Clicks3.7K
fr.news
544

Mgr Schneider n'exclut pas l'existence d'un complot visant à détruire Notre Dame

L'incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris a éclaté après des centaines d'attaques contre des églises catholiques et des objets sacrés en France l'année dernière, écrit l'évêque du Kazakhstan, Athanasius Schneider, dans LifeSiteNews.com (17 avril).

Par conséquent, il n'exclut pas l'existence d'un "complot visant à détruire la cathédrale". Admettant qu'il n'existe aucune preuve à ce sujet, il ajoute : "Pourtant, il reste un sentiment nauséeux."

Schneider remarque que la politique et les médias français sont tous deux étroitement contrôlés par des puissances "antichrétiennes" et "franc-maçonnes".

Le feu est pour Schneider un avertissement divin pour les évêques et un symbole de ce qui s’est passé dans la vie de l’Église au cours des 50 dernières années, à savoir une "conflagration" de foi, de liturgie et de mœurs catholiques.

En raison de ces trahisons, la hiérarchie catholique doit "se repentir ou périr" (Lc 13), ajoute Schneider.

Schneider mentionne parmi les trahisons la trahison du commandement explicite du Christ d’évangéliser toutes les nations sans exception, "au premier rang desquelles le peuple juif".

L’article de Mgr Schneider est reproduit ci-dessous avec l’autorisation de l’auteur.

Image: © GodefroyParis, CC BY-SA, #newsTmptvjsduj

Some considerations on the conflagration of the Cathedral Notre Dame in Paris. By Athanasius Schneider.

The lightning vehemence with which fire engulfed the Cathedral of Notre Dame in Paris left one with the impression that an unexpected event had come like a bolt from out of the blue. And yet, viewed as a phenomenon, this tragedy came after a series of hundreds of systematic arson attacks on various sacred objects belonging to the Catholic Church in France over the last year.

It is also significant that the fire in Notre Dame occurred at the beginning of Holy Week, which is the heart of the liturgical year for all Catholics. As the facts in the case are still unknown, we have no evidence on which to base allegations of a plot to destroy the cathedral. Yet one is left with a queasy feeling inside, especially as one considers the chain of systematic anti-Catholic events, marginalization, discrimination and ridicule which the Catholic Faith has undergone at the hands of the French political establishment and French media landscape, both of which are firmly in the hands of the current anti-Christian and Free Masonic powers in France.

Notre Dame is not only the most symbolic cultural and religious sign for the Catholic Church in France. Given that France bears the title “eldest daughter of the Church,” her main cathedral also has deep cultural and religious significance for the entire Catholic world.

The destruction of a visible sign of such vast proportion as the Cathedral Notre Dame in Paris also contains an unmistakable spiritual message. The fire of Notre Dame is without doubt a powerful and stirring sign which God is giving to His Church in our day. It is a cri de coeurfor authentic conversion, first and foremost among the Shepherds of the Church. The fire has largely destroyed Notre Dame, a centuries-old masterpiece of the Catholic Faith. This is a symbolic and highly evocative representation of what has happened in the life of the Church over the last fifty years, as people have witnessed a conflagration of the Church’s most precious spiritual masterpieces, i.e., the integrity and beauty of the Catholic Faith, the Catholic liturgy and Catholic moral life, especially among priests.

The climax of this decades-long spiritual conflagration has manifested itself in the clerical sexual abuse scandals which have profoundly shaken the entire Church. Sadly, we must say that the handling of the clerical sexual abuse scandal has remained more or less on the level of emotional dismay. The true roots of this crisis have not been transparently disclosed, nor, consequently, have effective spiritual medicine and peremptory canonical norms been applied. In a recent and detailed essay, the former Pope Benedict XVI identified one of the most important roots of the abuse crisis, i.e. the loss of the true Faith, the prevalence of moral relativism, and the heterodox and unspiritual formation of seminarians. In reactions to the statement of the former Pope Benedict XVI one could observe an embarrassed silence — and even some indignant outcries — rumbling throughout the ranks of the establishment of liberal theologians and liberal clergy, who are the true spiritual arsonistsin the Church today. They now consider the former Pope Benedict XVI to be a troublemaker whose blunt observations obstruct their incendiary work.

If the Shepherds of the Church will not recognize in the Notre Dame conflagration a Divine warning, they will be behaving like the people in Salvation History who did not recognize the warnings that God often gave them through the uncomfortable and unabashed words of the prophets, through natural catastrophes and various events. The tragedy of Notre Dame spontaneously brought to my mind the following words of Our Lord: “Or those eighteen upon whom the tower in Siloam fell and killed them, do you think that they were worse offenders than all the others who dwelt in Jerusalem? I tell you, No; but unless you repent you will all likewise perish.” (Lk 13: 4-5)

The tragic conflagration of the Cathedral of Notre Dame in Paris is also a propitious occasion for all members of the Church to do penance for the acts of betrayal that have been committed against Christ and His Divine teachings in the life of the Church over the past fifty years. Penance and reparation must be made, especially for the betrayal of the command of God the Father that all mankind should believe in His Divine Son, the only Savior of mankind. For God wills positively only the one and unique religion which believes that His Incarnated Son is God and the only Savior of mankind. Penance and reparation must also be made for the betrayal of Christ’s explicit command to evangelize all nations without exception, first among them the Jewish people. For it was to them that Christ first sent His Apostles, to bring them to faith in Him and to the New and Everlasting Covenant for which the Old and temporary Covenant was established.

If the Shepherds of the Church refuse to do penance for the spiritual conflagration of the past fifty years, and for the betrayal of Christ’s universal command to evangelize, should we then not fear that God might send another and more shocking sign, like a devastating conflagration or earthquake that would destroy St. Peter’s Basilica in Rome? God will not indefinitely and shamelessly be mocked by so many Shepherds of the Church of our own day, through their betrayal of the Faith, their sycophantic serving of the world and their neo-pagan worship of temporal and earthly realities. To them as well are addressed these words of Christ, “I tell you, unless you repent you will all likewise perish.” (Lk 13: 5)

May the fire at the Cathedral of Notre Dame in Paris, however sad and deplorable it is, rekindle — especially in the Shepherds of the Church — a love and zeal for the true Catholic Faith and for the ardent evangelization of all those who do not yet believe in Christ. And may they be mindful not to marginalize and cowardly exclude the Jewish and Muslim people from this outstanding form of charity. May the fire at Notre Dame also serve as a means to inflame in the Shepherds of the Church a spirit of true repentance, so that God might grant to all the grace of a renewal in the true Faith and in true love for Christ, Our Lord, Our God and Our Savior.

When the Cathedral of Notre Dame in Paris began to burn, there was a group of faithful, with children and young people among them, who knelt on the ground and sang the Hail Mary. This was one of the most touching and spiritually powerful signs in the midst of a great tragedy. May Our Lady, Help of Christians, intercede for us, that the Shepherds of the Church might begin, with the help of the lay faithful, to rebuild the spiritual ruins in the life of the Church in our day. In the Church, as in Paris, a process of repairing and rebuilding is a sign of hope.

April 17, 2019

+ Athanasius Schneider, Auxiliary Bishop of the archdiocese of Saint Mary in Astana
natale07
perceval2507 and 2 more users like this.
perceval2507 likes this.
shazam likes this.
Roy-XXIII likes this.
Lecture du jour :

levangileauquotidien.org/FR/gospel

Livre des Actes des Apôtres 2,36-41.

"Le jour de la Pentecôte, Pierre disait à la foule : « Que toute la maison d’Israël le sache donc avec certitude : Dieu l’a fait Seigneur et Christ, ce Jésus que VOUS aviez crucifié. »
Les auditeurs furent touchés au cœur ; ils dirent à Pierre et aux autres Apôtres : « Frères, que devons-nous faire ? »
More
Lecture du jour :

levangileauquotidien.org/FR/gospel

Livre des Actes des Apôtres 2,36-41.

"Le jour de la Pentecôte, Pierre disait à la foule : « Que toute la maison d’Israël le sache donc avec certitude : Dieu l’a fait Seigneur et Christ, ce Jésus que VOUS aviez crucifié. »
Les auditeurs furent touchés au cœur ; ils dirent à Pierre et aux autres Apôtres : « Frères, que devons-nous faire ? »
Pierre leur répondit : « Convertissez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus Christ pour le pardon de ses péchés ; vous recevrez alors le don du Saint-Esprit.
Car la promesse est pour vous, pour vos enfants et pour tous ceux qui sont loin, aussi nombreux que le Seigneur notre Dieu les appellera. »
Par bien d’autres paroles encore, Pierre les adjurait et les exhortait en disant : « Détournez-vous de cette génération tortueuse, et vous serez sauvés. »
Alors, ceux qui avaient accueilli la parole de Pierre furent baptisés. Ce jour-là, environ trois mille personnes se joignirent à eux."


Ou "le prosélytisme agressif" "théologiquement plus acceptable depuis Vatican II" selon les évêques progressistes et la vipère...

perceval2507 likes this.
Je déplore les calomnies décomplexées et non repenties de « Spina Christi 2 », d’autant plus à la veille de la célébration de la sainte résurrection de Notre-Seigneur, qui cependant ne me raviront pas la joie pascale. Je n’ai jamais dit à propos des unions civiles unisexes et du Talmud ce qu’il laisse entendre. Je n’ai pas défendu la tolérance en soi et tout court vis-à-vis d’une quelconque …More
Je déplore les calomnies décomplexées et non repenties de « Spina Christi 2 », d’autant plus à la veille de la célébration de la sainte résurrection de Notre-Seigneur, qui cependant ne me raviront pas la joie pascale. Je n’ai jamais dit à propos des unions civiles unisexes et du Talmud ce qu’il laisse entendre. Je n’ai pas défendu la tolérance en soi et tout court vis-à-vis d’une quelconque union civile unisexe, comme je l’ai démontré plusieurs fois. Je n’ai jamais dit que certaines paroles du Talmud, aussi justes soient-elles isolément, sont suffisantes pour conduire au Christ Jésus. La seule chose qui l’intéresse est de lire et d’interpréter de travers mes propos afin de donner libre cours à sa calomnie et afin de tenter de discréditer mes convictions et ma personne. Qu’il sache que ces attaques ne m’intimident en rien, que je les prends pour ce qu’elles sont : des ordures venues de la géhenne. Je lui pardonne du fond de mon coeur. Puisse-t-il s’en repentir à temps afin de recevoir en vérité la paix et la joie du Christ ressuscité.
@La louange de mes lèvre , je vais te dire une chose ,PROUT
@ne nous laissez pas succomber "Merci" pour votre « prout », je saurais m’en contenter. Cela dit, je crois malgré tout que vous valez infiniment mieux que ça aux yeux de Dieu, quels que soient les francs reproches que j’ai exprimés récemment à votre encontre. Soyez béni dans la paix et la joie profonde du Christ mort et ressuscité.
@La louange de mes lèvre , Je ne vous est renvoyez que l'odeur de vos "franc reproche " et je vous plein .
@La louange de mes lèvres

Après tout, n'est-ce pas toi qui avait approuvé et appuyé dvdenise dans sa technique du barré de commentaires ?

