Langue
Clics
1 k
fr.news 2

Le quotidien des évêques italiens attaque le cardinal Burke

En avril, le quotidien des évêques italiens Avvenire a publié un article attaquant le cardinal Raymond Burke, écrit par Gianni Gennari, un ancien prêtre connu pour ses attaques contre Benoît XVI et Jean-Paul II.

Sans vérifier les faits, Gennari a faussement accusé le cardinal d'avoir qualifié le pape François d'antéchrist lors d'une conférence à Rome.

Ce n'est qu'en juin qu'Avvenire a publié une version abrégée de la réponse de Burke dans laquelle il soulignait que les affirmations de Gennari n'étaient nullement liées à ce qu'il avait dit lors de sa conférence. Il a demandé à Avvenire une rectification publique et une excuse.

Marco Tarquinio, le rédacteur en chef d' Avvenire, a commenté la lettre de Burke en défendant les calomnies de Gennari. Il a ajouté plus d'insultes et de mensonges en se référant à d'autres déclarations attirubées de Burke dont il n'a même pas indiqué la source.

Le journal catholique LaNuovaBQ.it commentait ainsi le comportement de Tarquinio : "Un journal érigé sur le modèle de la Pravda soviétique ne peut que gérer ceux qu'il perçoit comme des "ennemis de la révolution" que d'une manière soviétique."

Image: Raymond Burke, #newsVaizwqtrvf

Votre commentaire
GChevalier
En fait, quelqu'un à la fin de cette conférence a demandé qu'on soulève la question de l'Antéchrist ; sa requête a été refusée pour manque de temps. Burke n'a rien à voir là-dedans.
Mgr Burke ,c'était au concile qu'il vous fallait êtres vent debout ,quand on accepte le vinaigre comme vin de messe il ne faut pas se plaindre.