Clics7,8 k

Le drakkar et la Croix, la conversion des Vikings

dozule
3
parousie.over-blog.fr Documentaire Arte le 16 avril 2011 : "De la fin du VIIIe à la fin du XIIe siècle, les navigateurs scandinaves se lancent à la conquête de nouvelles terres, de la Baltique à la …Plus
parousie.over-blog.fr
Documentaire Arte le 16 avril 2011 : "De la fin du VIIIe à la fin du XIIe siècle, les navigateurs scandinaves se lancent à la conquête de nouvelles terres, de la Baltique à la Méditerranée. Odin, Thor, Freyja et autres divinités leur donnent force et courage pour la guerre. Les Vikings tirent alors parti du déclin de l'Empire carolingien. Ils s'établissent dans les îles Britanniques, conquièrent la Normandie. Grâce au faible tirant d'eau de leurs drakkars, ils remontent les fleuves et s'enfoncent loin dans les terres. Quand le moine Anschaire débarque en Suède en 830 pour évangéliser la contrée, le roi Björn consent tout juste à construire une chapelle. Mais en 966, le roi du Danemark, Harald à la «dent bleue», se convertit. Et en 994, le futur souverain de Norvège, Olaf Tryggvasson, se fait baptiser pour légitimer son pouvoir de droit divin."
dvdenise
Les Vikings en Amérique: www.youtube.com/watch
dozule
WALLOUK
Cette reconstitution historique pseudo-scientifique est truffée de procès d'intentions. Y est développée la même thèse maçonniqueque que tient ironiquement mon curé aux catéchumènes :
- La "preuve" que Dieu existe, c'est que vous veniez le chercher. (Le serpent se mordant la queue)
Pire, dans le film les seuls mobiles de la conversion seraient l'intérêt, la terreur et la force or un roi devenu …Plus
Cette reconstitution historique pseudo-scientifique est truffée de procès d'intentions. Y est développée la même thèse maçonniqueque que tient ironiquement mon curé aux catéchumènes :
- La "preuve" que Dieu existe, c'est que vous veniez le chercher. (Le serpent se mordant la queue)
Pire, dans le film les seuls mobiles de la conversion seraient l'intérêt, la terreur et la force or un roi devenu catholique affrontait ses propres vices et ceux de son peuple ( l'esclavage, la polygamie, les sacrifices humains....) . La caution d'une royauté de droit divin ne garantit pas non plus la pérennité dynastique.