Clicks1.1K

Une autre perle de François

dénichée par AM Valli. Toujours dans la conférence de presse lors du vol de retour du Maroc, il a cité un "philosophe français", supporter de l'avortement, ex-dominicain, Philippe Roqueplo, qui lui aurait apporté une "lumière herméneutique"! (2/4/2019)

Aldo Maria Valli
2 avril 2019

* * *
Lors de la conférence de presse dans l'avion de retour du Maroc, François, répondant à une question, a cité un philosophe français, Philippe Roqueplo, et a dit que pour comprendre une situation, ce penseur lui a donné une importante "lumière herméneutique", c'est-à-dire une clé de compréhension. C'est pour le moins une affirmation singulière quand on pense à ce que ce philosophe, écologiste et spécialiste de la relation entre la science, la technologie et la culture, affirme au sujet de l'avortement et du droit à la vie.
Mon ami Andrea Mondinelli m'a écrit à ce suje
t:

[Dans la conférence de presse dans l'avion de retour du Maroc, un journaliste italien a posé au Pape cette question:]
«(...) vous dénoncez souvent l'action du diable, vous l'avez également fait lors du récent sommet sur la protection des mineurs. Il me semble qu'au cours de la dernière période, il a été très actif, il s'est beaucoup agité, le diable, y compris dans l'Église... Que faire pour y remédier, surtout en ce qui concerne les scandales de pédophilie ? Les lois sont-elles suffisantes ? Pourquoi le diable est-il si actif en ce moment?».

Réponse de François:
«Merci pour la question. Après mon discours à la fin de la Rencontre des présidents des Conférences épiscopales sur la protection des mineurs, un journal a dit : "Le Pape a été rusé, il a d'abord dit que la pédophilie est un problème mondial, un fléau mondial, puis il a parlé de l'Église, et finalement il s'en est lavé les mains et a accusé le démon". Un peu simpliste, non?
Ce discours est clair. Un philosophe français, dans les années 70, avait fait une distinction qui m'a donné beaucoup de lumière, il s'appelait Roqueplo et m'a donné une lumière herméneutique. Il a dit : pour comprendre une situation, il faut donner toutes les explications et ensuite chercher les significations, ce que cela signifie socialement, ce que cela signifie personnellement, ou religieusement».

Qui est ce Roqueplo, philosophe français qui «a donné beaucoup de lumière» à Bergoglio ?

Il s'agit de Philippe Roqueplo, un ex-dominicain, l'un des philosophes les plus illuminés qui aient jamais existé. Que dire d'autre d'un personnage qui, au sujet de l'avortement et de la vie humaine, écrit entre autres choses : «C'est une erreur d'invoquer le respect de la vie humaine pour interdire l'avortement précoce. La même chose se produit, à mon avis, dans la pratique in vitro : cette pratique s'imposera, au moins dans certains cas, comme morale et cette évidence morale impliquera la conviction que l'embryon ainsi produit n'est pas un être humain authentique[...]. Cet embryon n'est pas authentiquement humain parce qu'il n'a jamais été destiné à devenir un homme, parce que personne n'a jamais voulu en faire un homme. Cette conclusion me semble valoir aussi dans le cas de l'embryon dont une femme, en pleine lucidité, dès qu'elle se rend compte qu'elle est enceinte, décide d'interrompre le développement. Je ne vois pas au nom de quoi on pourrait être sûr que cette femme, agissant ainsi, s'oppose inévitablement au respect que chacun de nous doit à toute vie authentiquement humaine».
Si vous ne croyez pas que ces mots ont été vraiment écrits par un catholique, ex dominicain, vérifiez. Voici la source [dans l'édition en italien]: Philippe Roqueplo, Posizione morale dinanzi alla sperimentazione scientifica nel settore della vita, pages 84 et 85 du livre "L'aborto nella discussione teologica cattolica", Queriniana, 1977 (Position morale par rapport à l'expérimentation scientifique dans le domaine de la vie, pages 84 et 85 du livre "L'Avortement dans le débat théologique catholique") [cf. ICI].

