Langue
Clics
852
montfort.kingeshop.com 10 1

Lisez tout attentivement et tremblez : le diable débarque... l'Antéchrist le sait !!!

Article précédent : Prière où l'Antéchrist se décrit comme je le fais voir ci-dessous

* * *

L’intelligence artificielle au service de l’économie planifiée, façon Karl Marx

par Jeanne Smits, Réinformation.TV, le 14 mai 2018

C’est à Pékin, et donc sous l’égide du parti communiste chinois, que s’est tenue une conférence sur l’intelligence artificielle où il a été question de l’utilité de la nouvelle technologie pour « donner vie aux idées de Karl Marx », titre choisi par la source russe Sputnik à l’article rapportant cette intéressante information. L’intelligence artificielle (AI) pourrait donner toute sa mesure dans le cadre d’une économie planifiée, telle est la promesse présentée en Chine : en Chine communiste, ce n’est pas un hasard.

Ces remarques ont été présentées par Jack Ma, PDG du géant de la distribution en ligne chinois, Alibaba. Il a expliqué que l’intelligence artificielle offre moins d’intérêt dans le cadre d’une économie de marché libre que dans une économie dirigée – comme l’est l’économie chinoise – à qui elle pourrait donner une « efficacité » sans précédent.

L’intelligence artificielle, outil pour installer le communisme

Jack Ma, lui-même à la tête d’une entreprise privée, vient de s’associer avec plusieurs autres poids-lourds de l’économie chinoise pour prendre la tête d’une fédération nationale des sociétés de l’Internet, s’engageant à ce titre à « nettoyer » le cyberespace pour y assurer le respect des « valeurs fondamentales du socialisme », une opération de censure voulue par le parti communiste et à laquelle souscrivent docilement Alibaba, Baidu et Tecent. La liberté en Chine est toute relative, fût-elle celle du marché.

Le magnat du web a déclaré lors de la conférence de Pékin qu’en dépit des idées largement répandues au siècle dernier selon lesquelles la « main invisible » des mécanismes de marché régulerait l’ensemble du système du marché libre tandis que la planification économique serait incapable de correctement distribuer les ressources, l’économie dirigée par l’État pourrait bien jouer un rôle croissant au cours de la trentaine d’années à venir, précisément grâce à l’essor de l’intelligence artificielle.

Selon lui, rapporte Sputnik, l’analyse qu’elle permet des Big Data permettra d’optimiser la distribution des ressources, éliminant le principal inconvénient d’une économie planifiée.

La nouvelle actualité de Karl Marx selon les communistes chinois

Le professeur Feng Xiang de l’université de Tsinghua, qui passe pour être l’un des plus prestigieux professeurs de droit en Chine, en était entièrement d’accord. Selon lui, il faut éviter à tout prix que l’intelligence artificielle et les Big Data ne tombent dans des mains privées. Si l’AI tombe sous le contrôle des forces du marché, il craint l’apparition de nouveaux oligopoles qui permettront à de nouveaux oligarques de récupérer la totalité de la richesse matérielle créée par les robots, tandis que les gens ordinaires perdront leur emploi et vivront en parias.

La seule réponse serait selon lui le modèle chinois de l’» économie de marché socialiste » qui assurerait la distribution équitable à la fois des ressources et de la valeur ajoutée pour tous. Ainsi, soutient le Pr Feng, les idées de Karl Marx connaîtraient une nouvelle vie, permettant de résoudre les problèmes créés par l’avènement de l’intelligence artificielle : des problèmes heureux, on l’aura compris.

www.washingtonpost.com/…/end-of-capitali… par le Washington Post au titre du partenariat entre le Berggruen Institute, organisatrice d’une conférence à Pékin sur l’intelligence artificielle au mois de mars, et ledit quotidien américain, Feng Xiang assurait carrément que l’intelligence artificielle signera la fin du capitalisme.

De l’économie planifiée par l’intelligence artificielle au socialisme mondial

Feuille de route de l’installation du socialisme mondial ? Cela y ressemblait fort. Comme l’écrivait Feng dans cette tribune : « Plus l’intelligence artificielle se transforme en technologie à usage polyvalent s’immisçant dans les moindres recoins de la vie, moins il sera acceptable de permettre qu’elle reste entre des mains privées pour servir les intérêts du petit nombre plutôt que de la majorité. Plus que tout, l’inéluctabilité du chômage de masse et la demande d’allocations sociales universelles vont favoriser l’idée de socialiser ou de nationaliser l’AI. »

Et de revisiter la phrase de Marx : « De chacun selon ses moyens, à chacun selon ses besoins. » Au XXIe siècle, il faudrait dire selon lui : « De l’incapacité d’une économie de l’AI à fournir du travail et un salaire de subsistance à chacun, à chacun selon ses besoins. » Chose qui ne se fera pas, a-t-il insisté, si on laisse faire les grands acteurs d’Internet, « qui ne sont guère des parangons de responsabilité sociale ».

