Langue
Clics
721
fr.news 1 3

Le cardinal Müller qualifie le cardinal Parolin de "moderniste"

Parler de "changement de paradigme" constitue une "rechute dans une manière moderniste et subjectiviste d'interpréter la foi catholique", écrit le cardinal Gerhard Müller sur firstthings.com le 20 février.

Dans un passé récent le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d'Etat du Vatican, et le cardinal de Chicagol Blase Cupich ont invoqué un "changement de paradigme" au sujet d'Amoris Laetitia.

Müller remarque que les interprétations d'Amoris Laetitia ne deviennent pas orthodoxes parce qu'elles seraient conformes aux intentions présumées de François, mais plutôt "elles sont orthodoxes seulement si elles sont d'accord avec les paroles du Christ préservées dans le dépôt de foi."

Le cardinal reconnaît que l'opposition est un devoir de conscience lorsque le terme "changement pastoral" est utilisé comme un outil pour balayer l'enseignement de l'Église "comme si la doctrine était un obstacle à la pastorale".

Image: Gerhard Ludwig Müller, © Raimond Spekking, CC BY-SA, #newsMecbrluuus

Votre commentaire…
GChevalier
« Tu es moderniste, dit l'un !
- Toi encore plus, mon lapin ! »
Et voilà comment ils dialoguent
Tous ces vénérables démagogues !
De la Veuve ils sont tous fils :
Ils lui offrent des sacrifices,
Comme l'Antéchrist à « la sorcière » :
Tel il blasphème la sainte Mère !