Langue
Clics
497
GChevalier 3

Merci Aldo-Maria de bien nous faire rigoler à se tordre en quatre : bonne récré

Article précédent : Quand Valli est en forme, le résultat est croustillant : lisez plutôt !

* * *

Après tant de marche....

Blog d’Aldo Maria Valli, le 29 octobre 2018

- Bonjour !

- Bonjour à toi ! Arrête ! Arrête !

- Je suis désolé, pourquoi es-tu si fatigué ? Manque de souffle....

- Eh ! Je viens de finir de participer au synode ! Arrête ! Arrête !

- Mais tu es jeune !

- C’est vrai !

- Mais quoi donc alors ?

- Justement, en tant que jeune, j’ai participé au synode, et je suis épuisé ! Arrête ! Arrête !

- Mais pourquoi ?

- Mais pourquoi ? Tu n’as pas lu ?

- Non.......

- L’Église en route, pour aller en banlieue, pour accompagner les fragilités, pour marcher ensemble... Arrête ! Arrête !

- Et alors ?

- Alors je suis crevé ! Essaie, toi !

- De faire quoi ?

- Marcher ensemble, aller en banlieue, sortir, accompagner ! C’est difficile !

- Comme c’est étrange...

- Comment ?

- Tu sais, je pensais que le synode serait une fête pour vous, les jeunes. Du moins, c’est comme ça que je l’entends...

- Aaah ! Ne me parle pas de fêtes !

- Pourquoi ça ?

- Quel foutoir !

- C’est quoi ce foutoir ? Qu’en dis-tu ?

- Ces évêques diaboliques !

- Quoi donc ?

- Finalement, non contents de marcher, de sortir, d’aller en banlieue et d’accompagner, ils ont même fait la fête !

- Une fête ?

- Oui, et ils dansent aussi ! Arrête ! Arrête !

- C’est-à-dire ?

- Oui, un cardinal jouait du piano et ils dansaient. C’était comme une discothèque. J’étais déjà débilité, mais la fête finale m’a massacré ! Arrête ! Arrête !

- Eh bien, cela signifie que les évêques se portent bien, à leur âge...

- Oui, mais nous, les jeunes, on fait quoi ?

- Comment ?

- Je dis : si eux, les évêques, ont un grand désir de marcher ensemble, d’accompagner, de sortir, d’aller en banlieue, qu’ils le fassent. Et s’ils finissent par trouver la force de danser, je suis heureux pour eux. Mais nous les jeunes laissez-nous tranquilles ! Arrête ! Arrête !

- Euh...

- Qu’est-ce qu’il y a ?

- Je ne sais pas, je ne sais pas. Je pense que tu es un jeune étrange.

- Qu’est-ce que tu veux dire ?

- Les jeunes aiment bouger, marcher, courir, danser. Et pourtant tu te plains...

- J’aime aussi marcher et danser, mais il y a une limite à tout. Au Synode pendant trois semaines, nous n’avons rien fait d’autre : Église dehors, marcher ensemble, accompagner, aller en banlieue ! Arrête ! Arrête !

- Va, maintenant tu peux récupérer.

- Je l’espère bien.

- Comment ça, tu espères ?

- Maintenant je retourne dans mon diocèse.... Arrête ! Arrête ! E…

- E…

- Et j’ai peur que mon évêque... Arrête ! Arrête !

- Ton évêque ?

- Il reprendra l’histoire de marcher ensemble, de sortir, d’aller en banlieue, d’accompagner....

- Va, ne fais pas ça....

- Eh, tu ne comprends probablement pas....

- Hein ?

- Ce que signifie être catholique aujourd’hui.

- Quoi ?

- Ici, c’est une sortie, une marche ensemble, un accompagnement, un aller-retour en banlieue. Il faut un physique bestial !

- Tu es jeune, mon vieux !

- J’étais jeune. Mais après ce synode, j’ai l’impression de vieillir tout d’un coup. Arrête ! Arrête !

- Va, va, va ! Tu n’as pas eu de nouvelles du pape ?

- Qu’est-ce qu’il a dit ?

- Il vous a dit à vous les jeunes de vous lancer dans un avenir inconnu....

- Aaah !

- Qu’est-ce qu’il y a ?

- Non, s’il te plaît, non ! Même en sautant ! Je ne peux pas faire ça ! Arrête ! Arrête !

- Je suis désolé, je ne voulais pas.
Mais d’autre part, nous ne pouvons ignorer le fait que le Pape vous a demandé, à vous les jeunes, de ressentir une forte impulsion pour vous mettre en route....

- Aaah ! Non, s’il te plaît... Mais tu le fais exprès !

- Oh, désolé, je ne voulais pas. J’essayais juste de te consoler.

- Je n’en peux plus, je ne peux plus respirer. Arrête ! Arrête !

- Oui, je sais, je sais. Peut-être... Peut-être que tu pourrais faire une petite retraite spirituelle.

- J’aimerais bien !

- Ici, j’en vois une ici : « Des jeunes pour une Église sortante »....

- Grrr !

- Qu’est-ce qui te prend ? Tu rugis ?

- Oui, tu es un provocateur !

- Je suis encore désolé. Je ne voulais pas. Mais.... regarde ça, qu’en dis-tu ? Un joli cours de remise à niveau pastoral : « Accompagnement. L’Église sur la route avec et pour les jeunes ».....

- Aaarghh !

- Arrête ! Qu’est-ce que tu fais ?

- Stonk ! Stonk ! Stonk !

- Pourquoi me regardes-tu en face ?

- Et tu me demandes aussi pourquoi ? Stonk ! Stonk !

- Arrête, s’il te plaît ! Tu es catholique. Pardon.... Miséricorde... Tendresse.....

- Écoute, j’étais catholique....

- Qu’est-ce qu’on fait maintenant ?

- Maintenant je suis fatigué, très fatigué ! Stonk ! Stonk !

- Et tu vas me frapper ?!

- Oui, avec mes forces....

- Arrête ! Arrête ! Regarde ceci : un beau cours de formation continue en pastorale des vocations....

- Le titre.... dis-moi le titre.....

- Ouais, donc.... euh... ici.... ici...

- Le titre !

- « De l’écoute à l’accompagnement ».....

- Aaaaargh ! Bang ! Bang ! Bang !

- Que fais-tu ? Tu vas me tirer dessus ?

- Oui ! Bang ! Bang ! Bang !

- A l’aide ! A l’aide !!! A l’aide !!!!! Il n’y a plus de jeunes catholiques comme avant !!!!!

- Ah, il a enfin compris ça. Bang ! Bang ! Bang !

Source : www.aldomariavalli.it/…/dopo-tanto-camm…

* * * * * * * * * * * * *
Album ACTU

>>> BERGOGLIO = 666 !!! Troublant, non ?
>>> Le CAS d'un PAPE HÉRÉTIQUE : si François l'est, concluez.
Cette manière est trompeuse,
Cette manière est rageuse,
Car il rit entre les dents
À la façon du serpent.
Son sourire est méchant,
Plein de haine et d'envie,
Et même alors quand il rit,
Il te mord avec les dents.
Montfort AJPM
L'Antéchrist ne rit jamais
Car il n'est jamais fair-play !
C'est pourquoi il rit toujours,
Cela depuis un certain jour
Où il atteignit le sommet,
Et là il devint fair-play,
Mais fair-play à sa manière,
À la manière de Lucifer.
GChevalier
Celui qui met toute sa confiance dans la bonté du Seigneur est sûr de son salut éternel ;
Celui qui met toute sa confiance dans l'Antéchrist est sûr de sa damnation éternelle.