Ah ben si alors !

Donc :


"Super les barrés de commentaires par Denise et non aux barrés de commentaires par mes contradicteurs.

Ah et pis aussi :

"Super mes répétitions toujours justifiées et non aux répétitions de mes contradicteurs "


perceval2507 likes this.
La louange de mes lèvres
"Je ne suis en rien un « lgbtiste » et un "talmudiste"" mais je suis pour les unions civiles homosexuelles, j'affirme que le talmud contient des vérités qui conduisent au Christ et d'ailleurs je soutiens que depuis la Shoah il n'est plus théologiquement acceptable d'offrir le Salut aux Juifs.

perceval2507 and one more user like this.
perceval2507 likes this.
Cesse donc de chouiner ! Après tout, n'est-ce pas toi qui avait approuvé et appuyé dvdenise dans sa technique du barré de commentaires ?

Dixit le viperroquet qui singe bêtement.
Les calomniateurs décomplexés, tel que Spina Christi, ne font qu’aggraver leurs fautes en procédant à des inversions accusatoires cyniques. Mes positions quant à l’union civile unisexe et l’évangélisation des juifs, qui ont donc été successivement et mensongèrement déformées, ne sont pas intrinsèquement coupables. Je ne suis en rien un « lgbtiste » et un "talmudiste".

« Que celui qui est injuste…More
Les calomniateurs décomplexés, tel que Spina Christi, ne font qu’aggraver leurs fautes en procédant à des inversions accusatoires cyniques. Mes positions quant à l’union civile unisexe et l’évangélisation des juifs, qui ont donc été successivement et mensongèrement déformées, ne sont pas intrinsèquement coupables. Je ne suis en rien un « lgbtiste » et un "talmudiste".

« Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore. » (Apocalypse 22:11)
La louange de mes lèvres

"Ceux qui procèdent à des inversions accusatoires cyniques"

Inversion accusatoire que de dénoncer ton approbation ou ta compréhension de ne plus faire de campagnes de Salut dans le Christ envers les Juifs ?

Inversion accusatoire de te rappeler ton vain argument de "protection des enfants" pour justifier de ton choix "moral" des unions civiles homosexuelles ?
Et encore …
More
La louange de mes lèvres

"Ceux qui procèdent à des inversions accusatoires cyniques"

Inversion accusatoire que de dénoncer ton approbation ou ta compréhension de ne plus faire de campagnes de Salut dans le Christ envers les Juifs ?

Inversion accusatoire de te rappeler ton vain argument de "protection des enfants" pour justifier de ton choix "moral" des unions civiles homosexuelles ?
Et encore ais-je omis de signaler comme dans tes délires lgbtistes tu avais prétendu que Dieu aurait approuvé ce choix de tolérance à, je te cite, "un mal grave" !


"mes positions concernant l’union civile unisexe et l’évangélisation des juifs ne sont en rien intrinsèquement coupables"
Tes positions sont intrinsèquement trouvées à approuver les coupables qui commettent ces blasphèmes.

« Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore. » (Apocalypse 21 22:11)
perceval2507 and one more user like this.
perceval2507 likes this.
La louange de mes lèvres

"en barrant mes commentaires sensés et de bon sens "

Cesse donc de chouiner ! Après tout, n'est-ce pas toi qui avait approuvé et appuyé dvdenise dans sa technique du barré de commentaires ?
perceval2507 likes this.
Ceux qui procèdent à des inversions accusatoires cyniques pour justifier leurs calomnies décomplexées, ne font qu’aggraver leurs fautes. Comme déjà démontré plusieurs fois, mes positions concernant l’union civile unisexe et l’évangélisation des juifs ne sont en rien intrinsèquement coupables. Ces viperroquets avaient d’ailleurs déformé mensongèrement ces positions, entre autres, en sorte de …More
Ceux qui procèdent à des inversions accusatoires cyniques pour justifier leurs calomnies décomplexées, ne font qu’aggraver leurs fautes. Comme déjà démontré plusieurs fois, mes positions concernant l’union civile unisexe et l’évangélisation des juifs ne sont en rien intrinsèquement coupables. Ces viperroquets avaient d’ailleurs déformé mensongèrement ces positions, entre autres, en sorte de pouvoir les attaquer plus facilement et de tenter de salir ma réputation ainsi du reste qu’ils continuent de le faire sous l’influence du diable en me qualifiant par exemple de « lgbtiste ».

« Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore. » (Apocalypse 21 22:11)
Exprimer le même propos sur des publications distinctes ne revient pas à faire diversion et à enfumer comme l’a fait Spina Christi en barrant mes commentaires sensés et de bon sens et en publiant sur la même page, suite à mes réponses, ses mêmes commentaires.
Dommage que La louange de son impuissance n’ai pas profité des Jours Saints pour se repentir de ses souillures décomplexées et revendiquées comme celle de justifier de ne plus faire de campagnes de conversion -et donc de Salut- des Juifs ou de prôner la tolérance à la licéité des unions civiles homosexuelles au motif hypocrite (absurde et inexistant) de la prétendue protection des enfants à …More
Dommage que La louange de son impuissance n’ai pas profité des Jours Saints pour se repentir de ses souillures décomplexées et revendiquées comme celle de justifier de ne plus faire de campagnes de conversion -et donc de Salut- des Juifs ou de prôner la tolérance à la licéité des unions civiles homosexuelles au motif hypocrite (absurde et inexistant) de la prétendue protection des enfants à adopter.

. « Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore. » (Apocalypse 21 22:11)

Mais peut-être t'en es-tu repenti ?...
perceval2507 and one more user like this.
perceval2507 likes this.
@La louange de mes lèvres

La stupidité en l'occurrence s'est retournée sur celui qui raille le principe d'user de répétitions quand il en use lui-même...

Et de cela bien évidemment, tu en es conscient.


perceval2507 likes this.
Dommage que perversetvile2507/perceval2507 n’ai pas profité des Jours Saints pour se repentir de ses calomnies décomplexées. « Que celui qui est injuste soit encore injuste, que celui qui est souillé se souille encore; et que le juste pratique encore la justice, et que celui qui est saint se sanctifie encore. » (Apocalypse 21)
Le dernier commentaire de diversion de « Spina Christi » est stupide et j’espère qu’il en a bien conscience.
La louange de mes lèvres
hier
Qu'est-ce qu'on voit sur cette photographie?
Commentaire 1 : « Spina Christi 2 » a barré plus bas mon commentaire ci-dessous qui est pourtant très sensé et qui du reste ne lui était pas adressé, parce que sans doute son contenu le gênait :"

La louange de mes lèvres
hier
Notre Dame : La table est détruite - L'autel est épargné
Commentaire 2 : « Spina Christi 2 » a …More
La louange de mes lèvres
hier
Qu'est-ce qu'on voit sur cette photographie?
Commentaire 1 : « Spina Christi 2 » a barré plus bas mon commentaire ci-dessous qui est pourtant très sensé et qui du reste ne lui était pas adressé, parce que sans doute son contenu le gênait :"

La louange de mes lèvres
hier
Notre Dame : La table est détruite - L'autel est épargné
Commentaire 2 : « Spina Christi 2 » a barré plus bas mon commentaire ci-dessous qui est pourtant très sensé et qui du reste ne lui était pas adressé, parce que sans doute son contenu le gênait :

VS

La louange et l'aveu de son impuissance :
hier
Mgr Schneider n'exclut pas l'existence d'un complot visant à détruire Notre Dame
"...impuissant, est condamné à se répéter..."

ne nous laissez pas succomber and one more user like this.
perceval2507 likes this.
@La vilpère lgbtiste de ses lèvres

Répéter la vérité ne provient pas d'une impuissance ni n'est une condamnation au grand dam des impuissants à l'entendre ou condamnés à la fuir ...
ne nous laissez pas succomber and one more user like this.
Spina Christi 2 likes this.
Spina Christi, impuissant, est condamné à se répéter...
La louange de mes lèvres
"Que le pape émérite Benoit XVII ait tendance à rejeter tout zèle évangélisateur visant à convertir les juifs incroyants s'explique peut-être inconsciemment par quelque complexe de culpabilité en tant qu'allemand envers les Juifs"

Qu'est-ce qu'on peut lire comme âneries !
D'abord Benoit XVI n'était pas "émérite" quand il s’était prononcé contre tout effort pour convertir…
More
La louange de mes lèvres
"Que le pape émérite Benoit XVII ait tendance à rejeter tout zèle évangélisateur visant à convertir les juifs incroyants s'explique peut-être inconsciemment par quelque complexe de culpabilité en tant qu'allemand envers les Juifs"

Qu'est-ce qu'on peut lire comme âneries !
D'abord Benoit XVI n'était pas "émérite" quand il s’était prononcé contre tout effort pour convertir les juifs, mais pape régnant.
Ensuite il n'a pas sorti ça à la légère comme le fait souvent François dans ses interviews, mais l'a mûrement réfléchi puisque mis par écrit dans un livre.
Enfin, les évêques américains qui se réfèrent de Vatican II pour déclarer "plus théologiquement acceptables" les campagnes visant à convertir les Juifs au Seigneur ne sont en rien touchés par ton prétendu complexe allemand !
ne nous laissez pas succomber and one more user like this.
perceval2507 likes this.
La louange de mes lèvres :
"Les progressistes et les traditionalistes qui tordent le sens des Textes du saint concile Vatican II pour les faire correspondre à leurs causes idéologiques opposées respectives..."

Ni les uns ni les autres ne tordent rien. Les textes sont là, point barre.

Les progressistes baignent dans leur jus et sont même, comme Benoit XVI, à déclarer plus acceptable ou opportun …
More
La louange de mes lèvres :
"Les progressistes et les traditionalistes qui tordent le sens des Textes du saint concile Vatican II pour les faire correspondre à leurs causes idéologiques opposées respectives..."

Ni les uns ni les autres ne tordent rien. Les textes sont là, point barre.

Les progressistes baignent dans leur jus et sont même, comme Benoit XVI, à déclarer plus acceptable ou opportun de vouloir convertir les juifs.

Ni les évêques américains ni Benoit XVI ne sont les premiers gogol venus, mais ont, je suppose, une certaine maitrise et connaissance théologique. Or c'est selon cette maitrise et cette connaissance de V2 qu'ils en sont à pondre leurs fruits pourris.

