Clicks635
jean pierre aussant
10

Le protestant Jair Bolsonaro: homme providentiel du Brésil?

Pour toute personne qui pense que la vie a été créée par Dieu et que par conséquent sa valeur intrinsèque n’est pas négociable, l’élection de Jair Bolsonaro à la présidence du Brésil, est une bonne nouvelle. Après tout, Monsieur Bolsonaro a été le seul « présidentiable » à s’être clairement opposé à la culture du « déni du réel » et ses infâmes corollaires naturels que sont la légalisation de l’avortement et du mariage gay. Notons en outre que l’état brésilien étant faible et corrompu (encore plus que chez nous…), ce pays en l’espace d’une décennie s’est laissé littéralement envahir et infesté par les ONG (organisations internationales non gouvernementales). Ce sont en effet ces ONG (amnistie international, MSF and Co) qui s’emploient à saper de l’intérieur la culture catholique de ce pays. Il convient aussi de garder à l’esprit que le processus de lavage de cerveau qui a lieu au Brésil diffère un peu de celui que nous connaissons en Europe. Si en France et dans les démocraties de l’ouest, la désinformation et l’abrutissement de la population se fait plutôt du haut vers le bas (c'est-à-dire du monde politique et des médias vers les populations), en revanche au Brésil elle se fait non seulement par le haut, mais aussi à partir du bas, et ce, via l’action de ce sida culturel, vecteur de la culture de mort, que sont en réalité les ONG. Les ONG n’étant, in fine, rien d’autre que les « boniches à tout faire » du politiquement correct féministo-maçonnique-LGBT mondial.

La victoire de Monsieur Bolsonaro, même si elle est la bienvenue, nous amène cependant à nous poser une autre question qui est peut-être la plus fondamentale de toutes : comment se fait-il que dans un pays aussi catholique que le Brésil qui compte des milliers d’intellectuels courageux, le seul individu qui ait réussi à se faire le porte-parole contre la pensée unique et contre la culture de mort soit protestant ? C’est que comme pour la France, un catholique résistant qui prendrait le pouvoir serait bien trop dangereux pour le politiquement correct régnant. C’est pourquoi, pour ne citer qu’un exemple, de même que cela n’est pas un hasard si Mr Zemmour (juif ) a été au fond le seul en France à être accepté (en fait promu) « rebelle certifié conforme » par notre dictature, de même cela n’est sans doute pas un hasard non plus si le chef de file des résistants brésiliens (pourtant pays catholique) est protestant. En cela la dictature (comme pour Zemmour en France) choisit le moindre mal. En effet, il est probable que très rapidement Mr Bolsonaro par le truchement des pressions culturelles, d’un côté, et des pots de vins que le système corrompu ne manquera pas de lui offrir, de l’autre, finisse par se mettre au pas. Mr Bolsonaro, ancien catholique, étrangement converti au protestantisme (sans doute pour des raisons de carrière politique) par définition, ne sera pas ce sauveur inespéré dont le Brésil, catholique, aurait besoin. Rappelons que la condition sine qua non pour résister sérieusement à la culture de mort satanique de fin des temps qui écrase la planète, est avant tout la foi catholique (le catholicisme étant la seule vraie religion). Mr Bolsonaro, ex-catholique, converti à un mouvement protestant « de plus », ne peut pas, par définition, être l’homme providentiel que les Brésiliens attendent. Pour la dictature mondiale qui par le truchement des ONG, a infesté le Brésil, Mr Bolsonaro est un moindre mal. C’est pourquoi, il a pu accéder à la présidence. Souhaitons-lui quand même bonne chance.
La dictature se fabrique elle-même les ennemis dont elle a besoin pour canaliser et apprivoiser l'indignation du peuple qui autrement pourrait-être dangereuse. Le protestant Jair Bolsonaro est à la tête de la résistance brésilienne (pays catholique) pour les mêmes raisons que le juif Zemmour est officiellement à la tête de la résistance française (pays catholique). Comment est-ce qu'un …More
La dictature se fabrique elle-même les ennemis dont elle a besoin pour canaliser et apprivoiser l'indignation du peuple qui autrement pourrait-être dangereuse. Le protestant Jair Bolsonaro est à la tête de la résistance brésilienne (pays catholique) pour les mêmes raisons que le juif Zemmour est officiellement à la tête de la résistance française (pays catholique). Comment est-ce qu'un protestant pourrait sauver un pays catholique quand on sait que c'est de l'union entre le protestantisme et la Franc-maçonnerie qu'est sortie la Révolution Française (dont le but a dès le début été de détruire l'Église Catholique)? De même, comment est-ce qu'un juif, Mr Zemmour, (je rappelle que pour les juifs, le Christ est un imposteur) peut-il être prétendre lutter pour sauver la France éternelle dont la substantifique moelle repose sur Jésus-Christ? Que Bolsonaro ou Zemmour soient honnête ou pas, ne change strictement rien à la problématique de fond. Leur propre conscience d'être manipulés ou pas par le système, importe peu.
perceval2507 likes this.
