petero
Spina Christi 2 ? Et qu'ensuite viennent les cardinaux, les évêques, les prêtres et que la multiplication des langues aurait pu quelque peu compliquer la communication entre tous les membres du clergé ?

Vous avez l'air de dire que les prêtres missionnaires allaient prêcher en latin, mais non voyons ! Ils le faisaient dans la langue, respectant en cela ce que l'Esprit avait fait en ce Jour saint …More
Spina Christi 2 ? Et qu'ensuite viennent les cardinaux, les évêques, les prêtres et que la multiplication des langues aurait pu quelque peu compliquer la communication entre tous les membres du clergé ?

Vous avez l'air de dire que les prêtres missionnaires allaient prêcher en latin, mais non voyons ! Ils le faisaient dans la langue, respectant en cela ce que l'Esprit avait fait en ce Jour saint de Pentecôte. ... car j'ai évoqué, moi, le latin comme langue universelle de l'Eglise, tandis que vous parlez, vous, "d'annoncer la Bonne Nouvelle" aux Nations.

petero Vous avez perdu l’occasion de vous taire, bougre d’âne. Vous allez vous prendre encore une raclée, car je vais vous démontrez que j’ai raison, à partir de votre argumentation.

Je vous cite : « vous allez dire que les prêtres missionnaires allaient prêcher en latin, mais non voyons ! Ils le faisaient dans la langue, respectant en cela ce que l’Esprit avait fait en ce jour de la Pentecôte : « annoncer la Bonne Nouvelle aux Nations ».

Savez vous ce que c’était pour les Apôtres, annoncer la Bonne Nouvelle aux Nations ?

« Vous avez fait mourir le chef de la vie, que Dieu a ressuscité des morts: de quoi nous sommes témoins. (Actes 3, 15)

C’est annoncer la mort et la résurrection du Christ, ce n’est pas communiquer avec les cardinaux et les évêques. Depuis quand célébrer la messe c’est communiquer avec les évêques et les cardinaux ?

Célébrer la messe, c’est manger le pain que le Seigneur a donné à ses Apôtres … c’est boire le calice qu’il leur a donné à boire, en se souvenant, en faisant mémoire de sa mort et sa résurrection.

Savez-vous ce que dit Saint Paul dans sa lettre aux Corinthiens ?

«Car toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez ce calice, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu'à ce qu'il vienne. (1Corinthiens 11, 26)

Ce qui veut dire qu’à chaque fois qu’on célèbre la messe, on annonce la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ.

Comment pouvez-vous nous dire qu’on doit annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, pour respecter l’Esprit Saint, en utilisant l’idiome, la langue maternelle des personnes à qui on annonce cette Bonne Nouvelle ; et défendre la messe en latin, qui est l’annonce de la Bonne Nouvelle de Jésus ?

Quand on célèbre la messe, on n’entre pas en communication avec le Vatican, mais avec le Ciel, par l’intermédiaire de l’Esprit Saint, l’Esprit du Père, qui s’est adressé à ceux qui était devant lui, dans leur idiome, dans leur langue, pas en Grec.

Si vous voulez respecter l’Esprit Saint, qui par la messe, symboliquement, annonce la Bonne Nouvelle, alors vous devez abandonner la messe en latin, et laissez le latin aux cardinaux, quand ils se téléphonent entre eux, où quand ils se penchent sur le code du droit canon.

Vous êtes vraiment des esprit sans intelligence, dépourvue de la sagesse, la connaissance donné par l’Esprit Saint, par ses Saintes Ecriture.
Ne nous laissez pas sucomber
@petero Et c'est pour cela que les seules messes VALABLE sont celle dite EN LATIN et qui nous viennes de nos PÈRES .
Roy-XXIII
Oui BRAVO Ne nous laissez pas sucomber !!!! 👍 🤗 « le latin est inscrit sur le BOIS DE LA CROIX il fait corps avec notre Seigneur »

Alors Deacon Superstar ?! Oui ou Non Le latin est-il inscrit sur Le Bois de La Croix ?
Ne nous laissez pas sucomber
@petero ,Et le latin est inscrit sur le BOIS DE LA CROIX il fait corps avec notre Seigneur .
Spina Christi 2
L'Eglise catholique étant "universelle" (c'est le sens de "catholique"), il fallait également une langue universelle : soit après le grec, le latin.

petero
"Là encore vous dites des âneries. La manière dont l’Esprit Saint, voulait qu’on annonce la Bonne Nouvelle, elle est exprimée ici :"

J'en conclue donc, petero, que vous soupçonnez l'Eglise de s'être opposée à l'Esprit-Saint durant au …More
L'Eglise catholique étant "universelle" (c'est le sens de "catholique"), il fallait également une langue universelle : soit après le grec, le latin.

petero
"Là encore vous dites des âneries. La manière dont l’Esprit Saint, voulait qu’on annonce la Bonne Nouvelle, elle est exprimée ici :"

J'en conclue donc, petero, que vous soupçonnez l'Eglise de s'être opposée à l'Esprit-Saint durant au moins dix-huit siècles ?

