Langue
Clics
1 k
GChevalier 7

Témoignage tragique -3- (2007) : combien d'histoires semblables depuis Vatican II !!!

Article précédent : Témoignage tragique -2- (2007) : combien d'histoires semblables depuis Vatican II !!!

* * *

[Cette troisième partie est de loin la plus poignante. Elle montre d'une manière évidente que la conciliaire maçonnique agissait et agit toujours à la manière des soviétiques. Si vous n'êtes pas émus par ce troisième volet, le plus court mais le plus important, cela signifie que vous êtes mûrs pour... je n'ose affirmer la suite.]

La petite histoire de la résistance québécoise à V 2

- Troisième et dernière partie -

(église Saint-Bernard, photo 2003)

À la mémoire de prêtres fidèles, victimes de tactiques dignes des pays communistes...

Il est bon je pense de vous décrire un peu la tactique des intrus de V2 face aux prêtres qui s'opposaient à l'implantation dans leur paroisse du N.O.M.

Dans ma paroisse (Saint Bernard) le curé G. ne voulait pas entendre parler du "nouveau rite" : premier mouvement de sa foi. Ma mère, qui allait à la messe tous les jours (elle était la seule dans l'église sur semaine), en vint à discuter avec le Curé de toute la situation ; elle l'encouragea grandement à maintenir son refus, ce qui fortifia beaucoup notre bon curé.

Juste en face de l'église, il y avait une communauté de Pères Oblats. Ici, chaque paroisse a des marguillers (chargés de soutenir le curé dans l'administration); eux étaient des pro V2, ainsi que les Oblats. Notre curé refusa tout : table, statues mises à la porte, baptême communautaire... enfin tout. Les marguillers en furent choqués et, de mèche avec les Pères, commença la guerre des nerfs. Ils ouvraient le courrier du curé, appels téléphoniques nocturnes de menace. Notre bon curé tenait bon ; tous les jours, après la messe, il parlait avec ma mère de toutes ces difficultés ; il disait qu'elle était le seul soutien qu'il avait dans la paroisse.

Elle sentait que Monsieur le curé était à bout de nerf, mais elle n'avait aucun recours pour faire cesser cette persécution.

Vint un temps où le bon curé ne pouvait plus dire sa messe sans pleurer abondamment ; il fit une dépression nerveuse.

Les intrus avaient ouvert dans les Laurentides une maison de "recyclage" pour les prêtres opposés à la réforme ; ils envoyèrent notre curé dans cette maison, sous prétexte de repos. Là, il fut soumis à des conférences intensives (tous les jours, deux conférences), ayant pour but de démontrer la "catholicité" de V2 et du N.O.M.

Pendant ce temps, les Pères furent chargés de la paroisse. En moins de temps qu'il faut pour dire : Ouf ! tout avait changé : toutes les statues furent mises en vente, ainsi que le grand crucifix qui surmontait l'autel, (c'est nous qui l'avions acheté) ; la table installée... le N.O.M. bien en place, et ils allèrent même jusqu'à refuser la communion à ceux qui persistaient à communier à genoux.

A partir de ce jour, ne sachant où trouver la Messe catholique, nous ne sommes' plus allés dans une église. Nous avons passé 4 ans sans messe. Déjà, Dieu nous mettait à l'entraînement.

Quand le lavage de cerveau fut fini, le curé avait accepté toutes les réformes, mais il ne retrouva jamais son équilibre nerveux. Il fut transféré comme aumônier dans un hôpital. Des années plus tard, je le retrouvai et l'invitai à une conférence, mais le mal était fait ; et, la voix tremblante, il me dit qu'il ne voulait plus de problèmes. C'est ainsi que les intrus sont venus à bout de certains prêtres et des Mères Prieures de chaque communauté (y compris des cloîtrés) : Les organisations communistes ne font pas mieux. Ce prêtre ne fut pas le seul : lourde sera la responsabilité de ces intrus d'avoir, par leur perfidie, volé à Dieu des défenseurs et des âmes consacrées.

Ainsi se termine le récit de l'histoire jusqu'à ce jour de la résistance au Québec...

Non, cette guerre n'était pas simple : pouce par pouce, nous avancions, dans une situation des plus confuses. La bonne volonté était là pour plusieurs : le zèle de la gloire de Dieu et la confession publique de la Foi en étant la preuve. Mais beaucoup se sont infiltrés dans ces milieux : la nostalgie de la Messe étant, pour eux, le motif majeur ; je dois dire que ceux-là ont fait beaucoup de tort.

Le manque de rigueur doctrinale, cependant, fera, lui, des ravages incroyables.

Si bien qu'aujourd'hui, il est difficile de pouvoir établir une discussion objective ; tout de suite, on se rabat sur les questions de personnes, et les attaques à la réputation sont devenues les argumentaires doctrinaux les plus courus.

Cet état de chose est, de plus, affligeant, car, en cette guerre, il y a encore tant à faire et si peu d'ouvriers à la vigne du Seigneur.

La seule prière que nous faisons, ici au Québec, est que les esprits se libèrent des préjugés, et que, dans la douce lumière de l'Esprit-Saint, ils acceptent de considérer d'un cœur libre de toute attache, ce qui leur semble impossible, afin que, par une confession publique de la Foi entière et sans compromis, la Très Sainte et Auguste Trinité soit glorifiée et exaltée aux yeux de Ses ennemis.

Fin

Source : catholique.forumactif.com/t28p25-la-petit…

>>> La Première partie

* * * * * * * * * * * * *
Album ACTU

>>> BERGOGLIO = 666 !!! Troublant, non ?
>>> Le CAS d'un PAPE HÉRÉTIQUE : si François l'est, concluez.
@Jean de Roquefort ,Je n'ais jamais lu dans Saint Paul que nous devions nous attelez aux sectes ,mais bien le contraire ,vous lisez ce qui vous passe par la tète .
@Jean de Roquefort ,Pour autant qu'il suivent SAINT PIERRE ,comme touts leur prédécesseurs et là il y à anguilles sous roche ,donc Ils ne sont plus des Saint Pères mais de mauvais pasteur dit par MARIE a la Salette et à Fatima ,vous n'allez pas dire que notre Dame est une MENTEUSE ,cf'est vous qui suivez le MALIN .
Jean de Roquefort
C'est très grave, vous vous maudissez-vous même car nous sommes liés les uns les autres dans le corps mystique du Christ notre Dieu. Il faudrait que vous relisiez Saint Paul, cela ferait sans doute beaucoup de bien.

En réalité, vous vous portez préjudice à vous-même ainsi que tous ceux qui combattent le Christ, la Sainte Église et le Saint Père.

L’Église que vous appelez "secte conciliaire" … Plus
montfort.kingeshop.com
La secte conciliaire
Est concentrationnaire :
Elle est antisémite
Et de plus sodomite !
Elle est pour l'avortement
Et pour l'euthanasie :
Malheur à elle assurément :
Éloigne-t’en, je t'en prie !
Montfort AJPM
La conciliaire est soviétique,
Aucunement catholique !
Le Soviet est son modèle :
Elle se calque sur elle,
Je veux dire l'URSS,
C'est-à-dire la rouge SS,
Puisqu'Hitler et Staline
Sont aux mêmes latrines.
GChevalier
Lorsque la haine de Dieu et de l’Église a pénétré dans l'esprit, un mouvement rétrograde s'imprime à toutes choses ;
C'est ce qui se passe depuis Vatican II pour aboutir à l'Antéchrist.