Quant aux Traditionalistes ils restent simplement fidèles à l'enseignement de l'Eglise avant qu'elle ne soit infectée des idées des progressistes rénovateurs sur le retour, juif antichrist, marrane homosexuel, franc-mac du B'nai b'rith, orthodoxes à la botte du KGB et autres protestants...
ne nous laissez pas succomber and one more user like this.
perceval2507 likes this.
@Spina Christi 2 DEUX FOIS MERCI , rien à rajouter .Et tant qu'ils n'auront pas comprit ils seront dans leur NUIT .
Spina Christi 2 likes this.
Quant aux Traditionalistes ils restent simplement fidèles à l'enseignement de l'Eglise avant qu'elle ne soit infectée des idées des progressistes rénovateurs sur le retour, juif antichrist, marrane homosexuel, franc-mac du B'nai b'rith, orthodoxes à la botte du KGB et autres protestants...

Quant aux traditionalistes qui déclarent hérétique et schismatique en matière de foi et de morale le magist…More
Quant aux Traditionalistes ils restent simplement fidèles à l'enseignement de l'Eglise avant qu'elle ne soit infectée des idées des progressistes rénovateurs sur le retour, juif antichrist, marrane homosexuel, franc-mac du B'nai b'rith, orthodoxes à la botte du KGB et autres protestants...

Quant aux traditionalistes qui déclarent hérétique et schismatique en matière de foi et de morale le magistère d’un concile général de la Sainte Eglise qui a été validé officiellement et ouvertement par l’autorité de papes dont ils reconnaissent pourtant l’autorité, du moins en théorie, ils sont purement et simplement des hérétiques et des schismatiques au regard de principes essentiels de la Foi catholique.

Extrait de l'ouvrage « Le Magistère vivant de l’Eglise » (2007) de Mgr Fernando Arêas Rifan :


« Comme nous l’avons dit plus haut (IV et V), le magistère vivant et authentique existant dans l’Église est continu, sans interruption, et l’assistance continuelle et ininterrompue de l’Esprit Saint divin est sa garantie contre toute erreur quant à la foi et aux mœurs. Et cette assistance divine ne s’est pas interrompue au concile Vatican II. Le pape Jean XXIII, dans la convocation du concile, a bien rappelé cette vérité. Après avoir cité le passage de l’Évangile : « voici que je serai avec vous tous les jours jusqu’à la fin des siècles » (Mt28,20), il ajoutait : « Cette consolante présence du Christ n’a jamais cessé d’être vivante et opérante dans la sainte Église, mais particulièrement dans les périodes les plus graves de l’humanité »

Même s’il y a eu, de la part de certains Pères conciliaires de tendance moderniste, l’intention mauvaise de produire dans le concile des textes qui seraient comme une bombe à retardement, comme certains d’entre eux l’ont avoué, néanmoins, l’Esprit Saint qui est Dieu n’a pas permis que de telles intentions s’exprimassent dans les textes authentiques promulgués officiellement par le Magistère. Et, pour ce qui concerne le Magistère de l’Église, ce qui vaut, ce sont les textes, et non les supposées intentions des rédacteurs.

En d’autres termes, « l’acte vraiment conciliaire, comme acte de l’Église, et qui mérite l’assistance de l’Esprit Saint, c’est le texte dans sa pleine formulation objective, approuvé par un acte définitif de l’Assemblée conciliaire et par le Souverain Pontife, quelque opinion particulière qu’aient pu avoir soutenu certains Pères conciliaires à son sujet » (Abbé Julio MEINVIELLE, De Lamennais à Maritain, appendice II : La déclaration conciliaire sur la liberté religieuse et la doctrine traditionnelle)

De manière analogue à ce que nous avons dit plus haut au sujet de la Messe, les interprétations données par les modernistes ont impressionné le monde catholique et beaucoup ont pensé que c’était là l’interprétation à donner au concile. Mais non : le sens des textes est fourni par le Magistère de l’Église.

Semblablement, quand avaient surgi des interprétations erronées du décret du concile Vatican I sur la juridiction du pape et des Évêques, les Évêques allemands avaient écrit une lettre circulaire donnant l’interprétation correcte et avaient reçu du pape Pie IX une lettre d’approbation de cette interprétation exacte. Était donc correcte non pas une interprétation qu’aurait pu recevoir le texte, ni celle que voulait lui donner le Chancelier Bismarck, mais bien celle que lui donnait le Magistère. De la même façon, le sens fidèle des textes du concile Vatican II est fourni par le Magistère de l’Église et non par les modernistes. »

Fin de citation.
Qu'est-ce qu'on peut lire comme âneries ! …

Oui, dans les commentaires de Spina Christi !

D'abord Benoit XVI n'était pas "émérite" quand il s’était prononcé contre tout effort pour convertir les juifs, mais pape !

Comme je l’ai suggéré dans des commentaires récents, il s’est exprimé sur cette question aussi bien quand il était pape qu’ensuite comme pape émérite, non dans le cadre d’un acte …More
Qu'est-ce qu'on peut lire comme âneries ! …

Oui, dans les commentaires de Spina Christi !

D'abord Benoit XVI n'était pas "émérite" quand il s’était prononcé contre tout effort pour convertir les juifs, mais pape !

Comme je l’ai suggéré dans des commentaires récents, il s’est exprimé sur cette question aussi bien quand il était pape qu’ensuite comme pape émérite, non dans le cadre d’un acte magistériel mais dans le cadre d’une expression libre personnelle de théologien privé.

Il a dialogué en particulier dans un livre avec un rabbin américain. Sa position semble-t-il est qu’il ne convient pas d’être volontariste et direct dans l’évangélisation des juifs mais qu’il suffit d’être en dialogue amical avec eux, sans arrières-pensées de conversion, en leur exposant sincèrement la foi catholique et en étant sûr que Dieu convertit qui Il veut quand Il le veut. Sa position de théologien privé n’est pas purement hérétique car il semble vouloir leur annoncer indirectement l’Evangile mais elle pèche par une espèce de « quiétisme » en matière d’évangélisation des juifs qui certes forment un peuple dont beaucoup de membres ne se convertiront probablement en masse que vers la toute fin des temps d’après certaines prophéties de l’Ecriture et de la Tradition.


Enfin, les évêques américains qui se réfèrent de Vatican II pour déclarer "plus théologiquement acceptables" les campagnes visant à convertir les Juifs au Seigneur ne sont en rien touchés par ton prétendu complexe allemand !

Qu’il existe un complexe allemand de culpabilité plus ou moins conscient envers les Juifs suite à la Shoah, nul esprit sérieux et informé ne peut le nier. Que ce complexe de culpabilité plus ou moins conscient soit aussi partagé par d’autres personnes non juives d’autres nationalités, c'est également certain. Une chose sont les campagnes de conversion au zèle agressif et judéophobe, autre chose sont les missions d’évangélisation au zèle respectueux et serein. Si des évêques américains se réfèrent au saint concile Vatican II pour déclarer inutile l’évangélisation des juifs, je leur conseille de relire, si ce n’est déjà fait, les passages que j’ai cités du saint magistère conciliaire et postconciliaire, lesquels passages les contredisent.
La louange de mes lèvres :
"Les progressistes et les traditionalistes qui tordent le sens des Textes du saint concile Vatican II pour les faire correspondre à leurs causes idéologiques opposées respectives"

Ni les uns ni les autres ne tordent rien. Les textes sont là, point barre.

Les progressistes baignent dans leur jus et sont même, comme Benoit XVI, à déclarer plus acceptable ou opportun de …
More
La louange de mes lèvres :
"Les progressistes et les traditionalistes qui tordent le sens des Textes du saint concile Vatican II pour les faire correspondre à leurs causes idéologiques opposées respectives"

Ni les uns ni les autres ne tordent rien. Les textes sont là, point barre.

Les progressistes baignent dans leur jus et sont même, comme Benoit XVI, à déclarer plus acceptable ou opportun de vouloir convertir les juifs.

Ni les évêques américains ni Benoit XVI ne sont les premiers gogol venus, mais ont, je suppose, une certaine maitrise et connaissance théologique. Or c'est selon cette maitrise et cette connaissance de V2 qu'ils en sont à pondre leurs fruits pourris.

Quant aux Traditionalistes ils restent simplement fidèles à l'enseignement de l'Eglise avant qu'elle ne soit infectée des idées des progressistes rénovateurs sur le retour, juif antichrist, marrane homosexuel, franc-mac du B'nai b'rith, orthodoxes à la botte du KGB et autres protestants...


perceval2507 likes this.
La louange de mes lèvres :
"Un catholique averti et mature doit savoir faire la distinction entre les actes du saint Magistère proprement dit et les actes personnels faillibles et fautifs des pasteurs de l’Église enseignante, au premier chef desquels le pape"



Merci à la vipère d'admettre enfin que les évêques et prêtres restés …More
La louange de mes lèvres :
"Un catholique averti et mature doit savoir faire la distinction entre les actes du saint Magistère proprement dit et les actes personnels faillibles et fautifs des pasteurs de l’Église enseignante, au premier chef desquels le pape"



Merci à la vipère d'admettre enfin que les évêques et prêtres restés fidèles à la Tradition étaient "avertis et matures" et ont su, eux, faire la distinction entre les actes du Saint Magistère et les actes faillibles et fautifs de beaucoup de pasteurs et des pères du concile, au premier chef desquels les papes Jean XXIII et Paul VI !!!

"Sinon, il sera tenté à un moment ou un autre par le schisme ou l’apostasie."



En effet, c'est pourquoi les conciliaires progressistes rénovateurs en plus d'être anathèmes sont schismatiques et apostats !

perceval2507 likes this.
One more comment from Spina Christi 2
La louange de mes lèvres
"Que le pape émérite Benoit XVII ait tendance à rejeter tout zèle évangélisateur visant à convertir les juifs incroyants s'explique peut-être inconsciemment par quelque complexe de culpabilité en tant qu'allemand envers les Juifs"

Qu'est-ce qu'on peut lire comme âneries !
D'abord Benoit XVI n'était pas "émérite" quand il s’était prononcé contre tout effort pour convertir…
More
La louange de mes lèvres
"Que le pape émérite Benoit XVII ait tendance à rejeter tout zèle évangélisateur visant à convertir les juifs incroyants s'explique peut-être inconsciemment par quelque complexe de culpabilité en tant qu'allemand envers les Juifs"

Qu'est-ce qu'on peut lire comme âneries !
D'abord Benoit XVI n'était pas "émérite" quand il s’était prononcé contre tout effort pour convertir les juifs, mais pape régnant !
Ensuite il n'a pas sorti ça à la légère comme le fait souvent François dans ses interviews, mais l'a mûrement réfléchi puisque mis par écrit dans un livre.
Enfin, les évêques américains qui se réfèrent de Vatican II pour déclarer "plus théologiquement acceptables" les campagnes visant à convertir les Juifs au Seigneur ne sont en rien touchés par ton prétendu complexe allemand !
Le "à tort" ne provient que de ta bouche, car ces évêques tiédasses, eux, se réfèrent bien à Vatican II et à Nostra Aetate !