Ne savez-vous pas que le chef de l'Eglise -après le Christ- c'est le Pape ? Et qu'ensuite viennent les cardinaux, les évêques, les prêtres et que la multiplication des langues aurait pu quelque peu compliquer la communication entre tous les membres du clergé ?

Vous avez l'air de dire que les prêtres missionnaires allaient prêcher en latin, mais non voyons ! Ils le faisaient dans la langue, respectant en cela ce que l'Esprit avait fait en ce Jour saint de Pentecôte.

Vous mélangez là encore vos pinceaux (décidément c'est chronique chez vous), car j'ai évoqué, moi, le latin comme langue universelle de l'Eglise, tandis que vous parlez, vous, "d'annoncer la Bonne Nouvelle" aux Nations.

Vous ne voyez pas la différence .... ?
Non... ?
Allez un effort petero...

Le latin n'est pas doctrinal, mais il fallait une langue officielle, et une langue précise dont le sens des mots n'évolue pas avec le temps.
Or le latin étant la langue de l'Empire Romain, et non plus le grec, tel a été le choix naturel des Pères.
Ainsi le latin est-il aujourd'hui le même que du temps des premiers papes.

Il est aussi une langue neutre qui n'avantage personne au détriment d'une autre personne, mais qui permet un langage universel.

Et puis, le latin n'est-il pas encore usité par le Pape ?
Oseriez-vous contredire et fâcher le Pape en lui reprochant d'utiliser le latin ?

Enfin, quand on "participe" (et non "célèbre" = seul le célébrant -le prêtre- célèbre la Messe !) à la Messe en latin, on est porté à lire le missel latin/français (pour les français) ce qui oblige à une bien plus grande attention dans les prières ou les lectures de la Parole du jour que de bailler aux corneilles ...


🤗
Spina Christi 2
Ineffable il y a 1 heure
"Heureux les pauvres en esprit car le Royaume des Cieux est à eux."
Et... ?

"Vous croyez peut-être gagner votre ciel en connaissant par cœur votre catéchisme de Pie après!"
Non puisque justement je ne le connais pas par coeur. 🧐
J'espère gagner le Ciel simplement en faisant ce que le Seigneur dit qu'il faut faire pour gagner le Ciel. Et le Catéchisme de Saint Pie X …More
Ineffable il y a 1 heure
"Heureux les pauvres en esprit car le Royaume des Cieux est à eux."
Et... ?

"Vous croyez peut-être gagner votre ciel en connaissant par cœur votre catéchisme de Pie après!"
Non puisque justement je ne le connais pas par coeur. 🧐
J'espère gagner le Ciel simplement en faisant ce que le Seigneur dit qu'il faut faire pour gagner le Ciel. Et le Catéchisme de Saint Pie X peut grandement nous y aider.

"Ce n'est pas un examen comme celui du BAC que vous aurez à passer devant le Seigneur, alors bonne chance pour vous."
Voir plus haut.
Ceci dit, en effet c'est bien une épreuve que nous, hommes pécheurs, avons à passer ici bas. Non pas devant le Seigneur -car il sera trop tard- mais en cette vie même avant que de rendre notre dernier souffle.


"Vous êtes idolâtre et vous ne vous en rendez pas compte."
Idolâtre en quoi, comment, de qui, pourquoi ... ?
C'est bien "beau" (justement non !) d'accuser ainsi des catholiques d’idolâtrie, encore faut-il en amener les preuves...


"Vous auriez du mal à célébrer la messe dans le dénuement le plus total."
J'aurai surtout du mal à célébrer la Messe puisque je ne suis pas prêtre et que seul le prêtre célèbre la Messe (apprenez donc le vocabulaire de l'Eglise mon ami !). 🧐

"Alors je vous souhaite de pouvoir continuer à le faire comme vous le faites en ce moment."
Moi je ne vous souhaite absolument pas de continuer dans votre voie qui mène à l'apostasie, mais bien au contraire je vous souhaite de suivre le Seigneur dans le Chemin étroit de Vérité.

"J'espère qu'aucune catastrophe naturelle ou humaine ne vienne chambouler vos rites puisque la sainteté de votre messe semble être viscéralement attachée à tous ces éléments matériels que vous adorez (langue, manière de communier, manière de célébrer du prêtre)"
Catastrophe naturelle ou humaine ??????????????????
Comme vous devez être plein de haine pour parler ainsi...

