Langue
Clics
388
montfort.kingeshop.com 5

Écoute, Steve : « Finalement mon Cœur-Immaculé triomphera ! » Qu'en penses-tu, vieux ?

Article précédent : 4 trucs pour ouvrir les yeux des sourds : savoure l'odeur et touche un peu... Merci à toi, Denis !

* * *


Gaudete et Exsultate

Une Exhortation néo-apostolique sur la sainteté vient de paraître


Par : Steve Skojec
Éditorialiste en chef de
One Peter Five
Le 9 avril 2018

La grande majorité des commentateurs Catholiques discutera de la nouvelle Exhortation Apostolique du Pape, Gaudete et Exsultate, qui a été officiellement publiée aujourd'hui. Le sujet de l'Exhortation est « L'appel à la sainteté dans le monde d'aujourd'hui».

Imaginez que vous essayez d'apprendre la sainteté de l'homme qui insiste pour nous dire que l'enfer n'existe pas, que l'adultère n'est pas vraiment de l’adultère, que la Bienheureuse Vierge Marie a voulu appeler Dieu un menteur, que nous pouvons utiliser la contraception qui est un péché grave, que le vol dans des tombes est parfaitement bien [ En Argentine, Bergoglio s’est glorifié d’avoir pris le Crucifix d’un prêtre dans sa tombe ], et ainsi de suite. C'est le même homme qui nous dit que le commérage est un « terrorisme » mais se moque des prêtres fidèles, méprise les fidèles qui veulent suivre l'enseignement de l'Église comme étant des « rigides » ou des « pharisiens » ou des « néo-pélagiens » ou des « docteurs de la loi », qui congédie sans raison trois prêtres travaillant dans l'un de ses dicastères les plus importants, qui accuse publiquement les victimes d'abus sexuels de calomnie sans même les rencontrer pour entendre leurs préoccupations, tout en vantant sa propre humilité. ( Il est en fait si souvent occupé à insulter les gens qu'il a inspiré un recueil de ses nombreuses barbes et épithètes uniques ). [Voir le compendium énorme en anglais ici : popefrancisbookofinsults.blogspot.ro ]

Je suis très loin d'être un homme saint. Jusqu'ici, en fait, je me demande si je pourrai jamais combler le fossé entre qui je suis et qui j'ai besoin d'être. Mais s'il y a un homme sur cette planète moins capable de m'aider à trouver mon chemin que, comme un de mes amis prêtres l'appelle, « cet homme à Rome », je ne peux pas imaginer qui il serait. On ne peut pas faire confiance à un loup pour conduire les brebis à des pâturages sûrs — surtout quand il est habillé de façon criarde dans la tenue d'un berger.

Donc, pour être tout à fait franc, je ne suis pas pressé de lire cette dernière missive, qui, à près de 20 000 mots, qui est absolument clairsemée par rapport à ses écrits antérieurs, mais plus de quatre fois plus longue que ma patience le permettra. Je sais que je serai probablement obligé d'en discuter longuement au cours des prochains mois, mais je le remets à plus tard. Pour l'instant, je préfère passer mon temps à écrire sur des choses qui ont un sens dans nos vies au-delà de la dernière indignation papale de la journée. C’est épuisant de suivre sa demande constante et exigeante d'attention, comme la résonance incessante d'un gong.

Elle contiendra sans aucun doute certains passages de la sagesse Catholique authentique, qui seront utilisés par les positivistes papaux pour matraquer ces critiques qui se concentreront sur les « gouttes de poison » dont nous a mis en garde le Pape Léon XIII. J'entends déjà des amis et des collègues qui, dans un esprit de mortification ( ou peut-être de curiosité morbide ), se penchent déjà sur la chose et ils disent qu'elle est criblée de toutes sortes de salades grossières, de théologies problématiques et de dégradations inutiles que nous sommes venus à nous attendre de notre châtiment papal. Comme l'esprit brillamment satirique derrière le compte Twitter du « Serveur de mail du Vatican » nous a informés hier soir :

TRADUCTION
Quant il en vient à l'environnement, le Pape François mène par l'exemple. Il est tellement préoccupé par le recyclage qu'il a recyclé toutes ses homélies et ses insultes pour rédiger son Exhortation Apostolique Gaudete et Exsultate. Rien n'est perdu.

Le seul passage que je puisse recommander, qui m'a été signalé par un ami Européen qui s'est procuré une première copie, est le suivant :

161. Ne pensons donc pas que c’est un mythe, une représentation, un symbole, une figure ou une idée. Cette erreur nous conduit à baisser les bras, à relâcher l’attention et à être plus exposés. Il n’a pas besoin de nous posséder. Il nous empoisonne par la haine, par la tristesse, par l’envie, par les vices. Et ainsi, alors que nous baissons la garde, il en profite pour détruire notre vie, nos familles et nos communautés, car il rôde « comme un lion rugissant cherchant qui dévorer » (1P 5, 8).

Merci, Saint-Père. J'apprécie votre reconnaissance de notre travail — bien que, je me demande où vous pensez que le diable vit puisque l'enfer n'est pas un endroit réel.

En tout cas, pour ceux qui sont plus courageux que je ne le ressens aujourd'hui et qui souhaitent commencer à lire l'exhortation, vous pouvez le faire ici.

Source : dieuetmoilenul.blogspot.com/…/gaudete-et-exsu…

* * * * * * * * * * * * *
Album ACTU

>>> Le CAS d'un PAPE HÉRÉTIQUE : si François l'est, concluez.

Votre commentaire
@dvdenise si c'est pour dire le chapelet comme vous le dites aujourd'hui autant ne rien dire ,c'est plus POLI .
AJPM
C'est un honneur pour saint Michel de présenter au Seigneur les âmes élues ;
L'Antéchrist a la légion d'honneur pour présenter au diable tous ceux qu'il a damné grâce à Vatican II.
Montfort AJPM
Le seul remède à la crise actuelle est la récitation quotidienne du Chapelet :
www.youtube.com/watch
GChevalier
Le Père de Montfort :
Je récite le saint Rosaire,
Voilà mon choix,
Et je ne sais qu'au Calvaire
Jésus en Croix.


Réponse d'Antéchrist avec Vatican II :
Je n'en fais qu'à ma tête,
Voilà mon truc :
Luttant pour la planète
Je suis mon Luc[ifer] !