Clicks125

Andrei Roublev (1) Андрей Рублёв - 1966

shazam
L'histoire du grand peintre Andreï Roublev dans la Russie tourmentée du XVème siècle. Dans la Russie du XVème siècle soumise à des princes cruels et ravagée par les incursions des Tatares, l'amour …More
L'histoire du grand peintre Andreï Roublev dans la Russie tourmentée du XVème siècle.

Dans la Russie du XVème siècle soumise à des princes cruels et ravagée par les incursions des Tatares, l'amour et la foi du moine Andrei Roublev sont mis à rude épreuve. Il a entrepris de peindre sur les murs des églises ses rêves d'un monde meilleur et se met en route vers la capitale où il est appelé pour décorer la cathédrale.

Mais la barbarie, l’horreur, la misère auxquelles il se heurte au cours du voyage sont telles que Roublev décide de ne plus peindre et s'enferme dans le silence...
Andrei Roublev (1360+1428)
-

Prologue

Un homme nommé Yefim prépare un ballon à air chaud près d'un petit village et parvient à s’envoler, suspendu à des cordes, avant d’atterrir en catastrophe.
La scène du film de l'envol est filmée à l’Église de l’intercession-de-la-Vierge sur la Nerl située à Bogolioubovo.
Le ballon survole les prairies qui entourent cette église mais également le Couvent de l’Intercession (Souzdal).

PREMIÈRE PARTIE

L’histrion (été 1400)


Pendant que des trombes d'eau s'abattent sur un village et pour passer le temps, un Skomorokh (saltibamque) amuse la galerie en se moquant des boyards (aristocrate des pays orthodoxes non grecs d'Europe de l'Est : Russie, Moldavie, Valachie, Transylvanie.) dans une pièce commune où tous les habitants sont réunis.

Lorsque trois moines peintres d'icônes, Andréï, Kirill et Daniil, demandent l'hospitalité, le temps de la durée de l'orage, le silence se fait.

À la suite de la dénonciation de Kirill, des hommes à cheval arrivent, demandent à l’histrion de sortir de l'abri, l'assomment contre un arbre et l'emmènent.

Théophane le grec (été 1405-été 1406)

Kirill rend visite au vieux peintre Théophane dit le Grec. Après avoir brièvement fait l'éloge du peintre Andreï Roublev, Kirill tente de convaincre Théophane de l'accepter lui dans son atelier pour réaliser des fresques dans l'église cathédrale de la Sainte-Annonciation à Moscou.

Au monastère Andronikov, les moines reçoivent un émissaire de Théophane priant Andreï de se rendre à Moscou pour y peindre à la cathédrale de l’Annociation. Kirill, jaloux, quitte la vie monacale pour le monde séculier.

Andreï, accompagné du jeune apprenti Foma, part pour Moscou.