Clicks221
GChevalier
21

CHRONIQUE HUMORISTIQUE de VALLI - 22 -

Album ACTU
>>> Le CAS d'un PAPE HÉRÉTIQUE : comme François l'est, concluez !

* * *


Les BONS HOMMES (et les BONNES DAMES) aux BONS ENDROITS
- 22 -



L’Église est belle parce qu’elle est variée. Nous l’avons toujours dit et chaque jour nous en trouvons la confirmation. Nous apprenons, par exemple, qu’en Allemagne (où l’Église est plus variée que jamais), le groupe d’action Marie 2.0 a appelé « toutes les femmes » à boycotter la Sainte Messe et à ne pas entrer dans une église catholique du 11 au 18 mai.

Marie 2.0, malgré le nom qui a le goût de la technologie avancée, est un groupe de dames âgées de plus de soixante-cinq ans qui exigent, entre autres choses, des innovations considérées comme décisives comme l’ordination des femmes, des prêtres mariés et la liberté sexuelle.

Qu’est-ce à dire ? Tu sais ce qu’il y a de nouveau ?

Allez, ne sois pas cynique, sépulcres blanchis. Vous savez aussi que la mise à jour est une exigence primordiale.

L’initiative des bonnes dames au bon endroit est évidemment soutenue par la plupart des médias et, regardez-la, aussi par les évêques allemands, dont le site courageux et bien connu, katholisch.de, toujours prêt à interpréter les nouvelles, a publié quelques articles en faveur de Marie 2.0 et des revendications des femmes. Nous apprenons aussi que les diocèses et les paroisses célèbrent la campagne dans leurs bulletins et sur les médias sociaux.

Qu’est-ce à dire ? Que le site soit renommé Katholisch.de.che ? Allez, ne soyez pas hypocrites et hypocrites moralisateurs et durs de cœur.

Le vice-président des évêques, l’évêque pro-gay d’Osnabrück, à son tour un homme juste bien connu au bon endroit, a décrit à juste titre l’initiative comme « bonne » et Frauenseelsorge.de, un site appartenant aux évêques, a publié un article en sa faveur.

Qu’est-ce à dire ? Que le site devrait être renommé Fregnacceseelsorge ? Vous savez : certains souhaits sont vraiment insupportables.

Et de l’Allemagne omniprésente nous passons à la Grande-Bretagne non moins active, où le maire (musulman pakistanais) de Londres, M. Sadiq Khan, a annoncé de façon jubilatoire sur Twitter « History made ! » ou « L’histoire est faite ! » De quelle façon ?

En ce sens que la cathédrale anglicane Saint-Paul a accueilli « son premier Iftar » et cela a été, a dit M. Khan, « un véritable honneur de participer à une soirée si spéciale, rompant mon jeûne avec les Londoniens de toutes confessions et origines. »

Superbe ! Comme vous le savez, Iftar est le repas du soir que les musulmans apprécient au coucher du soleil pendant le Ramadan et dans ce cas, c’était particulièrement festif. « Ensemble - poursuit le maire - nous avons envoyé un message fort et clair : la diversité de Londres est notre plus grande force. » Et très souriant et satisfait, à cette occasion apparut l’évêque anglican.

Qu’est-ce à dire ? Pourquoi manger dans une église alors qu’il y a tant d’autres endroits ? Ne soyez pas des moralistes hypocrites et ainsi de suite. De toute évidence, les anglicans ont finalement pris exemple sur nous, catholiques, qui aimons tant organiser des déjeuners et des dîners dans les églises.

Parlant de nous catholiques, nous voici à Bologne, où l’archevêque Matteo Zuppi, le premier vendredi de prière du début du Ramadan, a jugé opportun de visiter un centre de culture islamique.

Bien joué ! « Dialogue contre la haine. Ce qui n’est pas connu est effrayant », tel est le message lancé par Zuppi pour saluer les fidèles musulmans.

Les chroniques nous apprennent que l’archevêque « en plus de visiter la mosquée et d’apporter ses salutations aux fidèles musulmans, est resté pour écouter la prière du vendredi et le sermon de l’Imam ». Très bien !

« Nous devons continuer sur la voie de la fraternité - a dit Zuppi - avec la conviction que seuls le dialogue et le respect permettent aux religions de ne pas être utilisées par la violence, en écartant ainsi du terrorisme toute prétention à représenter la religion. »

Qu’est-ce à dire ? Que c’est toujours la soupe habituelle ? Mais non, j’ai dit Zuppi, pas soupe. Et ne faites pas toujours les moralistes, les prophètes hypocrites de malheur, les sépulcres blanchis à la chaux et pleins de pourriture, les cœurs durs !

Et maintenant retournons à Rome, notre belle Rome, où, comme vous l’avez certainement appris, un cardinal de la Sainte Église romaine [Krajewski], outré par la situation de nombreuses personnes sans électricité, s’y est rendu, a ouvert une trappe, est descendu, a trouvé le compteur, a enlevé les sceaux et a réactivé l’approvisionnement en électricité.

« Je suis personnellement intervenu - a expliqué son éminence - pour réactiver les compteurs. C’était un geste désespéré. Il y avait plus de 400 personnes sans électricité, avec des familles, des enfants, sans même la possibilité de faire fonctionner les réfrigérateurs. »

Aumônier de sa sainteté, longtemps engagé dans l’aide aux pauvres de la ville, le cardinal a ajouté : « Je ne l’ai pas fait parce que je suis ivre. »

Mais que penser de son éminence ? Nous croyons tous qu’il s’est comporté comme un homme juste au bon endroit ! D’autre part, les cardinaux ne sont-ils pas peut-être appelés à servir le pape et l’Évangile usque ad effusionem electricitatis ?

Qu’est-ce à dire ? Que ce serait usque ad effusionem sanguinis ? Eh bien, ne soyez pas les hypocrites rigides habituels avec la manie du latin. L’Église doit constamment se renouveler. Et d’autre part, le cardinal le plus éminent s’est certainement inspiré du psalmiste : « Lampe pour mes pas est ta parole, lumière sur mon chemin. »

Qu’est-ce à dire ? Que la lumière dont parle le psaume est la vérité divine et n’a rien à voir avec l’électricité ?

Laissez-moi vous dire : vous, hypocrites rigides et durs de cœur, vous êtes des hypocrites pleins de vieux levain putrides et incurables.

Au fait, au fait. Il semble qu’à partir de maintenant, les nouveaux cardinaux, avec leur casquette et leur bague, recevront aussi une pince, afin qu’ils puissent se rendre encore plus utiles dans leur activité digne d’éloges. Laquelle ? Mais celle de briser les scellés, bien sûr. De plus, pour l’attribution du titre et de la diaconie pour les cardinaux, il n’y aura plus de lettre spéciale, mais une facture (non payée).

Source : www.aldomariavalli.it/…/uomini-giusti-e…

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Audio à télécharger : "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !"

* Le ROSAIRE : MÉTHODE & EXPLICATION en CANTIQUE par St Louis-Marie Grignion de Montfort (PDF illustré de 12 pages) *

>>> Le Ciel ouvert par les TROIS AVE MARIA du matin et du soir
& La NEUVAINE EFFICACE


"Marie 2.0" ou "Vieilles biques en peine d'amour 2.0"
avecrux.avemaria likes this.
Genial ! Je suis fan !