Langue
Clics
1,2 k
fr.news 6 2

Pas de "théorie du complot" : la deuxième prière eucharistique a été écrite au restaurant

Le père Dominic Allain écrit que de nombreux faits concernant la réforme liturgique (1969/70) ont déjà été considérés comme des "théories du complot". Mais ensuite, ils se sont avérés historiquement exacts.

Allain souligne dans CatholicHeral.co.uk (31 janvier) le fait bien connu que l'archevêque moderniste Annibale Bugnini, l'inventeur de la Nouvelle Messe, a écrit la Deuxième prière eucharistique dans une trattoria romaine, pour ainsi dire entre l'entrée et le plat principal.

Ce produit a de facto remplacé le Canon romain d'origine apostolique et utilisé sans modification pendant près de deux millénaires.

Allain rappelle en outre qu'avant le Concile Vatican II (1962-1965) sur 2109 évêques, un seul voulait la totalité de la messe en langue vernaculaire.

Image: Annibale Bugnini, #newsRllmwvqqjt
Entre deux coup de Château Neuf du "PAPE ?
DDFG5
Supprimer le Latin de la Sainte Messe dejà a été une grosse érreur, car il contient en Lui meme des grâces qu'il n'y a pas en langue vernaculaire.... c'est dejà un déplacement du mauvais coté, il ne faut rien toucher à la Messe de Saint Pie V, allez y et vous en rendrez compte, c'est cette Messe qui est Sainte,
Jean de Roquefort
C'est vrai, la Messe de Saint Pie V est très belle et renferme des trésors de grâce, mais le Seigneur ne se limite pas à la forme extérieure du rite ou d'un rite, Il est en effet assez puissant pour se rendre présent dans la forme ordinaire du rite, même si les abus de Annibale Bugnini sont avérés.

Dieu est Dieu et est toujours vainqueur de Satan car les portes de l'Enfer ne pourront jamais l'…
Plus
@Jean de Roquefort , et vous courrez derrière ses Abominables "papes " vous ne savez ce que vous voulez , car eux on fait du Christ un menteur et ce depuis 1959 .
Etienne bis
Incroyable. Lamentable.