Quant à "adorer", ce que j'adore c'est le Christ, et je L'adore -entre autre- en Lui rendant le Culte qu'Il est digne de recevoir : dans la piété, le recueillement, la prière, l'amour, la communion, la componction, à genoux et avec dévotion, pas dans le brouhaha, au milieu de femmes en jean's moulant, d'hommes bras nus ou en short, et jamais à genoux, recevant l'Hostie debout et de la main de laïcs...
Vous avez votre rite, souffrez que j'ai le mien.


"Vous ne vous rendez même pas compte que tout ceci n'est que vanité et que tout est vanité dans ce que vous me racontez."
Dans votre bouche mon vieux, et nulle part ailleurs.
Dois-je vous rappeler cette Parole du Seigneur qui nous exhorte à être parfaits comme notre Père au Ciel est Parfait ?!
Or je ne suis pas parfait, mais au moins je m'efforce de l'être, et déjà dans le rite le plus digne qui soit pour rendre Culte à Dieu.


"Vous êtes un matérialiste attaché aux aspects extérieurs de la messe."
Dans votre bouche mon vieux, et nulle part ailleurs.

"Bonne chance et que Dieu protège votre messe"
Merci.
Je n'ai aucun doute quant au fait que le Seigneur protègera la Sainte Messe comme Il l'a déjà fait par le moyen de la Tradition mais aussi du pape Benoit XVI qui l'a validée, autorisée et donc agréée.


"Et je tiens à vous remercier Spina pour vos bons compliments, je jubile à chaque fois que vous me répondez de la sorte! Sincèrement et sans aucune ironie."
A votre service, c'est quand vous voulez.
🤗
Ineffable
@Spina Christi 2 Heureux les pauvres en esprit car le Royaume des Cieux est à eux.

Vous croyez peut-être gagner votre ciel en connaissant par cœur votre catéchisme de Pie après! Ce n'est pas un examen comme celui du BAC que vous aurez à passer devant le Seigneur, alors bonne chance pour vous.

Vous êtes idolâtre et vous ne vous en rendez pas compte. Vous auriez du mal à célébrer la messe dans …More
@Spina Christi 2 Heureux les pauvres en esprit car le Royaume des Cieux est à eux.

Vous croyez peut-être gagner votre ciel en connaissant par cœur votre catéchisme de Pie après! Ce n'est pas un examen comme celui du BAC que vous aurez à passer devant le Seigneur, alors bonne chance pour vous.

Vous êtes idolâtre et vous ne vous en rendez pas compte. Vous auriez du mal à célébrer la messe dans le dénuement le plus total. Alors je vous souhaite de pouvoir continuer à le faire comme vous le faites en ce moment. J'espère qu'aucune catastrophe naturelle ou humaine ne vienne chambouler vos rites puisque la sainteté de votre messe semble être viscéralement attachée à tous ces éléments matériels que vous adorez (langue, manière de communier, manière de célébrer du prêtre) Vous ne vous rendez même pas compte que tout ceci n'est que vanité et que tout est vanité dans ce que vous me racontez. Vous êtes un matérialiste attaché aux aspects extérieurs de la messe. Bonne chance et que Dieu protège votre messe pour que vous ne soyez pas confondu le moment où les circonstances feront en sorte que votre messe ne puisse plus être célébré comme vous l'aimez.

Et je tiens à vous remercier Spina pour vos bons compliments, je jubile à chaque fois que vous me répondez de la sorte! Sincèrement et sans aucune ironie.
Spina Christi 2
Catéchisme de Saint Pie X (libre à vous petero, en tant que faux apôtre de le rejeter...)

IV-5 Le Saint Sacrifice de la Messe

§ 1. L’essence, l’institution et les fins du saint sacrifice de la messe.

651. L’Eucharistie doit-elle être considérée seulement comme un sacrement?
L’Eucharistie n’est pas seulement un sacrement; elle est aussi le sacrifice permanent de la nouvelle loi, que Jésus-…
More
Catéchisme de Saint Pie X (libre à vous petero, en tant que faux apôtre de le rejeter...)

IV-5 Le Saint Sacrifice de la Messe

§ 1. L’essence, l’institution et les fins du saint sacrifice de la messe.

651. L’Eucharistie doit-elle être considérée seulement comme un sacrement?
L’Eucharistie n’est pas seulement un sacrement; elle est aussi le sacrifice permanent de la nouvelle loi, que Jésus-Christ a laissé à son Église, afin de s’offrir à Dieu par les mains de ses prêtres.

652. En quoi consiste, en général, le sacrifice?
Le sacrifice, en général, consiste à offrir à Dieu une chose sensible et à la détruire en quelque manière pour reconnaître son souverain domaine sur nous et sur toutes choses.

