Language
Clicks
1.3K
fr.news

"Incroyablement édifiante" - un évêque donne sa première messe en latin

Marcus Stock, 56 ans, évêque de Leeds, en Angleterre, a célébré sa première messe en latin le 11 novembre. C'était une "expérience incroyablement édifiante et émouvante", a-t-il déclaré à The Tablet.

Environ 100 personnes ont participé. La messe était un requiem pour les évêques de Leeds décédés. C'était la première messe latine traditionnelle célébrée par un évêque dans la cathédrale de Leeds depuis 1970.

L'ironie : Stock a succédé à l'archevêque moderniste Arthur Roche, maintenant secrétaire de la Congrégation pour la liturgie du Vatican. Le pape François utilise régulièrement Roche afin de marginaliser le cardinal Sarah qui, techniquement, serait le supérieur de Roche, mais François ne l'aime pas à cause de ses convictions catholiques.

Image: lmsleeds.blogspot.com, #newsMijkxncedh

Write a comment …
@vellei ,Il n'y a pas plus SOT que celui qui ne veut pas chercher a comprendre .
GChevalier
Depuis 1970 ! Cela dit tout sans qu'il faille en rajouter !
gerard57
Le latin possède une incroyable force qui unifie les fidèles, renforce la communauté des croyants, et conserve au plus près la Vérité révélée.
View 2 more likes.
blanche52
@vellei : à ce compte-là, on serait "contre" l'hébreu aussi ... parce qu'il n'y avait pas que les Romains qui se sont chargés de la condamnation de Jésus, si je me souviens bien ... ou alors, quelque chose m'aurait-il échappé ?
apvs likes this.
perceval2507
@vellei Et il n'y a QUE ça qui vous met dans un tel état de révolte ? Le latin et les soutanes ?
View 3 more likes.
vellei
Je n'ai jamais compris pourquoi les fidèles tiennent tant au Latin, alors que c'est la langue parlée par l'occupant romain qui s'est chargé de l'exécution de Jésus.
sans compter la soutane qui n'est que le dérivé de la toge.
Le remord est profond ,vous n'avez plus cas remettre les bancs avec grenouillages .et du bas de l'autel dire,après l’asperges-mes,introibo ad altare Dei et vous reviendrez dans les bras de Dieu.