Clicks769
fr.news
5

Le "cercle magique" de François essayait même de faire taire Vittorio Messori

"J'ai écrit un article poli dans le Corriere della Sera où j'ai posé des questions, mais j'ai fait l'objet d'invectives, surtout de la part de certains médias catholiques", a déclaré Vittorio Messori à LaFedeQuotidiana.it (17 septembre).

Messori est célèbre dans le monde entier pour ses entretiens avec le cardinal Ratzinger et le pape Jean-Paul II. "On nous dit que c'est l'Église de la Miséricorde, poursuit-il, mais les responsables ne tolèrent aucune voix critique."

Selon Messori, un comité lié au "cercle magique" de François a été créé pour demander au Corriere della Sera de se séparer de lui comme collaborateur,

"Comment peuvent-ils prétendre qu'il s'agit là de l'Église de la Miséricorde, du dialogue ouvert et loyal, de la parésie ?" - demande-t-il.

Messori croit que "les forces du mal ne prévaudront pas" parce que "l'Église n'appartient pas à Bergoglio".

Il déplore que le conformisme soit largement répandu et que seuls quelques anciens cardinaux prennent la parole, mais il estime qu'il y a encore "beaucoup" d'évêques et même de cardinaux qui ne sont pas d'accord dans les réunions privées mais qui "ont peur et gardent le silence".

#newsLycasszgfc
Siagrius
L'Eglise de la peur s'installerait-elle ?
Bocage likes this.
Bonne question !
Messori commence à y voir clair : il n'est jamais trop tard.
Bocage likes this.
Merci Monsieur.