Langue
Clics
684
fr.news 2 1

Un évêque américain entre la paille et la poutre

Mgr William Shawn McKnight, 50 ans, évêque nouvellement nommé de Jefferson City, aux USA, a critiqué le silence de ces évêques américains qui connaissaient les turpitudes sexuelles du cardinal Theodore McCarrick's.

En écrivant sur CatholicMissourianOnline.com le 6 août, McKnight qualifie cela de "presque insupportable" et [prétendument] "inexplicable".

"Comment un frère évêque peut-il manquer de respect à la dignité des jeunes garçons, des séminaristes et des prêtres pendant des décennies et sans que personne n'en parle?"

La réponse est simple : McCarrick était un libéral puissant, soutenu par les médias des oligarques, qui sont les premiers décideurs de l'Église catholique.

Ce n'est que maintenant qu'il est un vieil homme sans défense et inutile, sans pouvoir, que ses amis et les médias qui en ont profité pendant des décennies sont prêts à le jeter aux orties.

Le père Shawn McKnight lui-même ne serait jamais devenu évêque si, par le passé, il avait critiqué la clique corrompue et pédéraste au sein des évêques américains.

Image: William Shawn McKnight, © Dan Bernskoetter, CC BY-SA, #newsLpujexkhdw
Votre commentaire
GChevalier
Ce nouvel évêque a été jeté là par l'Antéchrist afin de démolir les vieux puisque lui est un nouveau à qui on ne peut rien reprocher bien entendu. Mais c'est un leurre. C'est ce que j'appelle la nouvelle génération Bergoglio qui s'installe pour la purge style 1937 avec Staline. Mais ces dénonciateurs sont encore pires que ceux qu'ils dénoncent : attendez la suite...