언어
클릭 수
1.9천
juristecatholique

Proche prélature pour la fsspx ?

Mgr Fellay vient de faire un tour de France assez discret des différentes communautés de la tradition en France. Nous n'avons pas eu vent de tous ses propos mais en résumé, nous savons qu'il défend mordicus sa position que le pape actuel nous veut du bien.

Ces genres de tournées sont en général des phases préparatoires pour les esprits : pas de grands discours publics ou de conférences houleuses mais un discours proche des autorités locales pour les rassurer sur la sincérité de leurs dispositions combattives mais en même temps des paroles suffisamment floues et évasives pour commencer à ouvrir les esprits à l'idée d'un évènement à venir.

Le dernier bastion qui résistait à la politique de Menzingen (maison générale de la fsspx) était la France mais Rome a désormais bien saisi que la plupart des prêtres et des fidèles français suivront les supérieurs de la fsspx quoiqu'il arrive. Le succès numérique du pèlerinage de Fatima en août, une très bonne rentrée de séminaristes à Flavigny, un pèlerinage bien garni à Lourdes malgré la réaction des doyens, sont autant de signes positifs que la politique de Mgr Fellay peut être poursuivie jusqu'à son terme sans grande casse ni périls.

Preuves :
La question des mariages a été un bon test pour Rome et Menzingen. La réaction fut assez vive pendant quelques semaines mais il semble que tout soit désormais rentré dans l'ordre (y compris et surtout en France) puisque mêmes ceux qui avaient réagi ont acceptés leur sanction. Premier test réussi donc.

Autre test :
L'autre test romain fut la signature de Mgr Fellay à la correctio. Un intervenant de ce forum nous a montré que cette signature entérinait l'acceptation du concile dans le sens de l’herméneutique de la continuité si chère à Benoît XVI. Et là encore, aucune réaction. Même un abbé de Jorna (qui avait réagi en son temps contre cette fameuse herméneutique) ne bronche plus. Deuxième test probant.

Tout semble donc mûr spirituellement pour une prélature.

Même si l'annonce d'une prélature fera un peu frémir les résidents de l'intérieur (et non les résistants) parce qu'ils s'étaient fixés cette ligne rouge pour quitter la congrégation, leur acceptation tacite de toutes les réformes passées les rattraperont forcément. Il y aura chez tous ceux qui n'ont pas réellement réagi quand cela était facile et possible un inévitable esprit d'attentisme et d'observation du phénomène "prélature". Il y aura sûrement beaucoup d'encre, de paroles, peut être aussi d'énervements mais ils se retrouveront dans la même situation qu'en 2012 avec les graves et fausses décisions du chapitre, qu'en 2013 avec les faux procès, qu'en 2014 avec l'adresse aux fidèles, qu'en 2015 avec la reconnaissance des confessions dans le cadre conciliaire, qu'en 2017 avec la question des mariages etc .. La prélature ne rajoutant que peu de choses à ces mauvais principes déjà posés et imposés, la réaction générale ne sera pas liée à une question de principes puisque ceux ci ont été abandonnés depuis belle lurette mais plutôt d'intérêt pratique.

Or l'intérêt pratique sera le même que pour les années passées : il sera plus facile en pratique de suivre (en trainant des pieds bien sûr) la nouvelle réforme que de se résoudre à ne pas la suivre.
Puisque quasiment tous les fidèles et prêtres du district de France se sont résolus à rester dans le cadre administratif de la fsspx sans aider, soutenir moralement et matériellement la poignée de prêtres et fidèles qui avaient réussi à s'en échapper, il n'y aura aucune raison supplémentaire de quitter ce cadre pour envisager la reconstruction d'autres oeuvres.
Ce constat est certes triste mais imparable désormais. Et Rome le sait.

Voilà pourquoi, Rome et Menzingen n'ont aucune crainte à avoir pour achever le processus de reconnaissance canonique dans des délais peut être désormais assez brefs. Proche prélature peut être mais mûre prélature sûrement .

댓글 쓰기…
AveMaria44
En tout cas François n'est pas le pape parfaitement catholique dans les mains duquel, Mgr Lefebvre' avait demandé à ses fils de remettre leur épiscopat. J'aimerais fort me tromper sur Mgr Fellay, mais je crains d'avoir raison, il est parfaitement dans sa logique, cela fait des années, à la suite de l'abbé Schmidberger, qu'il veut se faire normaliser, et il a écarté tout ceux qui avaient des velléités de résistance, en dernier lieu les "doyens".
crocodile
A la chapelle FSSPX cette question pèse dans toutes les âmes mais c'est un sujet tabou, lorsque j'ai voulu en savoir plus on m'a dit "le Pape prend t'il vraiment toutes ces décisions " je soupçonne qu'il y ait déjà une forme de ralliement en gestation. Les gens font référence aux prêtres et évêques ça devient du sectarisme. Vatican 2 n'a pas changé bien au contraire tous les actes sont de plus … 더보기
AveMaria44
Il faut qu'il se dépêche avant le chapitre de 2018 où il risque de ne pas être réélu. Prélat à vie c'est mieux.....Des années de combat pour en arriver là, rallier François.......Christe Eleison
dmargot
Le Rosaire bien récité nous attirera de grandes grâces et nous aidera à couper les ponts avec cette administration .
francefidele
Mgr Lefebvre intercède et a donné 4 nouveaux évêques. Il faut donc quitter la fsspx de Mgr Fellay qui n'a rien, sinon l'aspect matériel, de la fsspx fondée par Mgr Lefebvre.
Sainte Blandine
Prions pour que Mgr Lefèvre intercède. Si la Fraternité se rallie je quitterai car cela sonnera son mariage avec le démon conciliaire. Quel malheur !
jili22
Seul la récitation des 3 mystères du Rosaire peut nous tirer de là !
La très Sainte Vierge écrasera la tête de satan !
AveMaria44
Qu'il se dépêche afin de pouvoir y être pour la canonisation de Luther.....
Maillez vous à Rome et vous serez sur le chemin de la damnation ,a vous de choisir ,mois je vous quitterais.
France Fidèle
Oui c est ce qui se passera très probablement.