653. Comment s’appelle ce sacrifice de la nouvelle loi?
Ce sacrifice de la nouvelle loi s’appelle la sainte messe.

654. Qu’est-ce donc que la sainte messe?
La sainte messe est le sacrifice du Corps et du Sang de Jésus-Christ, offert sur nos autels sous les espèces du pain et du vin en souvenir du sacrifice de la Croix.

655. Le sacrifice de la messe est-il le même que celui de la Croix?
Le sacrifice de la messe est substantiellement le même que celui de la Croix en ce que c’est le même Jésus-Christ qui s’est offert sur la Croix et qui s’offre par les mains des prêtres, ses ministres, sur nos autels; mais dans la manière dont il est offert, le sacrifice de la messe diffère du sacrifice de la Croix, tout en gardant avec celui-ci la plus intime et la plus essentielle relation.

656. Quelle différence et quelle relation y a-t-il entre le sacrifice de la messe et le sacrifice de la Croix?
Entre le sacrifice de la messe et le sacrifice de la Croix, il y a cette différence et cette relation que, sur la Croix, Jésus-Christ s’est offert en répandant son Sang et en méritant pour nous; tandis que sur les autels, il se sacrifie sans effusion de sang et nous applique les fruits de sa Passion et de sa Mort.

657. Quelle autre relation le sacrifice de la messe a-t-il avec celui de la Croix?
Une autre relation du sacrifice de la messe avec celui de la Croix est que le sacrifice de la messe représente d’une manière sensible l’effusion du sang de Jésus-Christ sur la Croix. En effet, en vertu des paroles de la consécration, est rendu présent, sous les espèces du pain, seulement le Corps de notre Sauveur et, sous les espèces du vin, seulement son Sang; bien que — par concomitance naturelle et à cause de l’union hypostatique — Jésus-Christ vivant et véritable soit présent sous chacune des deux espèces.

658. Peut-être le sacrifice de la Croix n’est il pas l’unique sacrifice de la nouvelle loi?
Le sacrifice de la Croix est l’unique sacrifice de la loi nouvelle, car par lui notre Seigneur a apaisé la justice Divine, acquis tous les mérites nécessaires pour nous sauver et accompli ainsi de son côté notre Rédemption. Ce sont ces mérites qu’il nous applique par les moyens qu’il a institués dans son Église, au nombre desquels est le saint sacrifice de la messe.

659. Pour quelles fins offre-t-on le sacrifice de la sainte messe?
On offre à Dieu le sacrifice de la sainte messe pour quatre fins:
• pour lui rendre l’honneur qui lui est dû, et à ce point de vue le sacrifice est «latreutique»;
• pour le remercier de ses bienfaits, et à ce point de vue le sacrifice est «eucharistique»;
• pour l’apaiser, lui donner la satisfaction due pour nos péchés, soulager les âmes du purgatoire, et à ce point de vue le sacrifice est «propitiatoire»;
• pour obtenir toutes les grâces qui nous sont nécessaires, et à ce point de vue le sacrifice est «impétratoire».

660. Qui est-ce qui offre à Dieu le sacrifice de la sainte messe?
Le premier et le principal dans l’oblation du sacrifice de la sainte messe est Jésus-Christ, et le prêtre est le ministre qui, au nom de Jésus-Christ, offre ce sacrifice au Père Eternel.

661. Qui a institué le sacrifice de la sainte messe?
C’est Jésus-Christ lui-même qui a institué le sacrifice de la sainte messe quand il a institué le sacrement d’Eucharistie, et il dit qu’on le fit en souvenir de sa Passion.

662. À qui offre-t-on la sainte messe?
On offre la sainte messe à Dieu seul.

663. Si on offre la sainte messe à Dieu seul, pourquoi célèbre-t-on tant de messes en l’honneur de la très Sainte Vierge et des saints?
La messe célébrée en l’honneur de la Sainte Vierge et des saints est toujours un sacrifice offert à Dieu seul; aussi, on dit qu’elle est célébrée en l’honneur de la très Sainte Vierge et des saints, pour remercier Dieu des dons qu’il leur a faits et obtenir de lui plus abondamment par leur intercession les grâces dont nous avons besoin.

