Clics1,4 k
fr.news
31

Un prêtre belge condamné pour avoir gardé un secret

Un tribunal de Bruges, en Belgique, a condamné le père Alexander Stroobandt, 57 ans, le 17 décembre, pour "négligence grave".

En octobre 2015, il n'aurait apparemment pas cherché de l'aide pour son ami Tony Vantomme (54 ans), maniaco-dépressif et alcoolique. Celui-ci était suicidaire depuis longtemps.

Peu de temps avant que Vantomme ne se suicide en inhalant les gaz d'échappement de sa voiture, il avait échangé trois appels téléphoniques (49 minutes) et quatre SMS avec le père Stroobandt, le dernier ayant eu lieu alors qu'il était déjà dans sa voiture.

Lorsque la veuve de Vantomme a découvert les SMS, elle a porté plainte auprès des procureurs.

Stroobandt s'est défendu en faisant référence au "secret de la confession", bien qu'un tel secret ne s'applique pas à un échange téléphonique.

Le tribunal a déclaré que Stroobandt aurait dû appeler un service d'urgence. À propos du secret de la confession, le tribunal a [faussement] déclaré qu'il "n’est en aucun cas absolu".

Le père Stroobandt a été condamné à une peine de prison avec sursis d'un mois. Son avocat a souligné que, selon la loi européenne, chaque citoyen a le droit de se suicider. La Belgique a été l’un des premiers pays au monde à légaliser l’assistance au suicide en 2002.

Le père Stroobandt a fait appel de la condamnation.

Image: © Lawrence OP, CC BY-ND, #newsNvzejsuahk
Siagrius
Et le secret de confession ?
avecrux.avemaria
Paix à son âme
GChevalier
La confession ne se fait pas par SMS.
Legio Patria Nostra aime ça.