언어
클릭 수
1천
apvs

Grâce à une médaille

Voici ce que nous raconte une religieuse ayant à s'occuper des malades dans un camp de prisonniers allemands.

C'était l'occupation allemande à Verviers ( Belgique ). Je me suis rendue au centre d'accueil pour les réfugiés. Là, j'ai vu une jeune fille de vingt ans, condamnée à mort. Elle était catholique russe, née en Pologne. Elle était d'une tristesse navrante, aussi je l'ai remarquée parmi les autres. Je lui demandai la cause de son chagrin : " J'aime vivre et dans quelques jours tout sera fini " .
- Vous êtes catholique ?
- Oui
- Prenez cette médaille miraculeuse et portez-là visiblement au cou. Et mettez en pratique cette maxime : " Qui ne risque rien, ne gagne rien "
Elle comprit qu'il était temps de fuir. Le jour où elle partit, poursuivie par un jeune homme, elle courait exténuée à travers un champ. Elle serre la médaille et prie la Sainte Vierge. Le jeune homme la rejoint et lui dit :
- Vous fuyez ? Vous êtes catholique, je suis américain. Je vous aiderai. N'ayez pas peur.
Ce jeune officier la faisait passer pour sa fiancée et elle, ne pensait qu'à une chose : être libre. En Amérique il lui a rendu la liberté :
- Je vous ai sauvé la vie, c'est vrai ; mais je ne puis profiter de cette occasion pour vous garder comme fiancée. Peut-être vous en trouverez un autre ?
- Je ne connais personne et vous m'avez sauvée ; maintenant je suis libre. Et bien ! ma liberté est pour vous montrer ma reconnaissance ; ma liberté ne peut être autre chose que de rester près de vous.
Ils se sont mariés. Et un an après, elle m'a fait ce récit après le baptême de son premier enfant.
Ils vivent heureux et reconnaissants envers la Sainte Vierge.

Soeur Catherine - Notre Dame des Temps Nouveaux Mars 1968

댓글 쓰기…
apvs
Votre conseil est le bienvenu, @an.verschuurgmail.com . Je serai reconnaissant que vous m'en suggériez une meilleure, et je suis navré de vous avoir offensé avec cette photo. Elle ne prétendait qu'illustrer l'histoire de cette jeune fille polonaise, qui était condamnée à mort dans un camp de prisonniers allemands . Vous conviendrez que c'est tout aussi choquant. Pourquoi condamner à mort une … 더보기
Dommage que la photo qui accompagne cette histoire montre un soldat des alliés surveillant sans pitié un camp de concentration inhumain rassemblant des milliers de soldats allemands après la guerre en '45 qui n'avaient pas droit à la pitié eux, pourtant combien parmi eux étaient des chrétiens qui n'avaient fait que leur devoir ...
apvs
@Turenne
Alors, vous allez aimer l'histoire du petit Michel :) :) :) eh eh eh ! ... patience, c'est pour tout bientôt :)
Turenne
Une belle histoire, comme quoi la Très Sainte Vierge est une vrai maman, si on lui donne toute notre confiance, Elle nous exauce si bien.......