664. Qui participe aux fruits de la sainte messe?
Toute l’Église participe aux fruits de la sainte messe, mais particulièrement:
• le prêtre et ceux qui assistent à la messe et qui sont considérés comme unis au prêtre;
• ceux pour qui la messe est appliquée et ils peuvent être des vivants ou des défunts.
petero
Spina Christi 2 L'Eglise n'a pas changé le rituel, mais l'a précisé... Jusqu'à Vatican II qui a retourné les autels et fait du Sacrifice non sanglant un repas protestantisé.

petero Arrêtez de raconter des âneries. L’Eglise n’a pas fait du sacrifice non sanglant un repas protestantisé, en retournant les autels, elle est revenue au rituel institué par Jésus le jeudi saint, en demandant à ses …More
Spina Christi 2 L'Eglise n'a pas changé le rituel, mais l'a précisé... Jusqu'à Vatican II qui a retourné les autels et fait du Sacrifice non sanglant un repas protestantisé.

petero Arrêtez de raconter des âneries. L’Eglise n’a pas fait du sacrifice non sanglant un repas protestantisé, en retournant les autels, elle est revenue au rituel institué par Jésus le jeudi saint, en demandant à ses Apôtres de faire mémoire de ce rituel, et qu’il a renouvelé le dimanche de la résurrection, en faisant lui-même mémoire du rituel qu’il leur avait laissé, avec les disciples d’Emmaüs. C’est ce rituel qui a permis aux disciples de le reconnaître.

Spina Christi 2 Quant à votre non-argument de la langue des apôtres, l'Eglise catholique étant "universelle" (c'est le sens de "catholique"), il fallait également une langue universelle : soit après le grec, le latin.

petero Là encore vous dites des âneries. La manière dont l’Esprit Saint, voulait qu’on annonce la Bonne Nouvelle, elle est exprimée ici :

« Comme le jour de la Pentecôte était arrivé, ils étaient tous ensemble au même (lieu). Tout à coup, il vint du ciel un bruit comme celui d'un violent coup de vent, qui remplit toute la maison où ils étaient assis. Et ils virent paraître des langues séparées, comme de feu; et il s'en posa (une) sur chacun d'eux. Et tous furent remplis d'Esprit-Saint, et ils se mirent à parler en d'autres langues, selon ce que l'Esprit leur donnait de proférer.

« Or il y avait, séjournant à Jérusalem, des Juifs, hommes pieux de toutes les nations qui sont sous le ciel. Ce bruit s'étant produit, la foule s'assembla et fut bouleversée, parce que chacun les entendait parler en sa propre langue. Ils étaient stupéfaits et s'étonnaient, disant: " Tous ces gens qui parlent, ne sont-ils pas des Galiléens? Comment donc les entendons-nous chacun dans notre propre langue maternelle? (Actes 2, 1-8)


Dieu, notre Très Saint Père, nous a montré ici, comme il voulait qu’on annonce sa Bonne Nouvelle, en donnant aux Apôtres de s’exprimer dans la langue que leurs interlocuteurs étaient capable comprendre :

dans notre propre langue maternelle?

Vous savez lire où pas ?

Et s’il se sont exprimés en grec, c’est parce que c’est la langue qui était parlé, à Jérusalem, pour communiquer avec les étrangers. Le signe que Dieu a donné, c’est que l’Evangile devaient être annoncé, un jour, dans la langue maternelle des hommes à qui ils l’annonceraient, quand ils atteindraient les nations.

Spina Christi 2 mais au retournement des Autels, à la suppression de prières, à faire du Sacrifice non sanglant

petero c’est votre esprit qu’il faudrait retourner, convertir, pour l’ouvrir enfin à l’intelligence des Ecritures. Le repas que Jésus a pris avec ses Apôtres, le jeudi saint, ce n’était pas un sacrifice ? C’était le repas pascal, et donc un repas sacrificiel non sanglant.

Est-ce que Jésus a célébré son repas pascal, en leur tournant le dos ?

Et le dimanche, quand il a fait mémoire de ce repas, avec ses disciples d’Emmaüs, est-ce qu’il leur a tourné le dos ? Non, car ils n’auraient alors pas pu le reconnaître, à la fraction du pain.

Faire mémoire de ce repas du jeudi saint, c’est le faire en utilisant le rituel que Jésus a utilisé. Utilisez-vous ce rituel ? NON. Alors vous ne célébrez pas la messe, selon le rite du Saint des saints.
Spina Christi 2
Ineffable il y a 4 heures
Lorsque l'Église change le rituel entourant la messe, comme Elle le fit dans le passé, puisque manifestement les Apôtres ne célébraient pas en latin (me semble que c'est évident ça)"

L'Eglise n'a pas changé le rituel, mais l'a précisé... Jusqu'à Vatican II qui a retourné les autels et fait du Sacrifice non sanglant un repas protestantisé.

Quant à votre non-argument …
More
Ineffable il y a 4 heures
Lorsque l'Église change le rituel entourant la messe, comme Elle le fit dans le passé, puisque manifestement les Apôtres ne célébraient pas en latin (me semble que c'est évident ça)"

L'Eglise n'a pas changé le rituel, mais l'a précisé... Jusqu'à Vatican II qui a retourné les autels et fait du Sacrifice non sanglant un repas protestantisé.

