Langue
Votre commentaire…
Frère
Deo gratias, le père explique la Déité de La Très Sainte Trinité