Non, le « à tort » est fondé sur la réalité des passages précités du saint magistère du concile Vatican II et du saint magistère postconciliaire. Point barre.

Quoi qu'en disent des évêques des Etats-Unis d’Amérique ou d’ailleurs, des prêtres ou simples laïcs, seraient-…
More
Le "à tort" ne provient que de ta bouche, car ces évêques tiédasses, eux, se réfèrent bien à Vatican II et à Nostra Aetate !

Non, le « à tort » est fondé sur la réalité des passages précités du saint magistère du concile Vatican II et du saint magistère postconciliaire. Point barre.

Quoi qu'en disent des évêques des Etats-Unis d’Amérique ou d’ailleurs, des prêtres ou simples laïcs, seraient-ils même des papes ou pape émérite (quand ils expriment des opinions personnelles dans des itw ou des livres en tant que théologiens privés), il n'empêche que la réalité est que le saint magistère du concile Vatican II et des papes « conciliaires » ne déclare pas inutile l’évangélisation des juifs incrédules et des autres non-chrétiens.


Merci à la vipère d'admettre enfin que les évêques et prêtres restés fidèles à la Tradition étaient "avertis et matures" et ont su, eux, faire la distinction entre les actes du Saint Magistère et les actes faillibles et fautifs de beaucoup de pasteurs et des pères du concile, au premier chef desquels les papes Jean XXIII et Paul VI !!!

Oui, dans les rêves de la vipère schismatique et hérétique « Spina Christi 2 » qui à l’encontre des principes basiques de la Foi catholique voudrait que le magistère universel en matière de foi et de morale du concile Vatican II validé par les derniers papes, papes que pourtant il reconnaît, ne relève pas du saint Magistère !

Qu'il ait au moins le courage de mettre en cohérence ses opinions hérétiques avec sa situation ecclésiale en allant jusqu'au bout de sa logique et en rejoignant la mouvance "non una cum". Certes, il serait encore séparé de la Sainte Eglise et demeurerait dans la secte protéiforme anti-Vatican II, mais il y aurait un certain progrès.


En effet, c'est pourquoi les conciliaires progressistes rénovateurs en plus d'être anathèmes sont schismatiques et apostats !

Les progressistes et les traditionalistes qui tordent le sens des Textes du saint concile Vatican II pour les faire correspondre à leurs causes idéologiques opposées respectives, nourrissent le schisme, l’hérésie et la division qui elle-même nourrit l’apostasie : « Que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi. Qu’ils soient un en nous, eux aussi, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. » (Jean 17)
Que le pape émérite Benoit XVI ait tendance à rejeter tout zèle évangélisateur visant à convertir les juifs incroyants s'explique peut-être inconsciemment par quelque complexe de culpabilité en tant qu'allemand envers les Juifs suite à la Shoah. Mais son point de vue erroné sur cette question, je le répète, est personnel et il contredit curieusement la position du saint Magistère, Vatican II y …More
Que le pape émérite Benoit XVI ait tendance à rejeter tout zèle évangélisateur visant à convertir les juifs incroyants s'explique peut-être inconsciemment par quelque complexe de culpabilité en tant qu'allemand envers les Juifs suite à la Shoah. Mais son point de vue erroné sur cette question, je le répète, est personnel et il contredit curieusement la position du saint Magistère, Vatican II y compris.
shazam likes this.
La louange de mes lèvres :
"Un catholique averti et mature doit savoir faire la distinction entre les actes du saint Magistère proprement dit et les actes personnels faillibles et fautifs des pasteurs de l’Église enseignante, au premier chef desquels le pape."



Merci à la vipère d'admettre enfin que les évêques et prêtres restés …More
La louange de mes lèvres :
"Un catholique averti et mature doit savoir faire la distinction entre les actes du saint Magistère proprement dit et les actes personnels faillibles et fautifs des pasteurs de l’Église enseignante, au premier chef desquels le pape."



Merci à la vipère d'admettre enfin que les évêques et prêtres restés fidèles à la Tradition étaient "avertis et matures" et ont su, eux, faire la distinction entre les actes du Saint Magistère et les actes faillibles et fautifs de beaucoup de pasteurs et des pères du concile, au premier chef desquels les papes Jean XXIII et Paul VI !!!

"Sinon, il sera tenté à un moment ou un autre par le schisme ou l’apostasie."



En effet, c'est pourquoi les conciliaires progressistes rénovateurs en plus d'être anathèmes sont schismatiques et apostats !

"...Cette commission théologique va un peu plus loin que Benoît XVI, qui s’était prononcé dans un livre en 2011 contre tout effort pour convertir les juifs."
One more comment from Spina Christi 2
La louange de mes lèvres

Infidèles au Commandement du Christ Jésus en se référant à Vatican II !

"Infidèles au commandement du Christ Jésus (du moins ceux qui parmi eux jugeraient inutiles l’évangélisation des juifs incroyants) en se référant A TORT au saint concile Vatican II."

Le "à tort" ne provient que de ta bouche, car ces évêques tiédasses, eux, se réfèrent bien à Vatican II et à Nostra …More
La louange de mes lèvres

Infidèles au Commandement du Christ Jésus en se référant à Vatican II !

"Infidèles au commandement du Christ Jésus (du moins ceux qui parmi eux jugeraient inutiles l’évangélisation des juifs incroyants) en se référant A TORT au saint concile Vatican II."

Le "à tort" ne provient que de ta bouche, car ces évêques tiédasses, eux, se réfèrent bien à Vatican II et à Nostra Aetate !

« Evoquant le respect croissant pour la tradition juive, qui s'est développé DEPUIS le Concile Vatican II, et l'approfondissement de l'appréciation catholique de l'alliance éternelle entre Dieu et le peuple juif, la partie catholique des « Réflexions » dit que des campagnes de conversion au christianisme qui visent les juifs ne sont PLUS théologiquement acceptables dans l'Église catholique. »

Journal Le Monde », en date du 10 décembre 2015 :


"Cinquante ans après la déclaration Nostra Ætate (« A notre époque ») ayant mis fin à des siècles de mépris et ouvert le dialogue, le Vatican, par la voix de la commission pour les rapports religieux avec le judaïsme affirme que les juifs peuvent obtenir le salut éternel sans devenir chrétiens, et invite les catholiques à ne pas chercher à les convertir.
Cette commission théologique va un peu plus loin que Benoît XVI, qui s’était prononcé dans un livre en 2011 contre tout effort pour convertir les juifs.

« Bien que les juifs ne puissent pas croire en Jésus-Christ comme rédempteur universel, ils ont une part dans le salut », assure cette commission menée par le cardinal suisse Kurt Koch, président du conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens dans un document présenté, jeudi 10 décembre, sans s’avancer sur le comment.

L’Eglise considère en effet que le salut ne peut venir que par la foi en Jésus, fils de Dieu, mort et ressuscité, et que les chrétiens sont appelés à répandre cette foi dans le monde entier.

Mais les catholiques doivent comprendre cet appel « d’une manière différente » pour les juifs et témoigner envers eux de leur foi « avec humilité et sensibilité, reconnaissant que les juifs sont porteurs de la parole de Dieu et gardant à l’esprit la grande tragédie de la Shoah », a expliqué la commission, dans une allusion à la responsabilité de l’enseignement de l’Eglise catholique dans le développement de l’antisémitisme en Europe. « Cela signifie concrètement que l’Eglise catholique ne mène ni n’encourage aucune mission institutionnelle tournée spécifiquement vers les juifs », insiste la commission."


"Qu’ils soient évêques des Etats-Unis d’Amérique ou d’ailleurs, qu’ils soient prêtres ou simples laïcs, seraient-ils même des papes ou pape émérite (quand ils expriment des opinions personnelles dans des itw ou des livres en tant que théologiens privés), la réalité est que le saint magistère du concile Vatican II et des papes « conciliaires » ne déclare pas inutile l’évangélisation des juifs incrédules et des autres non-chrétiens."

"Un catholique averti et mature doit savoir faire la distinction entre les actes du saint Magistère proprement dit et les actes personnels faillibles et fautifs des pasteurs de l’Église enseignante, au premier chef desquels le pape."



Merci à la vipère d'admettre enfin que les évêques et prêtres restés fidèles à la Tradition étaient "avertis et matures" et ont su, eux, faire la distinction entre les actes du Saint Magistère et les actes faillibles et fautifs de beaucoup de pasteurs et des pères du concile, au premier chef desquels les papes Jean XXIII et Paul VI !!!

"Sinon, il sera tenté à un moment ou un autre par le schisme ou l’apostasie."


En effet, c'est pourquoi les conciliaires progressistes rénovateurs en plus d'être anathèmes sont schismatiques et apostats !

Vous ne parlez pas ici de la sainte Eglise catholique, je présume, ni de saint pie X, ni de pie XII ou tout autre pape, tous unanimement d'accord avec cette expression et sans doute avec l'explication que j'en ai donné.

Votre explication quant à l'expression « perfidis Judaeis » n’est pas la bonne par rapport à la signification latine originelle de cette oraison (« juifs incrédules » et non « …More
Vous ne parlez pas ici de la sainte Eglise catholique, je présume, ni de saint pie X, ni de pie XII ou tout autre pape, tous unanimement d'accord avec cette expression et sans doute avec l'explication que j'en ai donné.

Votre explication quant à l'expression « perfidis Judaeis » n’est pas la bonne par rapport à la signification latine originelle de cette oraison (« juifs incrédules » et non « juifs fourbes »), et car l’Église n’a jamais prié seulement pour ceux parmi les juifs qui sont perfides et pervertis mais pour l’ensemble des juifs qui ne croient pas en Jésus-Christ : « Prions même pour les Juifs perfides, afin que le Seigneur notre Dieu enlève le voile qui couvre leurs cœurs, et qu’ils reconnaissent avec nous Jésus-Christ notre Seigneur »

Seriez-vous pape pour décider si oui ou non il est juste de prier publiquement pour les juifs perfides, qui ne se cachent même pas de l'être? ( et rien de bien nouveau sous le soleil, semble-t-il )

Comme dit plus haut, l’Église n’a jamais prié publiquement dans sa sainte liturgie dans le sens limité et subjectif de votre compréhension de cette expression. Et l’Église a décidé de changer la formulation de cette oraison (aussi bien pour la forme ordinaire que pour la forme extraordinaire de la liturgie latine du Vendredi Saint). Le traumatisme de la Shoah n’y est pas pour rien.