Quant à votre non-argument de la langue des apôtres, l'Eglise catholique étant "universelle" (c'est le sens de "catholique"), il fallait également une langue universelle : soit après le grec, le latin.

Mais le changement nouveau apporté par les modernistes ne consiste pas tellement en la langue, ça ce n'est que de l'enfumage pour l'incompétent que vous êtes, mais au retournement des Autels, à la suppression de prières, à faire du Sacrifice non sanglant un repas et à empêcher que les fidèles ne reçoivent le Seigneur à genoux afin de se rapprocher des "frères séparés" protestants hérétiques (catéchisme Saint Pie X) qui ne voient dans la communion qu'un symbole de la Chair et du Sang.


"alors les fidèles (laïcs ou consacrés) qui s'accrochent aux anciens rites"
Si vous étiez moins incompétent justement, vous sauriez que "l'ancien rite" (qui au passage est moins ancien que le rite instauré par le Christ !!!!) a été validé et autorisé par le pape Benoit XVI et laissé en place par François.
Si "l'ancien rite" vous créé des démangeaisons, voyez donc ça avec les deux papes sus-nommés !


"et qui vont contre l'autorité de l'Église sur la question"
Incompétence flagrante ! Voir point ci-dessus.

"alors ils se coupent de l'Église et sont idolâtres du rite"
Des "idolâtres du rite" ????
Vous avez pioché ça dans quel bouquin anticlérical ?
Ainsi pour ne pas être "idolâtre" à vos yeux il faudrait aller à la messe moderne protestantisée dans des églises où les prie-Dieu ont été enlevés, et même quelquefois les Calvaires, des églises où on y croise des imams, des pasteurs protestants, voire même des bouddhistes, des églises où on pratique la rupture du jeûne (?) du ramadan...
Non merci !
Laissez-moi être "idolâtre du rite", et vous continuez à l'être du modernisme et nous verrons bien plus tard...

Par ailleurs Benoit XVI et François permettant "l’idolâtrie du rite", ce sont eux que vous accusez dans vos délires.


"plutôt qu'adorateur de l'Eucharistie. C'est l'Esprit qui rend vivant la matière, pas l'inverse."
Oui, selon vous recevoir le Seigneur debout, de la mains de laïcs, dans le brouhaha, avec des hosties tombant au sol c'est évidemment adorer plus et mieux l'Eucharistie que de recevoir le Seigneur dans le recueillement, après confession, à genoux et de la main du prêtre.
Évidemment !


