Langue
Clics
606
fr.news 2 1

L'archevêque de Braga encourage le péché mortel

L'archevêque Jorge Ortiga de Braga, au Portugal, a publié le 17 janvier des directives sacrilèges admettant les adultères aux sacrements et contredisant l'Évangile et la doctrine catholique.

Selon Ortiga, les divorcés vivant dans une deuxième liaison peuvent suivre un programme de six mois avec des réunions. Après cela, Braga leur permet de recevoir la sainte communion. Une condition pour participer au programme est un premier mariage valide et une liaison adultère subséquente qui dure depuis au moins cinq ans, ce qu'Ortiga considère comme "stable". Selon la doctrine catholique le bigamiste vivant dans une liaison "stable" est un "pécheur endurci".

Image: Jorge Ortiga, © Joseolgon, wikicommons, CC BY-SA, #newsNavmsndmoc

Votre commentaire…
JeanDC
Après un temps de réflexion pendant lequel l'époux divorcé fera le bilan de son échec, l'Église orthodoxe accepte de célébrer un second et même dans quelques cas un troisième mariage; ce qui est beaucoup plus que l'accès aux sacrements en régularisant la situation des divorcés remariés.

Libre arbitre et la liberté de conscience n'appartiennent qu'aux femmes et hommes de bonne volonté. Même sans … Plus
Jean de Roquefort aime ça. 
GChevalier
En fait, le vrai pécheur endurci c'est Ortiga lui-même !