Les mots qu'emploie la sainte Eglise, surtout dans sa liturgie, sont bien choisis, appropriés, conformes aux enseignements évangéliques comme je vous l'ai démontré.

Oui, les mots qu’emploie la Sainte Eglise dans sa liturgie sont appropriés à condition d’en comprendre le sens exact, de ne pas y projeter ses propres pensées comme vous le faites.

La réalité est celle de l'Évangile, où l'on entend le Christ appeler Judas "un démon" en privé, et "ami" lorsqu'ils sont face à face, sûrement pour lui laisser une chance d'être autre chose qu'un démon...

Non, Jésus déclara en public devant les Douze (devant Judas aussi donc) : « N'est-ce pas moi qui vous ai choisis, vous les douze ? Et l'un de vous est un démon ! » (Jean 6.70). Encore faut-il comprendre ce qu’entendait alors très exactement Notre-Seigneur par le mot « démon ». Par la suite, devant lui et publiquement, il alla jusqu’à l’appeler « ami » à Gethsémani (Matthieu 26.50). Avant cela, après la sainte Cène, devant les onze apôtres restants et en l’absence de Judas, Jésus avait pourtant qualifié Judas de « fils de la perdition » : « Lorsque j'étais avec eux dans le monde, je les gardais en ton nom. J'ai gardé ceux que tu m'as donnés, et aucun d'eux ne s'est perdu, sinon le fils de perdition, afin que l'Ecriture fût accomplie. » (Jean 17.12)

En partie faux : votre réponse a l'emporte-pièce ne convainc que vous. Vous savez très bien que c'est vrai. Mais il apparaît donc que votre jugement est soumis à ce qu'en pensera un rabbin Aviner, par exemple. N' être condamné en rien, et par personne, telle est votre formule : la mienne est de dire la vérité.

Vous phantasmez encore. Je suis absolument convaincu d’avoir raison en affirmant que ce genre de propos à l’emporte-pièce et qui est en partie faux vous vaudrait un procès retentissant en diffamation de la part de juifs, si jamais vous l’aviez exprimé sur un média grand public. L'ensemble des chefs religieux juifs des communautés juives victimes de la Shoah n’ont pas livré à la mort « leurs congénères » pour sauver leur peau et/ou en vue d'un projet messianique, tant s'en faut. Votre capacité à affirmer des contre-vérités historiques aussi grossières avec une telle témérité et légèreté m'impressionne.
Infidèles au Commandement du Christ Jésus en se référant à Vatican II !

Infidèles au commandement du Christ Jésus (du moins ceux qui parmi eux jugeraient inutiles l’évangélisation des juifs incroyants) en se référant A TORT au saint concile Vatican II. Qu’ils soient évêques des Etats-Unis d’Amérique ou d’ailleurs, qu’ils soient prêtres ou simples laïcs, seraient-ils même des papes ou pape …More
Infidèles au Commandement du Christ Jésus en se référant à Vatican II !

Infidèles au commandement du Christ Jésus (du moins ceux qui parmi eux jugeraient inutiles l’évangélisation des juifs incroyants) en se référant A TORT au saint concile Vatican II. Qu’ils soient évêques des Etats-Unis d’Amérique ou d’ailleurs, qu’ils soient prêtres ou simples laïcs, seraient-ils même des papes ou pape émérite (quand ils expriment des opinions personnelles dans des itw ou des livres en tant que théologiens privés), la réalité est que le saint magistère du concile Vatican II et des papes « conciliaires » ne déclare pas inutile l’évangélisation des juifs incrédules et des autres non-chrétiens.

Un catholique doit être suffisamment averti et mature pour faire la distinction entre les actes du saint Magistère proprement dit et les actes personnels faillibles et fautifs des pasteurs de l’Église enseignante, au premier chef desquels le pape. Sinon, il sera tenté à un moment ou un autre par le schisme ou l’apostasie.
« Faites donc et observez tout ce qu'ils vous disent (Nota : quand ils s’expriment dans le cadre du saint magistère universel, ordinaire ou extraordinaire, en matière de foi et de morale); mais n'agissez pas selon leurs oeuvres. Car ils disent, et ne font pas. » (Matthieu 23.3)
cristiada.cristeros likes this.
La louange de mes lèvres
"les évêques et les clercs (qu'ils soient américains ou non) qui estiment qu'il est inutile d'évangéliser les juifs incrédules sont infidèles au commandement du Christ Jésus."

Infidèles au Commandement du Christ Jésus en se référant à Vatican II !

"MENSONGE ! Le saint magistère du Concile et des papes conciliaire et postconciliaires n’a pas jugé inutile l’évangélisat…More
La louange de mes lèvres
"les évêques et les clercs (qu'ils soient américains ou non) qui estiment qu'il est inutile d'évangéliser les juifs incrédules sont infidèles au commandement du Christ Jésus."

Infidèles au Commandement du Christ Jésus en se référant à Vatican II !

"MENSONGE ! Le saint magistère du Concile et des papes conciliaire et postconciliaires n’a pas jugé inutile l’évangélisation des juifs incrédules et autres non-chrétiens."

VRAI ! Les évêques de la Conférence épiscopale américaine qui (en collaboration avec des rabbins) professent que "les campagnes de conversion des Juifs ne sont plus théologiquement acceptables" se réfèrent bien à Vatican II ! :

« Evoquant le respect croissant pour la tradition juive, qui s'est développé DEPUIS le Concile Vatican II, et l'approfondissement de l'appréciation catholique de l'alliance éternelle entre Dieu et le peuple juif, la partie catholique des « Réflexions » dit que des campagnes de conversion au christianisme qui visent les juifs ne sont PLUS théologiquement acceptables dans l'Église catholique. »

Journal Le Monde », en date du 10 décembre 2015 :


« L’Eglise catholique ne cherchera PLUS à convertir les juifs.

"Cinquante ans après la déclaration Nostra Ætate (« A notre époque ») ayant mis fin à des siècles de mépris et ouvert le dialogue, le www.lemonde.fr/vatican/, par la voix de la commission pour les rapports religieux avec le www.lemonde.fr/judaisme/ affirme que les juifs peuvent conjugaison.lemonde.fr/…/obtenir le salut éternel sans conjugaison.lemonde.fr/…/devenir chrétiens, et invite les catholiques à ne pas conjugaison.lemonde.fr/…/chercher à les conjugaison.lemonde.fr/…/convertir.
Cette commission théologique va un peu plus loin que Benoît XVI, qui s’était prononcé dans un livre en 2011 contre tout effort pour convertir les juifs.
« Bien que les juifs ne puissent pas conjugaison.lemonde.fr/…/croire en Jésus-Christ comme rédempteur universel, ils ont une part dans le salut », assure cette commission menée par le cardinal www.lemonde.fr/suisse/ Kurt Koch, président du conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens dans un document présenté, jeudi 10 décembre, sans s’avancer sur le comment.
L’Eglise considère en effet que le salut ne peut conjugaison.lemonde.fr/…/venir que par la foi en Jésus, fils de Dieu, mort et ressuscité, et que les chrétiens sont appelés à conjugaison.lemonde.fr/…/r%C3%A9pandre cette foi dans www.lemonde.fr/le-monde/ entier.
(…)
Mais les catholiques doivent conjugaison.lemonde.fr/…/comprendre cet appel « d’une manière différente » pour les juifs et conjugaison.lemonde.fr/…/t%C3%A9moigner envers eux de leur foi « avec humilité et sensibilité, reconnaissant que les juifs sont porteurs de la parole de Dieu et gardant à l’esprit la grande tragédie de la www.lemonde.fr/shoah/ », a expliqué la commission, dans une allusion à la responsabilité de l’enseignement de l’Eglise catholique dans le www.lemonde.fr/developpement/ de l’antisémitisme en www.lemonde.fr/europe/. « Cela signifie concrètement que l’Eglise catholique ne mène ni n’encourage aucune mission institutionnelle tournée spécifiquement vers les juifs », insiste la commission."
apvs likes this.
Prier pour les "juifs perfides" est à l'extrême opposé d'un quelconque "esprit judéophobe" ou d'un "mauvais zèle agressif et amer"

C’est plus que vite dit si l’on observe les sentiments habituellement malveillants de certains groupes envers LES juifs, groupes qui n’ont absolument rien contre une pareille expression ! Prier dans son coeur à titre privé pour ceux parmi les juifs qui sont « …More
Prier pour les "juifs perfides" est à l'extrême opposé d'un quelconque "esprit judéophobe" ou d'un "mauvais zèle agressif et amer"

C’est plus que vite dit si l’on observe les sentiments habituellement malveillants de certains groupes envers LES juifs, groupes qui n’ont absolument rien contre une pareille expression ! Prier dans son coeur à titre privé pour ceux parmi les juifs qui sont « perfides » ( mot qui originellement signifiait d’ailleurs plus souvent « incrédule » ou « infidèle » sous la plume des auteurs ecclésiastiques latins, plutôt que « traître » ou « faux » ) pourquoi pas, mais cette formule sous-entendait généralement que l’ensemble des juifs non chrétiens seraient des êtres pervertis.

On prie AVANT d'aller évangéliser : et on n'évangélise autrui qu'en se revêtant de la douceur même du Christ.

En théorie oui, mais la réalité s’est avérée parfois bien différente.

Qui peut méconnaître que la shoa aurait été impossible sans la coopération active DES chefs rabbiniques qui livrèrent eux-même leur congenaires, considérés par eux très certainement comme petit peuple méprisable ?

Ce genre de propos à l’emporte-pièce et qui est en partie faux, vaudrait à son auteur un procès retentissant en diffamation de la part de juifs, si jamais il l’avait exprimé sur un média grand public.

Que la Passion douloureuse de Notre Seigneur qui a aimé tous les hommes jusqu'à donner Sa Vie pour eux, touchent au coeur nos frères qui ne croient pas encore, et surtout les plus coupables, en ses jours saints où l'Eglise entre dans la contemplation du Mystère de la Croix et de la Résurrection de son Maître et Seigneur +

Ainsi soit-il.
apvs
C’est plus que vite dit si l’on observe les sentiments habituellement malveillants de certains groupes envers LES juifs, groupes qui n’ont absolument rien contre une pareille expression !
Vous ne parlez pas ici de la sainte Eglise catholique, je présume, ni de saint pie X, ni de pie XII ou tout autre pape, tous unanimement d'accord avec cette expression et sans doute avec l'explication que j'en …More
C’est plus que vite dit si l’on observe les sentiments habituellement malveillants de certains groupes envers LES juifs, groupes qui n’ont absolument rien contre une pareille expression !
Vous ne parlez pas ici de la sainte Eglise catholique, je présume, ni de saint pie X, ni de pie XII ou tout autre pape, tous unanimement d'accord avec cette expression et sans doute avec l'explication que j'en ai donné.