"Voilà ce que je comprends."
Là est votre problème justement...
Sylvanus
@Ludovic Denim Merci de votre délation. Vous me dites que je dirais intentionnellement des "erreurs". Mais lesquelles? Bien à vous. Sylvanus.
natale07
ET ON VA CONTINUER A DIRE QUE CES DES MENSONGES!
PAR AMOUR POUR JESUS OUVREZ LES YEUX!
Enlever saint Michel… de toutes les prières à l’intérieur et à l’extérieur de la messe. Enlever les statues en disant qu’elles détournent de l’adoration du Christ.
2 – Enlever les exercices pénitentiels du carême comme l’abstinence de viande le vendredi et le jeûne ; empêcher les actes de dévouement.…More
ET ON VA CONTINUER A DIRE QUE CES DES MENSONGES!
PAR AMOUR POUR JESUS OUVREZ LES YEUX!
Enlever saint Michel… de toutes les prières à l’intérieur et à l’extérieur de la messe. Enlever les statues en disant qu’elles détournent de l’adoration du Christ.
2 – Enlever les exercices pénitentiels du carême comme l’abstinence de viande le vendredi et le jeûne ; empêcher les actes de dévouement. À leur place doivent être favorisés les actes de joie, de bonheur et d’amour du prochain. Enseigner que le Christ a déjà mérité pour nous le Paradis. Enseigner à tous qu’ils doivent se préoccuper de leur santé. Encourager la consommation de viande…
3 – …Mettez en doute la présence réelle de Jésus-Christ dans l’Eucharistie et dites que l’Eucharistie – en meilleure union avec les protestants – est seulement… un symbole… Dans les séminaires et les écoles encouragez l’œcuménisme comme voie vers l’unité. Accusez celui qui croit en la présence réelle d’être subversif et désobéissant à l’Église.
4 – Interdisez la liturgie latine de la messe, actes adoration, chants… présentez-les comme ressemblant à de la superstition ; les hommes cesseront de respecter les prêtres… comme étant les ministres des mystères divins.
5 –
Encouragez les femmes à se rendre à l’Église la tête découverte car cela convient mieux. Incitez-les, par souci d’égalité, à revendiquer de plus en plus de postes dans la liturgie et même le sacerdoce. Soutenez les mouvements de libération de la femme, encouragez les vêtements négligés à l’église pour que chacun se sente comme à la maison. Ils cesseront ainsi de donner trop d’importance à la Messe.
6 – Empêchez les fidèles de prendre la communion à genoux. Dites aux sœurs de ne plus faire tenir les mains jointes aux enfants avant et après la communion. Dites-leur que Dieu les aime tels qu’ils sont et qu’il désire qu’ils se sentent tout à fait à l’aise. Éliminez dans l’Église l’habitude des génuflexions et enlevez les agenouilloirs. Dites-leur que durant la Messe les fidèles doivent manifester leur foi debout.
7 –
Éliminez l’orgue des églises et introduisez guitares, cithare… et autres instruments. Cela détournera les gens de la prière silencieuse… Exécutez autour de l’autel théâtres, concerts et danses liturgiques en vêtements légers.
8 – Supprimez les chants religieux à Marie et à saint Joseph et introduisez des chants nouveaux et profanes. Dites-leur que leur dévotion est idolâtre… ridiculisez ceux qui persistent…
9 – Éliminez tous les hymnes… à Jésus… qui font penser au bonheur… d’une vie de mortification et de pénitence… Dès l’enfance introduisez des chants nouveaux pour convaincre que les rites précédents étaient faux. Assurez-vous que dans chaque Messe il y ait au moins un chant dans lequel le nom de Jésus n’est pas mentionné et qu’au contraire on ne parle que d’amour, de tolérance et d’unité…
10 – Enlevez les reliques des saints des autels et remplacez les autels par des tables non consacrées…
Éliminez la loi ecclésiastique qui veut la célébration de la messe seulement sur des autels contenant des reliques de saints.
11 – Faites en sorte que le tabernacle ne soit plus sur l’autel où l’on célèbre la messe.
La table doit avoir l’aspect le plus profane possible, être transportable Pour montrer qu’elle n’est pas sacrée et servir aussi à d’autres fonctions, comme par exemple, table de conférence voir même pour jouer aux cartes. Ajoutez une chaise pour que le prêtre puisse s’y asseoir, pour indiquer qu’après la communion il se repose comme après un repas. Pendant la messe le prêtre ne doit ni se mettre à genoux ni faire la génuflexion car on ne s’agenouille pas pendant un repas. La chaise du prêtre doit être mise à la place du Tabernacle. Encouragez les gens à vénérer… le prêtre plutôt que l’Eucharistie, à lui obéir…. Placez le Tabernacle hors de la vue du peuple.
12 – Faites disparaître les saints des calendriers ecclésiastiques… Interdisez aux prêtres de prêcher sur les saints, sauf ceux qui sont dans l’Évangile. Faites comprendre au peuple que cela pourrait scandaliser d’éventuels protestants qui se trouveraient dans l’église ; qu’il faut éviter tout ce qui pourrait les troubler.
13 – Dans la lecture de l’Évangile, omettez l’adjectif « saint » ; ne dites pas « Évangile selon saint Jean », mais « Évangile de Jean ». Cela incitera les gens à ne plus les vénérer. Éditez beaucoup de bibles corrigées, jusqu’à ce qu’elles deviennent semblables à celles des protestants. Omettez l’adjectif « Saint » dans l’expression « Esprit-Saint ». Cela ouvrira la route. Mettez en évidence la nature féminine de Dieu comme d’une mère pleine de tendresse. Éliminez l’usage de « Père ».
14 – Faites disparaître tous les livres personnels de piété et détruisez-les. En conséquence cesseront aussi les litanies du Sacré Cœur, de la Ste Vierge, de saint Joseph et en préparation à la communion. Le remerciement après la communion deviendra superflu.
