Langue
Clics
763
fr.news 2

Des évêques américains invitent des hérétiques pour qu'ils leur fassent la leçon

Sœur Teresa May, ancienne présidente du groupe anti-catholique "Conseil de direction pour femmes religieuses", a été invitée à s’entretenir avec les évêques américains réunis à Baltimore. Il y a dix ans, le Vatican avait enquêté sur son groupe pour "graves erreurs théologiques".

La soeur May a prêché lundi aux évêques lors de l'exposition du Saint Sacrement.

Le cardinal ultralibéral Roger Mahony est un autre hôte controversé qui a expliqué aux évêques le traitement des abus homosexuels, bien qu'il soit lui-même exclu du ministère public en raison d'une mauvaise gestion des cas d'abus.

La colonelle à la retraite de l'armée Anita Raines, présidente élue du "Conseil consultatif national" [sur les abus sexuels] des évêques, a recommandé aux évêques d'examiner les séminaires en quête de "comportement homosexuel prédateur".

Mgr Joseph Strickland, évêque de Tyler (Texas), a suggéré que les diocèses catholiques ne fassent pas bon accueil au propagandiste homosexuel qu'est le père James Martin.

A l'extérieur de la conférence, ChurchMilitant.com a rassemblé 300 personnes qui ont scandé "Viganó" - en référence à l'archevêque lanceur d'alerte, Carlo Maria Viganò.

#newsQrpsvusrii
GChevalier
Triste tableau, où les meilleurs côtoient les pires ! Et qui remportera la victoire ? Les pires bien entendu ! C'est toujours comme cela depuis Vatican II.