Clicks1.1K
fr.news
2

Viol et meurtre d'une religieuse au Portugal

Sœur Maria Antónia Guerra de Pinho, 61 ans, de São João da Madeira, Portugal, a été assassinée dimanche 8 septembre.

Son tueur est Alfredo "Tito", 44 ans. Il a été libéré de prison il y a seulement trois mois après avoir purgé les trois quarts d'une peine de 16 ans de prison pour viol. Il vivait avec sa mère et un frère.

Dimanche matin, Sœur Maria Antónia l'a emmené avec elle dans la voiture en rentrant de la messe. Tito l'a invitée à prendre un café en signe de gratitude. La nonne a accepté et est entrée dans la résidence de Tito. À l'intérieur, Tito lui a demandé d'avoir des relations sexuelles.

Quand la sœur a refusé, Tito l'a étranglée et tuée. Puis il s'est livré à des actes sexuels sur son cadavre et l'a abandonnée sur le lit.

Ouvrière d'usine, Maria Antónia était devenue sœur de la Congrégation des Servantes des Servantes de Marie Servante des malades il y a 40 ans. Elle avait travaillé en Espagne et en Italie avant de rentrer chez elle pour s'occuper de sa mère.

Les médias l'ont qualifiée de "radicale" et "progressiste", écrivant qu'elle fréquentait aussi un centre de fitness.

#newsUvtddeoonk
Dieu merci il l'a tuée avant de la violer...Cete femme consacrée a été accueillie avec amour par Diieu... Ce meurtrier est au bénéfice de sa miséricorde s'il l'accepte......
Catholique et Français likes this.
Qui joue avec le feu s'y brûle.