Prier dans son coeur à titre privé pour ceux parmi les juifs qui sont « perfides » ( mot qui originellement signifiait d’ailleurs plus souvent « incrédule » ou « infidèle » sous la plume des auteurs ecclésiastiques latins, plutôt que « traître » ou « faux » ) pourquoi pas,
Seriez-vous pape pour décider si oui ou non il est juste de prier publiquement pour les juifs perfides, qui ne se cachent même pas de l'être? ( et rien de bien nouveau sous le soleil, semble-t-il )

mais cette formule sous-entendait généralement que l’ensemble des juifs non chrétiens seraient des êtres pervertis.
Les mots qu'emploie la sainte Eglise, surtout dans sa liturgie, sont bien choisis, appropriés, conformes aux enseignements évangéliques comme je vous l'ai démontré.

En théorie oui, mais la réalité s’est avérée parfois bien différente.

La réalité est celle de l'Évangile, où l'on entend le Christ appeler Judas "un démon" en privé, et "ami" lorsqu'ils sont face à face, sûrement pour lui laisser une chance d'être autre chose qu'un démon...

Ce genre de propos à l’emporte-pièce et qui est en partie faux, vaudrait à son auteur un procès retentissant en diffamation de la part de juifs, si jamais il l’avait exprimé sur un média grand public.

En partie faux : votre réponse a l'emporte-pièce ne convainc que vous. Vous savez très bien que c'est vrai. Mais il apparaît donc que votre jugement est soumis à ce qu'en pensera un rabbin Aviner, par exemple. N' être condamné en rien, et par personne, telle est votre formule : la mienne est de dire la vérité.
Spina Christi 2 likes this.
apvs
Prier pour les "juifs perfides" est à l'extrême opposé d'un quelconque "esprit judéophobe" ou d'un "mauvais zèle agressif et amer", c'est bien au contraire le signe d'un réalisme plein de maturité de la part de la sainte Eglise, qui refuse de se voiler la face devant la tâche urgente de contrer la perfidie de l'esprit talmudique qui se répand comme un gangrène chez les juifs, cette perfidie …More
Prier pour les "juifs perfides" est à l'extrême opposé d'un quelconque "esprit judéophobe" ou d'un "mauvais zèle agressif et amer", c'est bien au contraire le signe d'un réalisme plein de maturité de la part de la sainte Eglise, qui refuse de se voiler la face devant la tâche urgente de contrer la perfidie de l'esprit talmudique qui se répand comme un gangrène chez les juifs, cette perfidie qui ne résume pas bien sûr ce que sont aujourd'hui les juifs, mais qui est parfaitement illustrée par le comportement inqualifiable de nombre de "rabbins", dont les paroles sont pleines de haine aveugle et d'amertume à l'encontre de l'épouse du Christ. Nous en avons eu un exemple MAGISTRAL il y a quelques heures, dans la personne du rabbin Aviner, qui parlait pourtant à jeun ce qui aggrave son cas.

Prier pour les "juifs perfides" est le strict opposé de l'expression d'une haine tout à fait contraire à l'Evangile : C'EST L'ACCOMPLISSEMENT DU PRECEPTE DU SEIGNEUR, qui commande de prier POUR SES ENNEMIS ( et le Seigneur n'a pas peur de les appeler par ce nom ). Si l'on prie pour quelqu'un de perfide, c'est bien sur avec la ferme espérance qu'il cesse de l'être à l'avenir, c'est donc un acte plein d'espérance.

On prie AVANT d'aller évangéliser : et on n'évangélise autrui qu'en se revêtant de la douceur même du Christ. Mais lorsqu'on se rend au chevet d'un malade pour tenter de le soigner et de le guérir, la moindre des choses est de ne pas méconnaître sa maladie, et de ne pas en sous-estimer la gravité. A témoin le livre de monsieur l'abbé Pagès "1001 questions à poser aux musulmans", recensant ce qu'il faut savoir argumenter face à un mahométan pour essayer de le toucher malgré sa surdité.

ET QUE BEAUCOUP DE JUIFS AIENT ETE PERFIDES ET LE SOIENT ENCORE AUJOURD'HUI, EST-CE DONC UN SI GRAND MYSTERE ?

QUI PEUT MECONNAÎTRE QUE LA SHOA AURAIT ETE IMPOSSIBLE SANS LA COOPERATION ACTIVE DES CHEFS RABBINIQUES QUI LIVRERENT EUX-MÊME LEUR CONGENAIRES, CONSIDERES PAR EUX TRES CERTAINEMENT COMME PETIT PEUPLE MEPRISABLE ? COMMENT APPELLE-T-ON CA EN LANGAGE CLAIR ?

Que la Passion douloureuse de Notre Seigneur qui a aimé tous les hommes jusqu'à donner Sa Vie pour eux, touchent au coeur nos frères qui ne croient pas encore, et surtout les plus coupables, en ses jours saints où l'Eglise entre dans la contemplation du Mystère de la Croix et de la Résurrection de son Maître et Seigneur +
Spina Christi 2 and one more user like this.
Spina Christi 2 likes this.
Catholique et Français likes this.
apvs
L'analyse de Mgr Schneider est pertinente et bonne : il connait les pensées inévitables des membres de L’église catholique, tout ce qu'ils ont à souffrir dans leur coeur actuellement, et chose très rare pour un pasteur catholique aujourd'hui, il se met du côté des brebis, sans se faire pour elle "du poil à gratter" . Sa pensée les réconforte et les repose, puisqu'il est évident qu'ils se sentent …More
L'analyse de Mgr Schneider est pertinente et bonne : il connait les pensées inévitables des membres de L’église catholique, tout ce qu'ils ont à souffrir dans leur coeur actuellement, et chose très rare pour un pasteur catholique aujourd'hui, il se met du côté des brebis, sans se faire pour elle "du poil à gratter" . Sa pensée les réconforte et les repose, puisqu'il est évident qu'ils se sentent à juste titre de toute part attaquer par un monde haineux qui veut qu'on lui apporte la tête de l'Eglise sur un plat, et dont les agressions sont très loin d'être fictives. Ce qu'il dit prend en compte tout cela, et ne dépasse pas les limites de l'objectivité : il est évident que dans l'état actuel des choses, on ne peut pas connaître l'origine criminelle ou accidentelle de l'incendie de Notre Dame de Paris. Se prononcer serait du pur arbitraire. Mais il reste bien un sentiment nauséeux... Et lorsqu'on apprend qu'un homme vient d'être arrêté dans la cathédrale saint Patrick de New York avec bidons d'essence et briquet "parce qu'il était en panne de voiture et qu'il prenait un raccourci, mais bien sûr", on ne peut pas s'empêcher d'imaginer qu'il aurait pu mettre son noir dessein à exécution, et qu'il y a de part le monde - et pourquoi pas en France à Paris - des fous furieux comme lui , capable du pire.
C'est une expression qui date de 2002 et qui d'ailleurs dans le contexte ne se réfère pas aux "abus" de conversion passés mais à Vatican II !

Une telle expression "campagnes de conversion des juifs" est chargée négativement dans l'histoire. Elle n’est pas vierge. Elle ne peut donc pas être utilisée à présent par les disciples du Christ à l’endroit des frères juifs incrédules comme si de rien n’…More
C'est une expression qui date de 2002 et qui d'ailleurs dans le contexte ne se réfère pas aux "abus" de conversion passés mais à Vatican II !

Une telle expression "campagnes de conversion des juifs" est chargée négativement dans l'histoire. Elle n’est pas vierge. Elle ne peut donc pas être utilisée à présent par les disciples du Christ à l’endroit des frères juifs incrédules comme si de rien n’avait été. Toute personne armée d’un coeur et d’une cervelle peut le comprendre ou peut finir par le comprendre.

Tu diras ça au Seigneur au jour de ton jugement !

Avec joie ! Le respect minimum envers les juifs commence d’ailleurs par la reconnaissance pleine d’empathie vis-à-vis de la réalité tragique que vécut leur peuple lors de la Shoah. Or, beaucoup de traditionalistes anti-Vatican II sont complaisants vis-à-vis d’idéologues négationnistes antisémites ou judéophobes qui parfois ont même le culot de se réclamer du véritable catholicisme ! Les moins bien placés pour évangéliser les juifs sont les milieux à tendances antisémites et judéophobes.

Il est clair qu'avec un tel esprit d'abandon, on peut bien en effet parler de "tiédeur en matière d'évangélisation" ! Mais en attendant il y a eu fort heureusement des conversions de Juifs depuis…

Parce que vouloir annoncer l’Evangile du salut aux juifs en rejetant tout esprit de judéophobie et de mauvais zèle agressif et amer serait faire preuve de tiédeur ? N’importe quoi. Quant aux relativement nombreuses conversions à notre époque de juifs, de musulmans et d'autres non-catholiques à la foi et à l'amour vrai du Christ sauveur et Dieu Jésus, elles prouvent que l'Eglise reste vivante et sainte malgré les péchés, infidélités et tiédeurs de Ses pasteurs qui éclipsent certes plus ou moins Son rayonnement auprès des hommes.
Infidèles au Commandement du Christ Jésus en se référant à Vatican II !

MENSONGE ! Le saint magistère du Concile et des papes conciliaire et postconciliaires n’a pas jugé inutile l’évangélisation des juifs incrédules et autres non-chrétiens.

Citation de la « Déclaration sur les relations de l'Eglise avec les religions non chrétiennes Nostra aetate » :


4. La religion juive […] D’ailleurs, comme…More
Infidèles au Commandement du Christ Jésus en se référant à Vatican II !

MENSONGE ! Le saint magistère du Concile et des papes conciliaire et postconciliaires n’a pas jugé inutile l’évangélisation des juifs incrédules et autres non-chrétiens.

Citation de la « Déclaration sur les relations de l'Eglise avec les religions non chrétiennes Nostra aetate » :


4. La religion juive […] D’ailleurs, comme l’Église l’a toujours tenu et comme elle le tient encore, le Christ, en vertu de son immense amour, s’est soumis volontairement à la Passion et à la mort à cause des péchés de tous les hommes et pour que tous les hommes obtiennent le salut. Le devoir de l’Église, dans sa prédication, est donc d’annoncer la croix du Christ comme signe de l’amour universel de Dieu et comme source de toute grâce.

