Langue
Clics
344
fr.news 1

L'archevêque australien condamné pour avoir "caché" des abus homosexuels

L'archevêque Philip Wilson (67 ans) d'Adélaïde, en Australie, a été condamné le 3 juillet à une peine d'emprisonnement de douze mois qui sera passible de détention à domicile pour "avoir omis de signaler" l'abus homosexuel de deux garçons en 1976. Le prêtre est mort en prison en 2016.

Wilson, ordonné prêtre en août 1975, était prêtre assistant en 1976.

L'une des victimes a affirmé avoir parlé à Wilson de l'abus avec des détails graphiques. Mais Wilson a insisté sur le fait qu'il ne pouvait pas se souvenir d'une telle conversation mais aurait été horrifié par cela et n'aurait donc pas oublié.

L'autre victime a affirmé avoir parlé à Wilson dans le confessionnal. Les prêtres ont accepté le martyre plutôt que de transmettre ou de discuter des choses qu'ils avaient entendues pendant la confession, car ce serait un crime terrible pour un prêtre.

Wilson souffre des premiers stades de la maladie d'Alzheimer.

La lâche conférence des évêques australiens n'a pas eu le courage de critiquer le tribunal kangourou, mais a exprimé l'espoir que la "sentence apporte un sentiment de paix et de guérison" aux victimes qui - si leurs affirmations étaient vraies - auraient eu beaucoup d'autres personnes auxquelles parler.

Image: Philip Wilson, #newsXgpagxgksi
fr.news a mentionné cette publication dans Casse de la condamnation bidon de l'archevêque Wilson.
GChevalier
Fin de l'hypocrisie : moi, j'accuse les victimes ! Elles ne sont pas plus victimes qu'un bout de carton, mais elles profitent de la situation à cause de ces nouilles d'évêques conciliaires.