언어
클릭 수
946
apvs

La Madone et le franc-maçon

C'était en 1901, à Ermland. Un jour dans ma visite à un prêtre, j'aperçois sur l'armoire un magnifique tableau de la Mère de Dieu. Etonné, je pose la question à mon hôte : " Comment êtes-vous en possession de cette belle Madone ? "
Et le bon curé de me raconter : " J'ai passé seize années de ma vie à Memel. J'ai donc eu l'occasion de connaître à fond toutes mes brebis. Un jour, on m'appelle au chevet d'un mourant dont le nom m'était inconnu.

" J'entre dans une belle maison. On me conduit auprès du malade qui m'a fait venir.
" Monsieur le curé, me dit-il, je suis franc-maçon. Je vous ai fait venir pour vous offrir ce tableau de la Mère de Dieu. Je ne voudrais pas qu'il tombe entre les mains de mes héritiers qui sont tous francs-maçons. Toute ma vie, j'ai vénéré la Madone, mais c'est bien tout ce qui me reste de ma religion catholique."
Je remercie le généreux donateur de ce beau cadeau, et j'ajoute : " Ce serait encore bien plus beau si vous offriez votre âme à Dieu pour réparer le passé.
- Est-ce encore possible ?
demande le malade.
- Certainement. Il suffit que vous rétractiez votre adhésion à la franc-maçonnerie et que vous vous confessiez."
Le mourant est bien d'accord. D'une main tremblante il écrit son nom sous la déclaration. Puis, il reçoit le sacrement de pénitence avec beaucoup de componction.
Réconcilié avec son Dieu, il fait une mort chrétienne...
Qui a pu obtenir à cet homme une telle grâce à sa dernière heure ? Qui ? Sinon Marie qui n'abandonne personne, pas même ses fils et ses filles perdus tant qu'ils se tournent vers elle. Combien plus de grâces obtiendra-t-elle pour ceux qui sont restés fidèles à leur foi et à leur amour envers elle !

D'après Maria, Zuflucht der Sünder

댓글 쓰기…
Je me rappelle un exemple très célèbre qui rejoint vos dires : Henri de Bourbon, Henri IV, qui a mis beaucoup de temps à abjurer ses folies et à devenir publiquement catholique avouait porter une médaille de la Sainte Vierge depuis... sa plus tendre enfance.
apvs
@blanche52 Merci beaucoup !
Oui, on peut de même se poser la question : " comment peut-on être un capitaine Pigerre et vénérer la sainte Vierge ? " mystère...
Mais cela prouve que rien que le fait d'avoir chez sois une belle image de la Madone peut être terrible au démon, pour peu qu'on la vénère un tant soit peu... Ce n'est pas pour rien qu' " elle est plus redoutable au démon qu'une armée rangée en bataille " ( Cantique 6,10 )
blanche52
Merci apvs pour toutes ces belles histoires que vous nous faites connaître !
blanche52
Ben Avemaria44 ! c'est tout le sens de cette histoire ! on peut être un grand pécheur et vénérer la Sainte Vierge quelque part au fond de son âme ... heureusement !
AveMaria44
Comment vénérer la Sainte Vierge et être franc-maçon ??????????