______________________________________________

Citation de la constitution dogmatique Lumen gentium :

« 17. Le caractère missionnaire de l’Église. En effet tout comme il a été envoyé par le Père, le Fils lui-même a envoyé ses Apôtres (cf. Jn 20, 21) en disant : « Allez donc, enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit, leur apprenant à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la consommation des temps » (Mt 28, 18-20). Ce solennel commandement du Christ d’annoncer la vérité du salut, l’Église l’a reçu des Apôtres pour en poursuivre l’accomplissement jusqu’aux extrémités de la terre (cf. Ac 1, 8). C’est pourquoi elle fait siennes les paroles de l’Apôtre : « Malheur à moi si je ne prêchais pas l’Évangile » (1 Co 9, 16) : elle continue donc inlassablement à envoyer les hérauts de l’Évangile jusqu’à ce que les jeunes Églises soient pleinement établies et en état de poursuivre elles aussi l’œuvre de l’évangélisation. L’Esprit Saint la pousse à coopérer à la réalisation totale du dessein de Dieu qui a fait du Christ le principe du salut pour le monde tout entier. (…) Ainsi, l’Église unit prière et travail pour que le monde entier dans tout son être soit transformé en Peuple de Dieu, en Corps du Seigneur et temple du Saint-Esprit, et que soient rendus dans le Christ, chef de tous, au Créateur et Père de l’univers, tout honneur et toute gloire. »

_________________________________________

Citation du Catéchisme de saint Jean-Paul II :

673 Depuis l’Ascension, l’avènement du Christ dans la gloire est imminent (cf. Ap 22, 20) même s’il ne nous " appartient pas de connaître les temps et les moments que le Père a fixés de sa seule autorité " (Ac 1, 7 ; cf. Mc 13, 32). Cet avènement eschatologique peut s’accomplir à tout moment (cf. Mt 24, 44 ; 1 Th 5, 2) même s’il est " retenu ", lui et l’épreuve finale qui le précédera (cf. 2 Th 2, 3-12).

674 La venue du Messie glorieux est suspendue à tout moment de l’histoire (cf. Rm 11, 31) à sa reconnaissance par " tout Israël " (Rm 11, 26 ; Mt 23, 39) dont " une partie s’est endurcie " (Rm 11, 25) dans " l’incrédulité " (Rm 11, 20) envers Jésus. S. Pierre le dit aux juifs de Jérusalem après la Pentecôte : " Repentez-vous et convertissez-vous, afin que vos péchés soient effacés et qu’ainsi le Seigneur fasse venir le temps de répit. Il enverra alors le Christ qui vous est destiné, Jésus, celui que le Ciel doit garder jusqu’au temps de la restauration universelle dont Dieu a parlé dans la bouche de ses saints prophètes " (Ac 3, 19-21). Et S. Paul lui fait écho : " Si leur mise à l’écart fut une réconciliation pour le monde, que sera leur assomption, sinon la vie sortant des morts ? " (Rm 11, 15). L’entrée de " la plénitude des juifs " (Rm 11, 12) dans le salut messianique, à la suite de " la plénitude des païens " (Rm 11, 25 ; cf. Lc 21, 24), donnera au Peuple de Dieu de " réaliser la plénitude du Christ " (Ep 4, 13) dans laquelle " Dieu sera tout en tous " (1 Co 15, 28).

_______________________________________________

Extrait de l’Exhortation apostolique du pape saint Paul VI « Evangelii Nuntiandi » w2.vatican.va/…/hf_p-vi_exh_197… (1975) portant sur l'évangélisation :

Nécessité d’une annonce explicite

22. Et cependant cela reste toujours insuffisant, car le plus beau témoignage se révélera à la longue impuissant s’il n’est pas éclairé, justifié — ce que Pierre appelait donner “ les raisons de son espérance ”[52] —, explicité par une annonce claire, sans équivoque, du Seigneur Jésus. La Bonne Nouvelle proclamée par le témoignage de vie devra donc être tôt ou tard proclamée par la parole de vie. Il n’y a pas d’évangélisation vraie si le nom, l’enseignement, la vie, les promesses, le Règne, le mystère de Jésus de Nazareth Fils de Dieu ne sont pas annoncés.

L’histoire de l’Eglise, depuis le discours de Pierre le matin de Pentecôte, s’entremêle et se confond avec l’histoire de cette annonce. À chaque nouvelle étape de l’histoire humaine, l’Eglise, constamment travaillée par le désir d’évangéliser, n’a qu’une hantise : qui envoyer annoncer le mystère de Jésus ? Dans quel langage annoncer ce mystère ? Comment faire pour qu’il retentisse et arrive à tous ceux qui doivent l’écouter ? Cette annonce — kérygme, prédication ou catéchèse — prend une telle place dans l’évangélisation qu’elle en est souvent devenue synonyme. Elle n’en est cependant qu’un aspect.

Marie, Etoile de l’évangélisation

82. Tel est le voeu que Nous nous réjouissons de déposer entre les mains et dans le coeur de la Très Sainte Vierge Marie, l’Immaculée, en ce jour qui lui est spécialement consacré, au dixième anniversaire de la clôture du Concile Vatican II. Au matin de la Pentecôte, elle a présidé dans la prière au début de l’évangélisation sous l’action de l’Esprit Saint : qu’elle soit l’Etoile de l’évangélisation toujours renouvelée que l’Eglise, docile au mandat de son Seigneur, doit promouvoir et accomplir, surtout en ces temps à la fois difficiles et pleins d’espoir !

______________________________________________________

Extrait de l'Exhortation apostolique Ecclesia in Europa du pape saint Jean-Paul II :

« (...) Comme pour tout l'engagement de la «nouvelle évangélisation», il faut également, en ce qui concerne l'annonce de l'Évangile de l'espérance, que soit instauré un dialogue interreligieux profond et intelligent, en particulier avec le judaïsme et avec l'islam.« Entendu comme méthode et comme moyen en vue d'une connaissance et d'un enrichissement réciproques, il ne s'oppose pas à la mission ad gentes, au contraire il lui est spécialement lié et il en est une expression ».

Dans ce dialogue, il n'est pas question de se laisser prendre par une mentalité marquée par l'indifférentisme, malheureusement très répandue parmi les chrétiens, souvent fondée sur des conceptions théologiques inexactes et imprégnées d'un relativisme religieux qui porte à considérer que toutes les religions se valent.

(...) Il est important d'avoir un juste rapport avec l'islam. Comme cela s'est révélé plusieurs fois ces dernières années à la conscience des évêques européens, ce rapport «doit être conduit avec prudence, il faut en connaître clairement les possibilités et les limites, et garder confiance dans le dessein de salut de Dieu, qui concerne tous ses fils.

Il faut être conscient, entre autres, de la divergence notable entre la culture européenne, qui a de profondes racines chrétiennes, et la pensée musulmane. À cet égard, il est nécessaire de préparer convenablement les chrétiens qui vivent au contact quotidien des musulmans à connaître l'islam de manière objective et à savoir s'y confronter ; une telle préparation doit concerner en particulier les séminaristes, les prêtres et tous les agents pastoraux. ».
J'ai l'impression qu'il dit quelque chose qui doit s'approcher du 3ème secret de Fatima quand il dit et cite l'évangile : "The tragedy of Notre Dame spontaneously brought to my mind the following words of Our Lord: “Or those eighteen upon whom the tower in Siloam fell and killed them, do you think that they were worse offenders than all the others who dwelt in Jerusalem? I tell you, No; but …More
J'ai l'impression qu'il dit quelque chose qui doit s'approcher du 3ème secret de Fatima quand il dit et cite l'évangile : "The tragedy of Notre Dame spontaneously brought to my mind the following words of Our Lord: “Or those eighteen upon whom the tower in Siloam fell and killed them, do you think that they were worse offenders than all the others who dwelt in Jerusalem? I tell you, No; but unless you repent you will all likewise perish.” (Lk 13: 4-5)"

"Si vous ne vous repentez pas tous, vous périrez tous de même".

L'effondrement de la flèche de Notre Dame était apocalyptique. Nous arrivons dans le dur de l'Apocalypse apparemment où Satan se dévoile en tant que mystère d'iniquité qui fait mouvoir une très grande partie de l'humanité ; et à mesure que les Evangiles ne sont plus connus. Satan n'a plus beaucoup de temps, de plus en plus de personnes prennent conscience des enjeux que sont la famille et le mariage.

De la même manière que Notre Seigneur a rejeté les plaisirs en ce bas monde en prenant les souffrances pour nous et été crucifié pour nous donner la loi, les quelques Chrétiens restants vont souffrir quand les agents de Satan vont essayer de faire disparaître à nouveau toutes traces de l'accomplissement de la loi que Notre Seigneur nous a donné. Le disciple ne peut pas se faire plus grand que le maître. Serons-nous compté comme les vierges folles qui n'ont pas assez d'huile dans leur lampe, n'ayant pas prié assez ou suffisamment fait pénitence chaque jour ou chaque heure ??? Les réparations à faire au vu des blasphèmes et des crimes sont innombrables et une Croix qui deviendra de plus en plus pesante à mesure que l'on attend.
Ludovic Denim likes this.
La louange de mes lèvres
"l'expression "campagnes de conversion" à l'endroit des juifs incrédules est connoté très négativement pour des raisons historiques"
C'est une expression qui date de 2002 et qui d'ailleurs dans le contexte ne se réfère pas aux "abus" de conversion passés mais à Vatican II !

"deuzio, il n'est pas possible d'évangéliser les juifs après la Shoah de la même façon qu'avant …More
La louange de mes lèvres
"l'expression "campagnes de conversion" à l'endroit des juifs incrédules est connoté très négativement pour des raisons historiques"
C'est une expression qui date de 2002 et qui d'ailleurs dans le contexte ne se réfère pas aux "abus" de conversion passés mais à Vatican II !

"deuzio, il n'est pas possible d'évangéliser les juifs après la Shoah de la même façon qu'avant la Shoah"
Tu diras ça au Seigneur au jour de ton jugement !

Il est clair qu'avec un tel esprit d'abandon, on peut bien en effet parler de "
tiédeur en matière d'évangélisation" !
Mais en attendant il y a eu fort heureusement des conversions de Juifs depuis...


