Langue
Clics
614
fr.news 2

Un évêque moderniste allemand accuse le moderniste François

Mgr Gerhard Feige, de Magdebourg, en Allemagne, moderniste radical, a accusé le pape François d'un revirement à propos de la communion protestante.

Feige a critiqué François sur katholisch.de (6 juin) pour avoir demandé un accord unanime des évêques allemands sur la communion protestante avant de reculer.

Selon Feige , cela conduit à la "déception", "l'amertume", "les blessures" et la "résignation".

Il est incompréhensible pour lui [et tout le monde] que le Cardinal de Cologne Woelki soit favorable à la communion protestante mais ne veuille pas l'officialiser.

Pour Feige, il est également "étonnant" que François ne s'oppose pas à la communion pour les adultères, mais qu'il le fasse avec la communion protestante.

La discussion allemande sur la communion protestante est une manœuvre trompeuse parce que c'est une règle non écrite depuis des décennies que la communion doit être donnée aux protestants en Allemagne.

Image: Gerhard Feige, © Thomas Guffler, CC BY-SA, #newsExcuviisrp
fr.news a mentionné cette publication dans Cardinal Müller : les évêques du monde entier se sentent "pris de haut" par la riche Église alleman….
Bonjour, Aube Nouvelle, il me semble, à vous lire, que vous êtes un Catholique bien pourvu de finesse, de bon sens, de lucidité et d'intelligence des choses de la Foi; pour toutes ces raisons, je serais très heureux et vous serais très reconnaissant si vous pouviez prendre un peu de temps pour me donner votre interprétation personnelle de ce songe assez peu connu de saint Jean Bosco (1873); … Plus
GChevalier
Feige a raison : si la communion peut être donnée aux adultères, elle peut l'être aussi aux protestants. Mais cet aveugle ne voit pas que François l'a accordée au cas par cas, comme celle aux adultères, ce quoi il faut comprendre dans tous les cas. Cela me rappelle étrangement la communion dans la main : maintenant c’est partout. Eh bien là, c’est exactement pareil.