Langue
Clics
1 k
fr.news 5 2

Benoît XVI : le concepts des "droits de l'homme" est destructeur

"Si Dieu n'existe pas, les droits de l'homme s'effondrent" est un texte écrit par Benoît XVI en 2014. Il a été publié par Sandro Magister le 8 mai.

Benoît XVI écrit qu'il a compris en 2014 qu'il y a une discontinuité entre les papes précédents et l'encyclique de Jean XXIII Pacem in Terris (avril 1963) qui poussait pour la reconnaissance des "droits de l'homme".

Jusque-là, le concept agnostique des "droits de l'homme" avait été condamné par l'Église parce qu'il est coupé de l'autorité de Dieu, confond la vérité et le mensonge et place ces "droitq" à la merci des caprices des législateurs humains.

L'ancien pape Benoît XVI est arrivé à une conclusion similaire, c'est-à-dire que les "droits de l'homme" sans Dieu sont finalement réduits au "pragmatisme".

Selon Benoît, un tel concept agnostique conduit à la "destruction de l'idée du droit" et au "droit nihiliste" de l'homme de se nier "comme dans l'avortement et le suicide".

Selon Ratzinger, les "droits de l'homme" séparés de Dieu conduisent à la négation du christianisme.

Le texte sera imprimé dans un nouveau livre le 10 mai.

#newsBijahaaebw

Votre commentaire…
GChevalier
Ratzinger devait rester silencieux ; mais on lui a dit de faire une compilation de textes afin que Bergoglio puisse la préfacer, ce qui a été fait. À quelle fin ? Pour nous faire voir que le tandem marche toujours roue dans la roue : un bon coup de pub !
Autrefois, avant le déluge, avant Vatican II, beaucoup de curés des campagnes de France disaient aux enfants des catéchismes : "Les Droits de l'Homme ? Poison du diable !!! Ne touchez pas à ça !" (source personnelle en laquelle j'ai toute confiance)
magofio aime ça. 
Ne nous laissez pas sucomber aime ça. 
AveMaria44
Tout le problème de son analyse réside dans son idéalisme, il y parle de "concept de Dieu", "d'idée de Dieu", de "question de Dieu" ...jamais de Dieu Lui-même, et encore moins de Jésus-Christ, le Verbe incarné devant qui tout genoux doivent fléchir, auquel toutes les nations doivent se soumettre pour leur salut et celui de leurs citoyens. Il fait l'impasse sur la conséquence,qui est que l'erreur,… Plus
Ne nous laissez pas sucomber aime ça. 
Catholique et Français aime ça. 
@cristiada.cristeros ,il est inscrit dans le "droit des hommes"mais ses "papes conciliaires ne peuvent en parler cela ferait mauvaise effet dans le maelstrom.
Le concept de liberté religieuse est destructeur. On attend toujours cela de "Benoit XVI".
Catholique et Français aime ça.