"les évêques et les clercs (qu'ils soient américains ou non) qui estiment qu'il est inutile d'évangéliser les juifs incrédules sont infidèles au commandement du Christ Jésus."
Infidèles au Commandement du Christ Jésus en se référant à Vatican II !
apvs and 3 more users like this.
apvs likes this.
Olivier L likes this.
Ludovic Denim likes this.
apvs
Et pour compléter votre argumentaire, cher Spina Christi 2, comment douter que la Shoa soit , non pas à prendre comme prétexte à une "certaine retenue" dans l'acte de prêcher la Bonne Nouvelle du Christ aux juifs, mais bien au contraire une raison SUPLEMENTAIRE de le faire ! Et ce n'est certainement pas sainte Edith Stein qui contredira cela : elle qui donna à sa propre mort dans un camp de …More
Et pour compléter votre argumentaire, cher Spina Christi 2, comment douter que la Shoa soit , non pas à prendre comme prétexte à une "certaine retenue" dans l'acte de prêcher la Bonne Nouvelle du Christ aux juifs, mais bien au contraire une raison SUPLEMENTAIRE de le faire ! Et ce n'est certainement pas sainte Edith Stein qui contredira cela : elle qui donna à sa propre mort dans un camp de concentration tout son sens chrétien, en s'associant pleinement à la Passion du Christ !
C'est EXACTEMENT ce qui se passe aujourd'hui pour la sainte Eglise catholique : blessée en son coeur même, éprouvée aujourd'hui par tous ces manques de respect, toutes ces attaques contre elle ( venant de l'extérieur comme de l'intérieur ), toutes ces destructions de ses biens spirituels et matériels, CE N'EST PAS POUR AUTANT UN PRETEXTE POUR SE COMPLAIRE EN ELLE-MÊME , SANS CHERCHER A VOIR COMBIEN ELLE DOIT SE REVEILLER ET SE CONVERTIR ENFIN, A COMMENCER PAR LE PAPE ! Bien au contraire : c'est l'occasion rêvée.

Les juifs ont souffert de la shoa ? L'Evangile s'adresse à CEUX QUI SOUFFRENT et qui ne trouvent pas le sens ultime de cette souffrance, puisque seul le Christ peut lui donner sens par sa Croix rédemptrice. Par la Shoa, les juifs sont devenus PLUS APTES à se convertir au catholicisme : c'est donc un crime de saisir cette occasion pour freiner des quatre fers , comme si évangéliser était un acte d'agression et non pas de compassion profonde, d'intolérance et non pas de fraternité et de pardon, de domination d'autrui et non pas de relèvement en se tournant vraiment vers Dieu. A force de voir le mal là où il n'est pas, on finit par marcher sur la tête...

Que le Seigneur nous illumine, ne serait-ce qu'à la lumière du dernier événement douloureux de cette semaine sainte +
Spina Christi 2 likes this.
perceval2507 likes this.
La louange de mes lèvres likes this.
@La louange de mes lèvres , mois j'y voie que la table de misère a été réduite en gravas , la Sainte Vierge Marie à rejeter vos fausses messes .
Spina Christi 2 likes this.
@ne nous laissez pas succomber L'idéologue sédévacantiste que vous êtes y voit ce qu'il veut y voir. Les miracles eucharistiques et les nombreuses conversions qui sont en lien avec ce que vous appelez "les fausses messes" et avec les sacrements (de l'Eucharistie et des malades notamment) de l'Eglise du Christ que vous nommez de façon blasphématoire "la fausse Eglise", vous donnent tort. Vous …More
@ne nous laissez pas succomber L'idéologue sédévacantiste que vous êtes y voit ce qu'il veut y voir. Les miracles eucharistiques et les nombreuses conversions qui sont en lien avec ce que vous appelez "les fausses messes" et avec les sacrements (de l'Eucharistie et des malades notamment) de l'Eglise du Christ que vous nommez de façon blasphématoire "la fausse Eglise", vous donnent tort. Vous confondez les graves péchés et infidélités d'une large partie du clergé catholique de l'époque contemporaine avec les saints actes et sacrements de l'Eglise. Si le clergé catholique en Occident avait mis en pratique les appels à l'évangélisation, à la sanctification et à la prière lancés par le concile Vatican II et le magistère postconciliaire de la Sainte Eglise, la situation actuelle serait bien différente, quoi que vous en dites et quoi que vous en direz. Bon Triduum pascal.
Ludovic Denim likes this.
@La louange de mes lèvres , comme d'habitude vous serinez vos rêves pour des réalités Emfumeur que vous êtes .
Olivier L likes this.
@ne nous laissez pas succomber Je suis dans la réalité quand j'affirme que des miracles eucharistiques ont eu lieu dans l'Eglise, c'est-à-dire en dehors de votre secte disparate anti-Vatican II; quand j'affirme que des guérisons miraculeuses durables en lien avec les sacrements de l'Eglise - que vous osez déclarer nuls dans votre égarement sacrilège - ont bien eu lieu; quand j'affirme que si l’…More
@ne nous laissez pas succomber Je suis dans la réalité quand j'affirme que des miracles eucharistiques ont eu lieu dans l'Eglise, c'est-à-dire en dehors de votre secte disparate anti-Vatican II; quand j'affirme que des guérisons miraculeuses durables en lien avec les sacrements de l'Eglise - que vous osez déclarer nuls dans votre égarement sacrilège - ont bien eu lieu; quand j'affirme que si l’autel central, comme d’autres points de la nef, semble avoir fini par être entièrement recouvert par des décombres suite à l’incendie, en revanche rien ne prouve qu'il ait été détruit (voir la photo ci-dessous) :

Qui plus est, il n'est matériellement pas du tout étonnant que les extrémités de cathédrales (où se situent entre autres les antiques maîtres-autels en général) telle Notre-Dame de Paris soient moins exposées aux décombres que leurs points centraux lors d'incendies commencés au niveau de la charpente. Votre conclusion selon laquelle cette table cet Autel central prétendument "écrabouillé" a été "vomi de Dieu" est donc très hasardeuse, fantasmatique et de nature idéologique.
J'ai plusieurs fois expliqué à "Spina Christi 2", primo que l'expression "campagnes de conversion" à l'endroit des juifs incrédules est connotée très négativement pour des raisons historiques (ces campagnes pouvaient s'accompagner de tueries collatérales contre des juifs); deuzio, qu'il n'est pas possible d'évangéliser les juifs après la Shoah de la même façon qu'avant la Shoah, c'est-à-dire …More
J'ai plusieurs fois expliqué à "Spina Christi 2", primo que l'expression "campagnes de conversion" à l'endroit des juifs incrédules est connotée très négativement pour des raisons historiques (ces campagnes pouvaient s'accompagner de tueries collatérales contre des juifs); deuzio, qu'il n'est pas possible d'évangéliser les juifs après la Shoah de la même façon qu'avant la Shoah, c'est-à-dire dans un esprit à tendance judéophobe et avec un zèle agressif; tertio, que les évêques et les clercs (qu'ils soient américains ou non) qui estiment qu'il est inutile d'évangéliser les juifs incrédules sont infidèles au commandement du Christ Jésus.
La louange de mes lèvres
"... la tiédeur et l’incurie d’une trop grande part du clergé, notamment en matière d’évangélisation"

C'est bien la peine à côté de ça d'apporter de l'eau putride au moulin des évêques de la Conférence des évêques des USA qui déclarent que les "campagnes de conversion des Juifs ne sont plus théologiquement acceptables depuis Vatican II" en faisant de ces campagnes d'évan…More
La louange de mes lèvres
"... la tiédeur et l’incurie d’une trop grande part du clergé, notamment en matière d’évangélisation"

C'est bien la peine à côté de ça d'apporter de l'eau putride au moulin des évêques de la Conférence des évêques des USA qui déclarent que les "campagnes de conversion des Juifs ne sont plus théologiquement acceptables depuis Vatican II" en faisant de ces campagnes d'évangélisation un "prosélytisme agressif" !

perceval2507 and one more user like this.
perceval2507 likes this.
Analyse édifiante de Mgr Schneider.

Tout malheur est d'ailleurs matière à saine introspection pour le croyant véridique. Toutefois, le malheur ne porte pas toujours un message divin à l'attention des âmes égarées en voie de perdition mais il est dans certains cas une occasion offerte par Dieu d’éprouver l’amour des âmes justes au feu de la souffrance. Que l'on se souvienne du Livre de Job dans …More
Analyse édifiante de Mgr Schneider.

Tout malheur est d'ailleurs matière à saine introspection pour le croyant véridique. Toutefois, le malheur ne porte pas toujours un message divin à l'attention des âmes égarées en voie de perdition mais il est dans certains cas une occasion offerte par Dieu d’éprouver l’amour des âmes justes au feu de la souffrance. Que l'on se souvienne du Livre de Job dans l’Ecriture Sainte ou que l'on se souvienne de la vie du roi français Louis IX (Saint Louis), lui qui aimait par-dessus tout et sa couronne royale en particulier le Christ et sa sainte couronne d’épines, laquelle vie fut marquée par l’échec apparent des Croisades et par une mort prématurée très humiliante.

Attention par conséquent de ne pas trop rapidement surinterpréter les malheurs des temps en fonction d’une grille idéologique partisane derrière laquelle on s’exonérerait soi-même de toute responsabilité et à travers laquelle on accuserait arbitrairement ses supérieurs et son prochain d'être responsables de tous les malheurs.

Certes dans le contexte français (et plus largement occidental) actuel de crise, d’apostasie, de persécution plus ou moins ouverte contre l’Église et de crimes sexuels commis par des clercs, cet incendie saisissant, qu’il soit d’origine accidentelle ou criminelle ( Dieu peut se servir aussi bien de Satan, de Ses ennemis et de causes naturelles secondaires pour éviter la perdition éternelle des âmes ) ne peut qu’inciter les pasteurs et tous les fidèles de l’Église à une profonde introspection.

L’abbé Guy Pagès, prêtre parisien, par exemple, a dénoncé lui-même la tiédeur et l’incurie d’une trop grande part du clergé, notamment en matière d’évangélisation et en matière liturgique (manque de respect habituel et manifeste envers le Saint Sacrement durant l’Eucharistie).

Post-scriptum : Par parenthèse, si j’ai connaissance des nombreux actes sacrilèges anticatholiques commis en France ces dernières années et particulièrement ces derniers temps, cependant je ne vois pas à quoi précisément Mgr Schneider fait allusion en parlant des « centaines d'attaques d'incendies systématiques visant divers objets sacrés appartenant à l'Église catholique en France au cours de l'année écoulée ».
Paroles pertinentes trouvées sur cette page : "On ne peut s’empêcher devant des images si fortes de les trouver symboliques, et elles le sont : la flèche de Notre Dame qui s’écroule en plein choeur, c’est aussi l’Eglise dont le coeur est transpercé par les tourments et les attaques du monde. Mais c’est aussi bien sûr le Coeur Sacré de Jésus, percé de la lance du soldat pour nos péchés."
blanche52 and one more user like this.
blanche52 likes this.
shazam likes this.