언어
클릭 수
604
Montfort AJPM

Excellent jugement de Denis Crouan et des siens de Pro Liturgia

M. Denis Crouan, fondateur et et actuel président de "Pro liturgia"

Lundi, 13 novembre 2017 :

Une intéressante vidéo conçue par des Orthodoxes pour dénoncer l’envahissement des pratiques pentecôtistes dans le culte (le commentaire est en anglais mais les images sont terrifiantes) : cliquer ici.

On y apprend avec surprise que ces pratiques sacrilèges adaptées à la mentalité de fidèles qui confondent la foi avec des comportements hystériques commencent à gagner même les chrétiens grecs-catholiques d’Ukraine (donc de rite oriental) qu’on croyait pourtant à l’abri de ces fadaises.
Il faut dénoncer avec force toutes ces tentatives de créer un charismatisme catholique, monstruosité hybride parfaitement contre-nature, opposé à la spiritualité traditionnelle occidentale comme orientale, et qui est la porte ouverte à toutes les dérives.

Décidément, la mentalité moderne occidentale est un poison redoutable qui s’infiltre partout où le clergé est défaillant pour conduire au tombeau toutes les religions qu’elle touche.

Mardi, 14 novembre 2017 :
La plupart des liturgies paroissiales actuelles célébrées par des ministres occupés à bricoler les rites sont un terreau sur lequel s’épanouit une mentalité de type protestant avec, pour corollaire, une foi sans contenu.

Cette mentalité menace les fidèles catholiques pratiquants les mieux intentionnés, les plus orthodoxes.
Les liturgies “face au peuple”, truffées d’explications et de cantiques sans rapport avec le chant propre de la liturgie romaine - le chant grégorien - font passer de l’idée très juste qu’une célébration authentique ne peut pas s’enfoncer dans l’inintelligible à l’idée bien plus discutable qu’une célébration sera ne sera authentique que dans la mesure où elle pourra être immédiatement, intégralement intelligible.

Finalement, on mettra la vérité d’une célébration liturgique dans son intelligibilité immédiate : une intelligibilité conçue sous la forme d’une transparence (tout doit pouvoir être vu) et d'une facile évidence (tout les mots doivent pouvoir être compris).

Le résultat de ce mécanisme d’intellectualisation des célébrations est une dégradation de la liturgie qui, uniquement comprise comme une illustration insipide de la parole du célébrant, finit par disparaître.
Que voyons nous, en effet, sous l’influence d’une certaine pastorale liturgique ? Une superposition de l’évolution catholique et de l’évolution protestante, la dernière se substituant à la première : le culte rituel catholique se ratatine jusqu’à disparaître sous l’enveloppe de plus en plus pesante du culte verbal qui surenchérit à perte de vue dans le sens d’une loquacité sans contenu privant les fidèles de la possibilité de se mettre en présence de Dieu.

Mardi, 14 novembre 2017 :
D’une internaute : « Il ne se passe pas un jour, pas une messe du matin à Sainte-Marthe, sans que nous entendions le pape François critiquer tels prêtres qui sont trop comme ceci et pas assez comme cela, tels fidèles qui sont trop orgueilleux, pas assez humbles, trop bavards et passez assez ouverts à l’Esprit-Saint qui, on le sait, parle tous les jours directement au pape Bergoglio... Tous les matins, donc, chacun en prend pour son grade : les critiques - et parfois les expressions proches de l’insulte - fusent.

À l’écoute de ce qui est reproché aux simples fidèles que nous sommes, une question se pose : pourquoi le pape François ne semble-t-il pas lui-même soumis à ces obligations de silence, d’humilité , de justice, de paix... qu’il donne aux autres ? Un certain excès de communication, souvent rapide et peu préparée, des marques d'humilité plutôt ostentatoires, plusieurs situations de refus d’entrer dans le dialogue avec ceux qui posent des questions, des décisions abruptes et sans explications... Les exemples sont nombreux de la contradiction qui existe entre ce que dit le pape et ce qu'il fait lui-même au jour le jour. Autant de motifs de déstabilisation, de découragement pour ceux qui auraient plutôt besoin de paix et d'encouragement paternel. Quel gâchis ! »

Source : www.proliturgia.org

* * * * * * * * * * * * *
Album ACTU

댓글 쓰기…
AveMaria44
"un charismatisme catholique, monstruosité hybride parfaitement contre-nature, opposé à la spiritualité traditionnelle occidentale comme orientale, et qui est la porte ouverte à toutes les dérives." Voilà qui est bien tard, voyez le cardinal Suenens qui fut très actif au concile, voyez la Père Catalamessa, prédicateur de la Maison pontificale nommé par Jean-Paul II et confirmé par Benoit XVI, … 더보기
GChevalier 이(가) 이 게시물을 ACTU 에 언급했습니다.