« Ces sociétés doivent leur impunité, malgré leur irresponsabilité sociale, au fait que le système judiciaire et ses failles en Occident sont taillés sur mesure pour protéger la propriété privée par-dessus tout. Evidemment, en Chine, nous avons de grosses sociétés privées d’Internet comme Alibaba et Tencent. Mais à la différence de ce qui se passe en Occident, elles sont surveillés par l’État et ne se considèrent pas comme au-dessus ou au-delà du contrôle social », assure Feng Xiang.

Karl Marx, la nouvelle vedette des politiques aux commandes au XXIe siècle

« Lorsque les robots se mettront en place, l’industrie ne produira plus que du chômage et il n’y aura pas d’autre choix que l’intervention de l’État… Le rêve du communisme est l’élimination du travail salarié. Si l’intelligence artificielle est contrainte à servir la société plutôt que des capitalistes privés, elle promet d’y parvenir en libérant l’immense majorité de ses corvées tout en créant la richesse capable de subvenir aux besoins de chacun », estime ce marxiste convaincu, persuadé de voir enfin la possibilité de la réalisation des « vraies aspirations communistes ».

L’idée progresse dans de nombreux pays, notamment en Occident où l’on voit de plus en plus évoquer la mise en place du revenu universel, projet dont le substrat communiste est ici clairement mis au jour.

Voilà pourquoi il faudrait célébrer l’avènement de l’intelligence artificielle, condition du rêve collectiviste et de la toute-puissance de l’État. Sauf que c’est un cauchemar.

Source : reinformation.tv/intelligence-ar…

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Stephen Hawking prévoit que l’intelligence artificielle détruira l’humanité d’ici à 100 ans

Réinformation.TV, le 18 mai 2015

Pendant la conférence Zeitgest 2015 tenue à Londres, le célèbre physicien Stephen Hawking a déclaré que l’intelligence artificielle pourrait détruire l’humanité dans les 100 prochaines années sans même que l’homme ne s’en rende compte…

Il estime en effet que l’intelligence artificielle va surpasser les humains avant 100 ans et appelle donc les ingénieurs à s’assurer que les objectifs de cette intelligence artificielle soient alignés sur ceux des humains…

Source : reinformation.tv/stephen-hawking…

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Pour Stephen Hawking l’intelligence artificielle est la grande menace

Réinformation.TV, le 9 mai 2014

Dans une interview donnée à The Independant, l’éminent directeur de recherche du département de Mathématiques appliquées et de Physique théorique de Cambridge, Stephen Hawking, revient sur les risques immenses que représente l’intelligence artificielle.

Il part d’un constat : les machines sont déjà plus performantes que les hommes et la recherche sur l’intelligence artificielle se développe très rapidement. Les faits sont là, les machines réfléchissent plus vite que les hommes, jouent mieux, conduisent mieux, elles sont capables de prendre des décisions financières plus performantes, et de concevoir des systèmes d’armes qui décideront eux-mêmes de leurs buts, et que les hommes bientôt ne comprendront plus. Bref, comme naguère dans la science-fiction, le meilleur et le pire. Mais ce n’est plus H. G. Wells ni Stephen King qui parle, c’est Hawking, rien d’un littérateur, et il déplore que personne n’évalue sérieusement les conséquences d’une telle chose.

« Réussir à créer une intelligence artificielle aura été l’événement le plus important de l’histoire de l’humanité » affirme-t-il avant d’ajouter : « malheureusement il pourrait être le dernier, à moins que nous cherchions à en éviter les risques ». Mais très rares sont les études sérieuses faites sur ces conséquences, et pourtant cette création qui pourrait dépasser l’homme mérite prudence.

Ceci lui inspire la comparaison suivante : « Si une civilisation extraterrestre supérieure nous affirmait qu’elle arrivait sur Terre dans dix ans, nous ne lui répondrions surement pas : Ok, prévenez quand vous serez là ». Et d’ajouter : « C’est pourtant plus ou moins ce qui se passe avec l’intelligence artificielle ».