Roqueplo est l'un de ces mauvais maîtres qui ont dédouané l'avortement dans le monde catholique. Et sa "lumière" herméneutique est à tout le moins luciférienne.

www.aldomariavalli.it

benoit-et-moi.fr
Dans la pensée du pape Bergoglio je note une évolution surprenante: de parler en général sans rien dire il est passé à parler avec un bras, après a parler en plusieurs fois, puis à dire des bêtises et maintenant à parler insolemment! Un "homme qui sait tout", qui a la solution pour tous les problèmes: l'organisation internationale, l'Islam et à l'Israël, la vie économique européenne, la …More
Dans la pensée du pape Bergoglio je note une évolution surprenante: de parler en général sans rien dire il est passé à parler avec un bras, après a parler en plusieurs fois, puis à dire des bêtises et maintenant à parler insolemment! Un "homme qui sait tout", qui a la solution pour tous les problèmes: l'organisation internationale, l'Islam et à l'Israël, la vie économique européenne, la politique italienne et l'administration de Roma. Sauf ne même pas s'informer du Congrès mondial des Familles tenu ici à Vérone et n'avoir pas envoyé un message d'encouragement, du moins "en substance"! Est qu'il croit que sa pensée sur l'économie, la politique, la mafia et l'immigration soit un enseignement infaillible? Mais si il pense comme ca, je lui demande certaines choses. Par exemple. Le "pécuniaire" de l'ottoxmille des citoyens italiens a le parfum de la mafia ou "non olet"? Que pense-t-il de la "mafia de l'amérique latine", des cartels ou des formes de criminalité de son Argentine? Est-ce aussi d'origine italienne? Et puis, veut-il nous parler de la nature de la "mafia du Vatican". Sicilienne aussi? Maçonnerie? lobby homo? corbeaux? bactéries putrescentes? Je suppose que sur ce dernier problème il sera plus informé que sur celui des migrants, parce que ce n’est pas de la responsabilité du Vatican et ne l’implique pas non plus (il n’a pas un port et refuse les migrants en les envoyants dans un autre pays, en Italie) mais c’est la responsabilité d’un Pays étranger, le nôtre, plus exactement de notre Gouvernement et Ministère de l’Intérieur de notre République italienne. Et qu'il n'oublie pas qu'entre les deux nations, juste de son côté, dans le Vatican, il y a de puissantes murailles léonines avec les frontières, et non un pont à sens unique. Avec respect
Dramatique mais néanmoins prophétique constat que Le Christ (découronné) n'est plus au centre de la vie sociale, ( ainsi que le souhaitaient les "révolutionnaires" de Vatican 2) impliquant même ce pape de l'apostasie finale; s'appuyant et citant désormais les penseurs du monde aux influences mortelles pour nos âmes; saccages si utiles au démon ! De facto, Bergoglio, encore, confirme les …More
Dramatique mais néanmoins prophétique constat que Le Christ (découronné) n'est plus au centre de la vie sociale, ( ainsi que le souhaitaient les "révolutionnaires" de Vatican 2) impliquant même ce pape de l'apostasie finale; s'appuyant et citant désormais les penseurs du monde aux influences mortelles pour nos âmes; saccages si utiles au démon ! De facto, Bergoglio, encore, confirme les compromis de la nouvelle Rome "catholique" avec les ténèbres...
crocodile and 2 more users like this.
crocodile likes this.
DDFG5 likes this.
crocodile and one more user like this.
crocodile likes this.
perceval2507 likes this.
Steph-Etienne likes this.
C’est le Christ qui apporte la lumière, non ?
gerard57 and 3 more users like this.
gerard57 likes this.
paxetlumine likes this.
crocodile likes this.
DDFG5 likes this.
Sa devient lassant il y en à tout les jours une nouvelle Il est aussi gaga que Boutefica ,je me demande pour quoi les néo cato ne défile pas dans les rues au cri de a la porte on en veut un autre un comme Macron droit dans ses bottes
gerard57 and 2 more users like this.
gerard57 likes this.
crocodile likes this.
DDFG5 likes this.