Langue
Clics
362
GChevalier 7 1

Une lettre trop droite pour intéresser les tordus de ce temps !!!

Article précédent : Voici ce qui va faire grincer bien des dents

* * *

Viganò à McCarrick :
« Confessez et repentez-vous de vos péchés. »


Blog d’Aldo Maria Valli, le 14 janvier 2019

Chers amis, chers lecteurs, Mgr Carlo Maria Viganò m’a envoyé hier, dimanche, la lettre ci-dessous, en italien et en anglais. Monseigneur Viganò m’a demandé de la publier aujourd’hui, lundi 14 janvier, à midi, heure italienne, et je le fais très volontiers. Dans la lettre envoyée à l’ancien cardinal Theodore McCarrick, Monseigneur Viganò a demandé à son frère un acte public de repentance pour les très graves abus commis.

Monseigneur Viganò a écrit : « Je vous implore, repentez-vous publiquement de vos péchés, afin que l’Église se réjouisse et que vous puissiez vous présenter devant le tribunal de Notre-Seigneur purifié par son Sang. Votre salut éternel est en jeu. Vous êtes dans une condition dans laquelle vous pouvez faire beaucoup de bien à l’Église. Un repentir public de votre part apporterait une mesure extraordinaire de guérison à une Église gravement blessée et souffrante. »

Nous rappelons que François a convoqué à Rome, au Vatican, du 21 au 24 février prochain, les présidents de toutes les conférences épiscopales du monde pour une "Rencontre pour la protection des mineurs dans l’Église".

François, cependant, n’a jamais répondu aux questions que Monseigneur Viganò, avec le mémorial publié par le blog Duc in altum le 26 août 2018 et publié dans mon livre Il caso Viganò, lui a posé sur sa connaissance des péchés et crimes de McCarrick.

A.M.V.

* * *

Lettre à McCarrick


Cher archevêque McCarrick,

Comme l’a rapporté la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, les accusations portées contre vous pour crimes contre les mineurs et abus contre les séminaristes vont être examinées et jugées très prochainement par une procédure administrative.

Quelle que soit la décision prise par l’autorité suprême de l’Église dans votre cas, ce qui compte vraiment et ce qui a attristé ceux qui vous aiment et prient pour vous, c’est le fait qu’au cours de ces mois vous n’avez donné aucun signe de repentance. Je suis de ceux qui prient pour votre conversion, afin que vous vous repentiez et demandiez pardon à vos victimes et à l’Église.

Le temps presse, mais vous pouvez confesser et vous repentir de vos péchés, crimes et sacrilèges, et le faire publiquement, puisqu’ils sont eux-mêmes devenus publics. Votre salut éternel est en jeu.

Mais quelque chose d’autre de grande importance est également en jeu. Paradoxalement, vous avez à votre disposition une immense offre de grande espérance pour vous de la part du Seigneur Jésus ; vous êtes en mesure de faire un grand bien à l’Église. En fait, vous êtes maintenant en mesure de faire quelque chose qui est devenu plus important pour l’Église que toutes les bonnes choses que vous avez faites pour elle tout au long de votre vie. Un repentir public de votre part apporterait une mesure significative de guérison à une Église gravement blessée et souffrante. Êtes-vous prêt à lui offrir ce cadeau ? Le Christ est mort pour nous tous quand nous étions encore pécheurs (Rom. 5:8). Il nous demande seulement de répondre en nous repentant et en faisant le bien qu’on nous a demandé de faire. Le bien que vous êtes en mesure de faire maintenant est d’offrir à l’Église votre repentir sincère et public. Offrirez-vous ce don à l’Église ?

Je vous implore, repentez-vous publiquement de vos péchés, afin que l’Église se réjouisse et que vous vous présentiez devant le tribunal de Notre-Seigneur purifié par Son sang. S’il vous plaît, ne faites pas que son sacrifice sur la croix soit vide pour vous. Le Christ, Notre bon Dieu, continue à vous aimer. Mettez toute votre confiance en son Sacré-Cœur. Et priez Marie, comme moi et beaucoup d’autres, en lui demandant d’intercéder pour le salut de votre âme.

« Maria Mater Gratiae, Mater Misericordiae, Tu nos ab hoste protege et mortis hora suscipe. »

« Marie Mère de la Grâce, Mère de Miséricorde, protégez-nous de l’ennemi et accueillez-nous à l’heure de la mort. »

Votre frère dans le Christ,

+ Carlo Maria Viganò

Le dimanche 13 janvier 2019
Le Baptême du Seigneur
Saint Hilaire de Poitiers


Source Catholique-Forum avec tout le DOSSIER "L'AFFAIRE VIGANO": catholique.forumactif.com/t36p10-l-affaire-vigano

* * * * * * * * * * * * *
Album ACTU

>>> BERGOGLIO = 666 !!! Troublant, non ?
>>> Le CAS d'un PAPE HÉRÉTIQUE : si François l'est, concluez.
GChevalier
@AveMaria44
Des cœurs droits, il s'en trouve partout, et des cœurs tordus pareillement.
AveMaria44
Oui, je ne parlais pas des cœurs, mais de la doctrine
avecrux.avemaria
Et comment faites-vous pour les reconnaitre les coeurs droits ? Vous avez un bidule pour les détecter ? Non mais je rêve ! Bande d'intellos va
AveMaria44
Comment être conciliaire au cœur droit en étant œcuménique en communion avec tous les démolisseurs de l’Église?
AJPM
Je préfère un conciliaire au cœur droit
Qu'à un tradi au cœur tordu.
Ah ! là, tous je vous vois
Faire une bouche en U !
« Que nous veut donc ce nigaud ?
Qu'il aille voir son Viganò
Et qu'il nous laisse tranquillos
Boire un coup dans nos bistrots ! »
Montfort AJPM
Lettre aux tordus de ce temps.
Je m'adresse à vous tous, bien-pensants !
Qu'est-ce qui peut vous intéresser ?
Les GJ en train de tout casser ?
Ah ! oui, cela vous intéresse :
Ça vous fait frémir de la caisse !
Mais de Viganò, une belle lettre...
Là, je vous vois tous disparaître !!!
GChevalier
Le Seigneur promet à ceux qui souffrent ici-bas avec résignation pour son amour une récompense immensément au-dessus de tout ce que nous pouvons endurer ;
Moi, dit Antéchrist, je te promets la lune et je te donne Vénus !!!