Clicks465
fr.news
2

Une victime d'abus commis par un imposteur prend l'argent de l'église - François embrasse ses mains

Le soi-disant "survivant d'abus" Marek Lisiński,fondateur du groupe polonais de "victimec" Do Not Fear est un menteur et voleur criminel, écrit AciStampa.com (19 juin).

En 2010, Lisiński a accusé le Père Zdzisław Witkowski d'"abus" qui se seraient produits en 1980-1981.

Mais une enquête a révélé qu'en 2007, Lisiński a emprunté 5'000 euros au père Witkowski sur la base du mensonge selon lequel sa femme avait le cancer et avait besoin d'argent pour le traitement.

Quand le père Witkowski a découvert le mensonge, il a demandé à Lisiński de rendre l'argent. Lisiński a menacé de lui causer des ennuis s'il insistait.

Ainsi, Płock Mgr Piotr Libera défend d'abord le père Witkowski, mais en 2013, par crainte des médias, il le suspend néanmoins pour trois ans.

En 2014, Lisiński a demandé au diocèse de Płock près de 100 000 euros. Libera n'a pas payé mais a donné à Lisiński une copie d'un décret[illicite] de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi que le Père Witkowski était "coupable". Lisiński a utilisé le document pour demander 235 000 euros de "compensation" à un tribunal.

Le père Witkowski a tenté de poursuivre Lisiński mais Mgr Libera lui a interdit de le faire, en appliquant sans discernement la politique de non-miséricorde du pape François.

Lisiński est la "victime d'abus" dont le pape François a embrassé les mains en février dernier.

Image: Marek Lisiński, #newsAjgfezxfsp
Quel soutien !
Preuves que le Christ n'est plu au VATICAN , mais le Malin OUI .que vous faut'il de plus ?