Source : reinformation.tv/pour-stephen-ha…

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Stephen Hawking : l’intelligence artificielle pourrait signifier la fin de l’humanité

Réinformation.TV, le 3 décembre 2014

C’est en faisant la démonstration d’un nouveau système de communication dont il bénéficie depuis peu que l’astrophysicien Stephen Hawking, qui souffre de la maladie de Charcot, a renouvelé ses avertissements sur l’intelligence artificielle, de manière plus explicite cette fois, en annonçant que les progrès de celle-ci pourraient bien permettre à celle-ci de supplanter l’homme. « Les formes primitives de l’intelligence artificielle dont nous disposons déjà se sont révélées très utiles. Mais je pense que le développement d’une intelligence artificielle complète pourrait signifier la fin de l’humanité », a-t-il déclaré au cours d’un entretien avec la BBC. Cet artefact créé par l’homme pourrait selon lui se retourner contre l’humanité.

Elon Musk, fondateur de Paypal et grand investisseur dans les nouvelles technologies, éprouve la même crainte (nous en avons parlé plusieurs fois, ici notamment).

La science-fiction, réalité selon Stephen Hawking

Comment les robots pourraient-ils se retourner contre l’homme autrement que dans un film de science-fiction ? Pour un scientifique matérialiste et évolutionniste comme Stephen Hawking, le danger réside précisément dans la rapidité potentielle de l’évolution de l’intelligence artificielle, bien plus importante que celle de l’évolution biologique qui – selon les croyances de cette théorie – ont donné naissance à la vie elle-même, à la conscience et pour finir à la conscience humaine, sans rupture de nature entre l’animal et l’homme.

Stephen Hawking prévoit donc que l’intelligence artificielle finirait par accéder à la conscience d’elle-même et pourrait alors rapidement supplanter l’homme. Dans sa forme aboutie, elle « décollerait seule, en se redéfinissant de plus en plus vite », prévoit le scientifique athée. « Les êtres humains, limités par leur évolution biologique lente, ne pourraient pas suivre et seraient vite dépassés. »

Entre l’intelligence artificielle et l’humanité, la question de l’âme

Serons-nous demain les « grands singes » ascendants des robots ? C’est ce que semble annoncer Hawking. Y a-t-il lieu de le craindre ? Pas forcément, dans la logique évolutionniste : après tout, si c’était vrai, l’intelligence artificielle de demain pourrait tout simplement nous considérer comme une espèce inférieure. Rien à dire, qu’elle soit bienveillante ou malveillante… Après tout les hommes eux-mêmes pensent déjà pouvoir éliminer les enfants à naître porteurs de défauts génétiques et les vieux dont la « qualité de vie » n’est plus assurée : on resterait simplement dans une même logique.

Y a-t-il lieu de le croire ? La vraie question est là. Que l’intelligence artificielle puisse se « retourner » contre l’homme en échappant à son contrôle, comme un poids lourd devenu fou, pourquoi pas. Qu’elle soit consciente d’elle-même, cela suppose qu’elle ait une âme, qu’elle dépasse la matière, qu’elle change de nature : qu’elle devienne spirituelle en un mot. De cet esprit insufflé par Dieu… On comprend qu’il ne peut s’agir là que d’un rêve infernal, d’une singerie de l’humanité. Un rêve (fût-il un cauchemar comme ici) qu’on ne caresse qu’en ayant d’abord rejeté Dieu.

Source : reinformation.tv/intelligence-ar…

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Elon Musk : l’intelligence artificielle est « la plus grande menace existentielle »

Réinformation.TV, le 27 octobre 2014

Interrogé au Massachussetts Institute of Technology lors du symposium du centenaire de son département d’aéronautique et d’astronautique, Elon Musk a mis en garde www.washingtonpost.com/…/elon-musk-with-…, estimant que c’est « la plus grande menace existentielle » de notre temps.

Verbatim :

« Je pense que nous devrions être très prudents par rapport à l’intelligence artificielle. Si je devais émettre une hypothèse sur la plus grande menace existentielle à laquelle nous soyons confrontés, je pense que c’est probablement celle-là. Nous devons donc faire très attention par rapport à l’intelligence artificielle.

Le démon et l’intelligence artificielle

Les scientifiques pensent de plus en plus qu’il devrait y avoir une sorte de surveillance de régulation, peut-être au niveau national et international, de manière à éviter que nous ne fassions quelque chose de très insensé.

Avec l’intelligence artificielle, nous convoquons le démon. Dans toutes ces histoires où il y a un type avec un pentagramme et de l’eau bénite, c’est comme s’il pensait, ouais, je suis sûr de pouvoir contrôler le démon. Mais ça n’a pas marché…
»

Musk ne dit pas que l’intelligence artificielle est le démon ; mais bien qu’il s’agit d’une force qu’il ne faut pas avoir la prétention de savoir contrôler, une fois lâchée.

