Clicks412
fr.news
11

Encore et encore : Un prêtre faussement accusé a finalement été acquitté

Un tribunal de Bhopal, en Inde, n'a trouvé aucune preuve que le père George Jacob, 52 ans, ait "violé" une femme, rapporte UcaNews.com (24 juin).

Jacob a été arrêté en août dernier, mais libéré sous caution après avoir été déclaré incapable d'exécuter l'acte sexuel.

"Dès le début, nous étions sûrs que le prêtre serait innocenté des accusations ", a déclaré un porte-parole de l'archidiocèse de Bhopal.

La femme a affirmé que le prêtre l'avait invitée dans son presbytère pour lui offrir un emploi dans une école où il était directeur. Mais Jacob n'était le directeur d'aucune école.

Femme musulmane mariée, elle a dit à la police qu'elle était une hindoue célibataire.

En septembre 2017, le père Sebastian Panthalluparambil, 40 ans, de Bhopal, a été accusé d'avoir agressé une jeune fille, mais disculpé après que des images de vidéosurveillance ont prouvé que la plainte était sans fondement.

En juillet 2018, le père Leo D'Souza, 56 ans, est accusé d'avoir abusé d'un garçon. Il a ensuite été libéré par un tribun

Des prêtres sont régulièrement arrêtés sur ordre de groupes hindous anti-chrétiens sur la base d'accusations fabriquées de toutes pièces.

Image: © Kathleen Markham, CC BY-NC-ND, #newsYqpzarujlw
En Europe il serait reçu à Bruxelles comme députer et en France comme super nana ?manque de peau il sont en INDE , c'est une maladie qui ne blesse pas tout-un- chaque-un
Psaume 62 likes this.