Langue
Clics
1 k
fr.news

Un professeur anglican se demande si François ne serait pas un protestant libéral

Gerald McDermott demandait le 15 novembre sur First Things si le pape François est un protestant libéral.

Professeur à la Divinity School de l'Université de Samford à Birmingham, aux États-Unis, il questionne la foi de François "qui semble, sinon faible, du moins différente de celle de la tradition catholique".

McDermott rappelle que François a prétendu que la multiplication des pains de Jésus n'était pas un miracle mais une sorte de partage (2013), que les âmes perdues ne vont pas en enfer (2015), que Jésus a supplié ses parents de le "pardonner" (2015), que Dieu était "injuste envers son fils" (2016).

Selon McDermott "les jours où il y avait un phare clair de l'autre côté du Tibre" ont disparu, "Rome elle-même a été infiltrée par la révolution sexuelle".

Image: © Jeffrey Bruno, Aleteia, CC BY-SA, #newsWrnsxnsxai

Votre commentaire…
Que les anglicans commencent à balayer devant leur porte en dénonçant le mariage de mort et l'assassinat des enfants (avortement), ce qu'ils ne font pas (Contrairement au Pape François qui lui, malgré tout, le fait). En attendant qu'ils ferment leur G...
GChevalier
Je suis justement en train de lire un article à ce sujet, et si il est intéressant, je le mettrai demain sur GTV. À lire le résumé ci-dessus, cela risque d'être passionnant !!!
gerard57
C'est un signe positif, ces interrogations de la part d'un professeur anglican. Ainsi on ne peut plus prétendre que nous soyons les seuls à voir que quelque chose ne tourne pas rond sur ce côté du Tibre.