Clicks1K
fr.news
21

Le hoax des abus est une question d'argent : François a embrassé les mains de la mauvaise personne

Marek Lisiński, ancien alcoolique et président de la fondation polonaise "Have No Fear", qui se consacre au commerce des victimes d'abus, a démissionné dans la honte.

Des accusations ont fait surface selon lesquelles il aurait extorqué de l'argent à une "victime" de 29 ans, affirmant qu'il avait un cancer du pancréas. Il a également exigé de l'argent des producteurs d'un film de propagande sur les allégations d'abus cléricaux.

Le Pape François s'est laissé berner par Lisiński le 20 février dernier lors d'une rencontre au Vatican, il a embrassé les mains de Lisiński. Lisiński était alors accompagné de deux militants pro-gay et pro-avortement. L'avortement est le pire abus qu'un enfant puisse subir.

Lisiński qui a produit un "rapport d'abus" plein de fausses allégations, est connu pour sa cupidité.

#newsDbkqzdeatu

Un à renverser l'Autel un à embrasser le Coran et lui embrasse un dévoyez sexuel , bravo les papounets de 1959 à aujourd'hui ; les aveugles vous suivent ?
Quoi? Les papounets de 59? Paul VI avait prévenu, que les fumées de Satan étaient entrées au Vatican, de mémoire. Donc, ça nous renvoie à Humanae Vitae de 1968, et non pas 1959. Les couples chrétiens découvrent à grand peine l'encyclique, pour les 50 ans, après avoir copieusement versé dans les scandales de moeurs en tous genres, dans tous les pays. Je ne vois pas quels laïcs peuvent donner des …More
Quoi? Les papounets de 59? Paul VI avait prévenu, que les fumées de Satan étaient entrées au Vatican, de mémoire. Donc, ça nous renvoie à Humanae Vitae de 1968, et non pas 1959. Les couples chrétiens découvrent à grand peine l'encyclique, pour les 50 ans, après avoir copieusement versé dans les scandales de moeurs en tous genres, dans tous les pays. Je ne vois pas quels laïcs peuvent donner des leçons de morale à Paul VI. J'en vois la plupart, qui répudient leur femme, en écrivant au Vatican, et pas mal d'autres carabistouilles inavouables! Il n'y pas que les prêtres, qui nagent dans un cloaque d'impureté.