@Cervantex ,Baptisé "Catholique " trop dangereux pour la présidence et pour le soutient de cette secte il se fit "protestant "donc renégat à l'Église de Jésus Christ ,Mais vu ce qui est du Vatican se n'est pas la pire des choses ,les Brésiliens en avait soupé des gauchistes ,il se sont accrocher à lui ,faut voir ce que donnera les fruits .
Cervantex
Il n'est pas un président catholique mais protestant évangélique ( secte), donc méfiance.
Le "cheval de Troie" est partout pour envahir le monde :
A l'intérieur du cheval se trouve un populisme compatible ( promu par des donald Trump ou des Steve Bannon) avec par exemple l'idée d"une Jérusalem capitale du Nouvel Ordre Mondial chère aux sionistes, qu'ils soient juifs ou chrétiens évangéliques.
Catholique et Français likes this.
Si tu ne marche pas celons nos lois ,alors tu est"NAZI" les cons non que cela dans leurs bouche ,journalistes et politiques de tout bord ,c'est cour comme raisonnement mais peuvent'ils faire autrement vu leur QI ?
Etienne bis
@Catholique et Français

@jean pierre aussant
Ce que vous décrivez correspond à ce que nous vivons aujourd'hui en Europe : via Mme Merkel et acolyte
AveMaria44
Organiser le chaos pour après proposer des solutions.........cela permet de garder la main
Il à changé sa veste ,un Présidant (CATHOLIQUE) ne fait pas long feux ,souvenir Jon Fidgérald Kénédit .
Voici, à titre d'exemple, un extrait de la fiche "Wikipedia" de José de San Martin, "libérateur" et "indépendantiste"  ; ceux qui voudraient en savoir plus sur les autres "libérateurs" (Simon Bolivar, Bernardo O'Higgins etc... etc...) pourront étudier leurs biographies et constater qu'ils sont, mutatis mutandis, tous sur le même moule : riches, agitateurs …More
Voici, à titre d'exemple, un extrait de la fiche "Wikipedia" de José de San Martin, "libérateur" et "indépendantiste"  ; ceux qui voudraient en savoir plus sur les autres "libérateurs" (Simon Bolivar, Bernardo O'Higgins etc... etc...) pourront étudier leurs biographies et constater qu'ils sont, mutatis mutandis, tous sur le même moule : riches, agitateurs maçonniques, stipendiés de l'impérialisme anglo-saxon et du capitalisme yankee : "«…Il combat sous les ordres du général Beresford à la bataille d’Albuera, le 16 mai 1811, et y fait connaissance de Lord Macduff (James Duff, 4° Comte de Fife). Ce dernier l’introduit auprès des loges secrètes qui complotent pour l’indépendance de l’Amérique du Sud. Ainsi devenu franc-maçon grâce à cet allié, il obtient un passeport pour l’Angleterre, passe une brève période à Londres, puis rencontre d’autres blancs nés en Amérique Latine, membres de la Loge maçonnique Logia de los Caballeros Racionales (Loge des Chevaliers Rationnels), Loge qu’a fondé Carlos María de Alvear à Montevideo, sur le modèle de la Loge du même nom, fondée par Francisco de Miranda à Cadiz. En 1812, San Martín s’embarque vers Buenos Aires à bord de la frégate britannique « George Canning », en compagnie de José Matías Zapiola. Ils fondent ensemble la Loge Lautaro, du nom du chef Lautaro, amérindien mapuche du Chili qui, au XVI° siècle, avait résisté avec succès aux tentatives espagnoles de conquête…». Voila les "héros" (qui ont leurs statues un peu partout dans le monde, y compris en France : fr.wikipedia.org/wiki/Statue_%C3%A9qu… ou ICI à Boulogne sur Mer) que l'on soumet à l'admiration de peuples abrutis de maçonnerie !
ne nous laissez pas succomber and one more user like this.
ne nous laissez pas succomber likes this.
jean pierre aussant likes this.
