Langue
Clics
629
fr.news 5

Le cardinal Nichols défend le meurtre d'Alfie

Le cardinal de Westminster, Vincent Nichols, a défendu le rôle de l'oligarchie médicale et juridique britannique dans le meurtre du petit Alfie Evans.

Il a carrément nié les droits des parents sur leur enfant au micro de l'agence polonaise KAI :

"Il est très difficile d'agir dans le meilleur intérêt d'un enfant quand les choses ne se passent pas comme le voudraient les parents - et c'est pourquoi un tribunal doit décider non de ce qui convient aux parents, mais à l'enfant" a-t-il déclaré, suggérant que la mort était la meilleure solution pour Alfie.

Nichols a aussi insinué que les pro-vies qui se battaient pour la vie d'Alfie avaient utilisé la situation à des "fins politiques" - comme s'ils avaient un quelconque pouvoir politique au Royaume-Uni.

Image: Vincent Nichols, © Mazur, catholicnews.org.uk, CC BY-NC-SA, #newsMmczlhhryn

Votre commentaire…
C'est dommage que le vent n'ait pas fait tomber le candélabre sur sa robe.... surtout que ce tissu brûle très bien. Un avant goût de ce qui se passe de l'autre côté
GChevalier
Je demande pour Nichols la peine de mort immédiate !
Il faut toujours se garder du trop bien ,sur tout aujourd'hui ou ils devient honteux de mourir ou les lobis super "charitable ?" font des cortèges pour ce faire bien voir et en douce s'en moque complètement ,cette société marche sur la tète .