Langue
Clics
1,6 k
jean pierre aussant 7 2

Les gays, il fallait bien qu'un jour, on vous le dise...

Mais qu’une personne, et je veux bien être celle-ci, vous le dise donc au moins une fois! oui, vous les lesbiennes qui vomissez en permanence votre haine contre les hommes, n’oubliez pas que vos ventres ne sont, sans nous, que des tombeaux et des cimetières ; et vous les gays, vos spermatozoïdes se sont transformées en immondes balles de mitraillettes qui au lieu de donner la vie, viennent s’abimer dans les excréments de vos infâmes partenaires.
Jean-Pierre Aussant
Olivier L
La gaystapo est à combattre, sans relâche, avec amour et pédagogie.
royalisme.forumactif.org/t3844-la-vraie-…

J'ai accepté l'aimable proposition d'un ami de combat, de tenir une chronique dans sa revue royaliste. En ces temps de censure généralisée et de vile soumission des médias mainstreams (et aussi hélas de plus en plus des réseaux sociaux) au pire politiquement correct et à la culture de mort, il convient plus que jamais et ne serait-ce par mesure … Plus
Ma réponse à la racaille féministo-LGBT pro mort qui m'a fait bloquer sur Facebook
pp.userapi.com/…/joibpdqOCV0.jpg
@apvs ,oui ce son ces gens-là qui pervertissent les enfant et les "états d'un coter les marie et en forme des couples et de l'autre courent après les "pédo ,alors que se sont les mêmes Femmes ou Hommes .chercher l'erreur .le malin est champion de nos jours .
apvs
Ce sont pour ces gens-là qu'on tente désormais de pervertir les petits enfants dès la maternelle. Après tout, chaque enfant serait censé pouvoir être confié à des déviants sexuels comme eux , donc quelle importance ?
Le dragon se tint devant la femme qui allait enfanter, afin de dévorer son enfant, dès qu'elle aurait accouché.

Elle enfanta un fils, qui doit paître toutes les nations avec une …
Plus
La lutte contre ce déni du réel imposé aux populations de la terre, commence nécessairement par la dénonciation du mariage de mort.
Je pense qu'en ces temps de pourriture du politiquement-correct, des idées simples et percutantes sont plus efficaces dans le cadre de la lutte dialectique contre la dégringolade du réel, que des discours savants et compliqués que, du reste, presque personne ne lit.