Clicks1.3K
fr.news
6

Pourquoi sœur Inés a-t-elle été décapitée et coupée en morceaux ?

La région où la sœur Inés Nieves Sancho, 77 ans, a été décapitée et son corps coupé en morceaux le 20 mai, était "relativement calme", a déclaré aux médias l'évêque auxiliaire de Bangassou, Jesús Ruiz Molina, de la République centrafricaine.

Ruiz n'exclut pas que Sœur Inés ait été victime d'un rite satanique "qui abonde dans la région". Les habitants de la région estiment que son assassinat faisait partie d'un sacrifice humain visant à attirer le bonheur dans la recherche de diamants.

Les organes des Blancs sont considérés comme particulièrement "efficaces". Les coiffeurs locaux ont pour instruction de recueillir les cheveux des Blancs, qui sont ensuite utilisés pour des pratiques sataniques.

Sœur a été forcée de se lever du lit par des inconnus qui sont entrés dans sa chambre la nuit et l'ont emmenée dans son atelier de couture où elle a été poignardée à mort. Rien n'a été volé.

Originaire de Burgos, en Espagne, Sister appartenait à la congrégation française des Filles de Jésus de Massac. Elle était en Afrique depuis 27 ans où elle enseignait la couture à de jeunes filles.

#newsZrvimqpuvw
Repose dans le Cœur de Jésus, Sœur Inès, par les larmes et le Cœur Douloureux de Maman Marie
apvs likes this.
« Aucune revendication n'a été exprimée, mais selon un député local, ce meurtre pourrait être lié au trafic d'organes humains, et aux crimes rituels nombreux dans la région »,

Bravo les Kemet , belle civilisation
apvs likes this.
@Etienne bis , normal ont ne peut suivre L'Église de Jésus Christ en n' inventant une autre pour notre plaisir et dire tout vas bien ,vous savez qui est le roi de la superstition et il est multiple ne l'oubliez pas .
avecrux.avemaria likes this.
Retours aux pratiques superstitieuses et cruelles de la fin du XIXe siècle.
Ce n'est pas retour... ça fait partie de leurs coutumes, de leurs traditions