Cher @Catholique et Français, merci pour ce très bon rappel. Actuellement ce sont surtout les ONG « boniches à tout faire » de la dictature mondiale qui sont à l’œuvre dans ce pays (elles occupent une position particulièrement dominante au Brésil). Comme nous l'avons vu en Allemagne nazie ou bien pendant le coup d'état jacobin en France (ou encore comme vous venez de le rappeler, en Amérique du …More
Cher @Catholique et Français, merci pour ce très bon rappel. Actuellement ce sont surtout les ONG « boniches à tout faire » de la dictature mondiale qui sont à l’œuvre dans ce pays (elles occupent une position particulièrement dominante au Brésil). Comme nous l'avons vu en Allemagne nazie ou bien pendant le coup d'état jacobin en France (ou encore comme vous venez de le rappeler, en Amérique du sud), les protestants s'adaptent merveilleusement à l'air du temps. En bref et pour des raisons évidentes, il est plus facile de laver le cerveau aux protestants qu'aux catholiques. La protestantisation du Brésil est le passage obligé du génocide culturel chrétien "tout court" de ce pays. Mais ce processus est en fait universel. Nous l'avons aussi chez nous. Notons cependant que le Brésil est un laboratoire privilégié (privilégié au second degré, j'entends bien), pour observer les avancées de la culture de mort via les ONG.
Cervantex and one more user like this.
Cervantex likes this.
Catholique et Français likes this.
Merci beaucoup car je ne savais pas que ce monsieur était protestant, ce qu'il est effectivement très important de savoir. Il me semble essentiel de rappeler à ceux qui l'ignorent ou qui l'ont oublié que les problèmes modernes de l'Amérique Latine remontent au XVIII°, alors que ce continent était entièrement gouverné par deux grandes nations catholiques : l'Espagne et accessoirement le Portugal. …More
Merci beaucoup car je ne savais pas que ce monsieur était protestant, ce qu'il est effectivement très important de savoir. Il me semble essentiel de rappeler à ceux qui l'ignorent ou qui l'ont oublié que les problèmes modernes de l'Amérique Latine remontent au XVIII°, alors que ce continent était entièrement gouverné par deux grandes nations catholiques : l'Espagne et accessoirement le Portugal. Les sectes maçonniques s'y implantèrent massivement dès cette époque, comme aux Antilles françaises et s'y développèrent prodigieusement, surtout dans les milieux riches et bourgeois (grands propriétaires terriens, planteurs, intellectuels "éclairés" etc...); elles reçurent une aide importante des protestants et frères maçons américains du nord, avides d'étendre leur influence sur le sud et de mettre la main sur les immenses richesses de l'Amérique du Sud. Les natifs du continent et le petit peuple ibérique ou métis restèrent très majoritairement catholiques et sombrèrent souvent dans une misère qu'ils n'avaient jamais connue, quoiqu'en dise la propagande maçonnique occidentale, du temps de la colonisation hispano-portugaise. La Révolution Française et l'Empire, sur lesquels les yeux du monde étaient alors fixés, aggravèrent considérablement les choses et provoquèrent l'effacement, intellectuel, politique, militaire et religieux des mères-patries, l'Espagne et le Portugal, devenues puissances de 2° ou 3° ordre à partir de cette époque. Ceux que l'on a présenté comme les "libérateurs" des différentes colonies d'Amérique Latine il y a deux siècles (Bolivar, San Martin et toute la bande) ne furent rien d'autre que de vulgaires agitateurs maçonniques et des agents de l'impérialisme anglo-saxon. L'emprise yankee sur le continent date de cette époque, du début du XIX°s, avec exploitation du petit peuple à la clé. Tout cela explique l'instabilité de ces pays depuis deux siècles : alternance de gouvernements capitalistes égoïstes et exploiteurs, coups d'état sanglants incessants avec installation de dictatures (rarement catholiques, souvent maçonniques et pro-américaines), assassinats en série surtout en cas de "bons" chefs d'états (Garcia Moreno...). Plus tard est apparu le communisme démagogue qui a tenté de s'emparer du continent en rassemblant les misérables et les mécontents; enfin, l'Eglise Catholique sud-américaine a souvent basculé dans le camp rouge depuis le Concile Vatican II, les protestants restant, eux, attachés à la tutelle yankee. Et il me semble qu'il y a en début de XXI°s une offensive massive des sectes protestantes nord-américaines pour éradiquer définitivement le Catholicisme. Ce pauvre continent est à la dérive ! Seule Notre-Dame de Fatima, Patronne du Portugal et de sa fille, le Brésil, peut les libérer et leur donner un temps de Paix !
Cervantex and 2 more users like this.
Cervantex likes this.
perceval2507 likes this.
jean pierre aussant likes this.