언어
클릭 수
765
apvs

La Vierge du légionnaire

Voici le récit d'un ancien aumônier d'un de nos hospices.

Lorsque j'entrai en fonction, je tâchai de faire connaissance avec tout le personnel. On me signala un personnage qui serait difficile à aborder, vu son anticléricalisme. Il s'agissait du jardinier, qui avait passé de longues années à la Légion Etrangère, où de fait, la religion n'est guère à l'honneur. Quelques jours après mon arrivée, je descendis au jardin, d'ailleurs admirablement tenu. Le jardinier était là. Dès qu'il m'aperçut, il m'interpella grossièrement pour me demander ce que je venais faire là. Je répondis que je voulais prendre un peu l'air et que j'aimais beaucoup les fleurs. Pas de réponse. Tout s'arrêta là. La semaine suivante, à peu près le même accueil. Pourtant après quelques semaines, un peu de conversation plus polie s'entretenait. Et finalement, un jour, il me dit que j'étais bien le premier curé qui s'intéressait à lui. A force d'admirer ses fleurs et de lui en faire compliment, nous devînmes amis. Mais, tout de même, il prit la précaution de me dire qu'il n'y avait pas à songer à le confesser. Un soir, il me fit une confidence. " Venez voir, me dit-il, je vais vous montrer une vierge que je cache. " Il y avait en effet, dans un coin du jardin, dissimulée derrière des arbustes, une sorte de niche dans laquelle j'aperçus une tête de statue. " Je l'ai trouvée ainsi cassée, et cela m'a touché de voir cette pauvre Dame. " Ainsi disait-il dans son langage. " Je l'ai ramassée et je lui ai fait un petit abri où vous la voyez maintenant, et comme vous pouvez le constater, j'y apporte des fleurs. Il y en a toujours. "
A partir de ce jour mes visites finissait par une petite prière à Notre Dame mutilée.
Et savez-vous comment tout cela finit ? ... Le pauvre jardinier prit une pneumonie. Il fut bientôt à la mort, et comme je le visitais il me dit :
- Cette fois je suis sûr d'y passer. alors, si vous voulez bien, venez demain "avec vos outils" et vous arrangerez la situation !
Ce qui fut fait. Et le Sauveur de la tête de Notre Dame fut sauvé par Elle.