Clics1,9 k

pour l'honneur d'un drapeau 1/3 Colonel argoud

Salettensis
1
1/3 pour l'honneur d'un drapeau 1/3 Colonel argoud
2/3 pour l'honneur d'un drapeau 2/3 - Colonel Argoud
3/3 pour l'honneur d'un drapeau 3/3 - Colonel Argoud

Je présente cette video sur GloriaTV non pour faire penser que la défense de l'Algérie Française et selon les moyens qu'a choisit le Colonel Argoud ait été LA solution catholique ;
mais parce que ce témoignage illustre un type de personnalité, que dans mon adolescence on appelait "vieille france", et qui ne s'est pas perpétué dans les générations nées après la seconde guerre mondiale.

La justification du putsch est à trouver sous la plume d'Elie de St Marc, pour qui s'y interesserait, ce n'est pas ce qui me motive.

En écoutant le Colonel Argoud on se trouve face à une personne qui a grandi dans une société encore informée par les valeurs chrétiennes, au moins dans certains milieux, pour lesquels l'éfficacité, le rendement, la reussite, valaient moins que l'honneur, la dignité, la bienséance. Le resultat était un soucis qui passait après celui d'avoir joué selon les règles, le respect du savoir vivre, et savoir faire.

A travers ce témoignage on rencontre un type de personne pour qui l'important de la vie était d'incarner, de vivre en cohérence avec un idéal, en conformité avec des principes.

Ces personnes dans mon adolescence étaient encore bien vivantes, le revers de la médaille était bien sûr une facile hypocrysie morale : du moment qu'on respecte les regles... et une hauteur à l'égard de ceux qui ne les possédaient pas. Toute médaille a ses revers, et ces défauts bien réels n'ont jamais été présentés comme des qualités. Mais ce n'est pas non plus la question.
Merci beaucoup pour cet admirable, passionnant et honnête témoignage. Tout cela déchire vraiment le coeur, même endurci par des décennies de mensonges ! P.S. : le "bourreau du petit Louis XVII ne s'appelait pas Sanson mais Simon".