Pire que le nucléaire, selon Elon Musk

Lors de la séance de questions et réponses avec les étudiants du MIT, Elon Musk était si absorbé par le sujet de l’intelligence artificielle, abordée lors des questions rapides à la fin de l’échange, qu’il n’a pas bien entendu son interlocuteur suivant : « Pardon, pouvez-vous répéter la question, j’étais en train de penser à l’affaire de l’intelligence artificielle… »

Elon Musk, dont la fortune s’évalue en milliards de dollars, est, entre autres, le co-fondateur de Paypal et de Tesla Motors, constructeur de voitures électriques ; il a également fondé SpaceX qui travaille avec la Nasa et développe un projet d’avion électrique supersonique.

En août dernier, Elon Musk avait tweeté à propos de l’intelligence artificielle : « Potentiellement plus dangereuse que les armes nucléaires. »

www.youtube.com/watch
Worth reading Superintelligence by Bostrom. We need to be super careful with AI. Potentially more dangerous than nukes.
— Elon Musk (@elonmusk) August 3, 2014

Source : reinformation.tv/elon-musk-intel…

* * * * * * * * * * * * *
Album ACTU
Votre commentaire
une machine ça se débranche ! alors de quoi avez-vous peur ??! Moi ce qui me fait peur c'est le manque de FOI des chrétiens et rien d'autre ! Où sont les soldats du CHRIST ?! Lisez attentivement et tremblez vous dites ?! alors là jamais ce serait donner trop d'importance au diable qui n'en a aucune !........... Mettez "Réveillez vous" sera plus juste !
Ludovic Denim
( non pas lol du tout ) c'est un sujet tres ténébreux , et malgré de nombreuse recherches il est impossible d'en voir tous les tenants et les aboutissants . Pour y voir clair , tout parti pris est à éviter . Un abbé jésuite Pierre Virion nous a mis en garde des 1965 , voir ses 2 livres " Mystère d'iniquité " et " bientot un gouvernement mondial" . Mais à cette époque le paramètre … Plus
Ludovic Denim aime ça. 
Ludovic Denim
En fait, c'est l'intelligence artificielle couplée avec le fr.wikipedia.org/wiki/Syst%C3%A8me_de… qui devrait vraiment permettre à l'antéchrist d'apparaître, en effet.

Peut-être l'antéchrist est une personnalité issue de ce continent...
Ludovic Denim
@le mage vainqueur D'abord une révolution à l'intérieur du pays pour l'affaiblir, et ensuite une attaque extérieure militaire.

Tous les pays doivent être mis au rang de ceux du tiers-monde pour que l'antéchrist paraisse.

C'est curieux cependant que ce socialisme ne puisse pas être accepté sans violence étant donné que c'est la promesse d'un revenu universel. Sans doute, il y a besoin de se … Plus
Ludovic Denim
C'est sans doute ce qui explique la perte de soutien que rencontre Elon Musk avec Tesla pour avoir osé dire cela tout haut et pouvant susciter une résistance étant donné sa notoriété .

Il est dit dans l'Apocalypse que la prostituée s'habille en rouge. Dans certains pays, on s'y marie en rouge en effet et c'est les Etats-Unis qui lui ont donné la puissance avec d'abord les accords de délocalisat… Plus
Pendant que nous nous essoufflont avec les migrants et le port du voile , la Chine est en train de devenir le coeur du NOM
AJPM
Les USA à Jérusalem
À l'Antéchrist prépare la voie !
L'intelligence artificielle de même
Lui servira de porte-voix
Par laquelle il va tout planifier,
Tout contrôler, tout modeler.
Tout se prépare à grande vitesse
Pour les trois ans et demi de liesse.
Montfort AJPM
L'Antéchrist va tout manœuvrer
Au temporel et au spirituel
Sans même qu'on puisse s'en douter
Tant les gens sont superficiels.
Il a pris d'assaut le Vatican
Et il y règne avec Satan,
Et l'intelligence artificielle
Va lui servir d'arc-en-ciel.
GChevalier
L'intelligence artificielle (AI)
Va se métamorphoser, aïe !
En des démons redoutables
Qui de tout seront capables.
Dans le même temps, pour mieux tromper
Ils se feront anges de lumière
Que l'Antéchrist va commander,
Lui le Maître de la terre.
Il ne faut pas comparer le Purgatoire et la terre ;
Sur ma planète, dit l'Antéchrist, l'intelligence artificielle (AI) va régner pleinement et c’est moi qui la manœuvrerai.