15 – Faites disparaître toutes les statues et les images des anges. Dites que les anges sont des mythes et des petites histoires pour endormir les enfants. Ne pas Permettre les discours sur les anges car cela heurterait nos amis protestants.
16 – Abrogez l’exorcisme mineur ; engagez-vous à cela… Expliquez que le diable est la manière adoptée par la Bible pour désigner le mal. Les gens ne croiront plus à l’existence de l’enfer et ne craindront pas d’y tomber. Expliquez que l’enfer est l’éloignement de Dieu et qu’il n’y a rien de terrible en cela puisqu’il s’agit de la même vie qu’ici sur terre.
17 – Enseignez que Jésus était seulement un homme qui avait des frères et des sœurs et qui avait haï les détenteurs du pouvoir… qu’il avait conseillé de ne pas obéir aux chefs du clergé ; qu’il était un grand maître mais qu’il avait dévié du bon chemin quand il nia l’obéissance aux chefs de l’Église. Présentez la croix comme une faillite et non comme une victoire.
18 – Souvenez-vous que vous pouvez amener les religieuses à quitter leurs couvents en flattant leur vanité, leur charme et leur beauté. Faites leur changer l’habit et cela les portera tout naturellement à rejeter leur rosaire. Faites connaître au monde les dissensions qui existent dans les couvents et les vocations cesseront.
Favorisez le discrédit de l’habit ecclésiastique et religieux parmi le peuple. Faites comprendre aux religieuses qu’elles ne seront plus acceptées si elles conservent l’habit religieux.
19 – Brûlez les catéchismes. Les enseignants de religion doivent plutôt enseigner à aimer les créatures de Dieu que Dieu lui-même. Le fait d’aimer ouvertement est un signe de maturité…
Introduisez des images de sexe dans les leçons religieuses pour enseigner aux enfants la réalité de la vie. Assurez-vous que les images soient claires. Encouragez les écoles à devenir progressistes en matière d’éducation sexuelle. Introduisez l’évolution sexuelle par l’intermédiaire de l’autorité des évêques, ainsi les parents ne s’y opposeront pas.
20 – Faites disparaître les écoles catholiques par le tarissement des vocations et dites aux religieuses qu’elles sont des assistantes sociales sous-payées… Insistez pour que l’enseignant laïc catholique reçoive le même salaire que l’enseignant des écoles laïques et engagez des enseignants non catholiques. Les prêtres doivent recevoir un salaire égal à celui d’un autre emploi équivalent dans le monde, ils doivent aussi abandonner leur habit religieux et la croix, de sorte à être acceptés par tous ; ridiculisez les récalcitrants.
21 – Amenuisez le pouvoir du Pape en détruisant ses universités… Remplacez les noms des instituts religieux… par exemple au lieu de « École de l’Immaculée Conception » « École Supérieure Nouvelle ». Instituez une commission œcuménique dans chaque diocèse… Interdisez les prières pour le pape et la Sainte Vierge parce qu’elles ne sont pas œcuméniques…
22 – Combattez l’autorité du Pape et mettez une limite d’âge à sa fonction… expliquez que c’est pour le préserver d’un travail excessif.
23 – Soyez audacieux. Affaiblissez le Pape en introduisant des synodes d’évêques. Le Pape deviendra alors seulement une figure représentative comme en Angleterre où la Chambre Haute et la Chambre Basse règnent et donnent leurs ordres à la reine, ensuite affaiblissez l’autorité de l’évêque en instituant des commissions au niveau des presbytérats.
Enfin affaiblissez l’autorité du prêtre par la création de conseils paroissiaux, des groupes de laïcs qui dominent les prêtres… alors l’Église sera démocratique… ce sera l’Église Nouvelle…
24 – Travaillez à réduire les vocations sacerdotales en faisant perdre aux laïcs le respect du prêtre.
Le scandale public d’un prêtre anéantira des milliers de vocations. Louez les prêtres qui, pour l’amour d’une femme, ont eu la force d’abandonner leur ministère. Définissez-les héroïques. Honorez les prêtres réduits à l’état laïc comme de véritables martyrs, opprimés à l’extrême… Soyez tolérant avec l’homosexualité dans le clergé. Expliquez au peuple que le prêtre souffre de solitude.
25 – Commencez à fermer les églises à cause de la pénurie de prêtres. Définissez bonne et économique une telle pratique. Expliquez que Dieu écoute partout les prières.
De cette manière les églises deviennent d’extravagants gaspillages d’argent. Fermez avant tout les églises où se pratique la piété traditionnelle…
26 – Utilisez des commissions de laïques et de prêtres faibles dans la foi qui condamnent et réprouvent sans difficulté toute apparition de Marie et tout miracle apparent, spécialement de l’Archange Saint Michel.
Assurez-vous que rien de cela ne recevra l’approbation selon Vatican II. Appelez désobéissance à l’autorité si quelqu’un obéit aux révélations ou réfléchit sur celles-ci. Indiquez les voyants mystiques comme désobéissants aux autorités ecclésiastiques. Faites perdre l’estime de leur nom, alors personne ne pensera plus à tenir compte de leur message.
27 – Élisez un antipape. Affirmez qu’il ramènera les protestants dans l’Église et peut-être même les Hébreux.
Un antipape pourra être élu si le droit de vote était donné aux Évêques. Alors seront élus tant d’antipapes que sera intronisé un Antipape comme compromis.
Affirmez que le vrai Pape est mort.
28 – Supprimez la confession avant la communion, déjà aux enfants des premières classes… Introduisez la confession silencieuse communautaire avec l’absolution collective et expliquez au peuple que c’est à cause de la pénurie de prêtres, alors la confession disparaîtra.
29 — Commencez par donner la communion dans la main, comme les protestants, en expliquant que le Christ faisait ainsi, et faites-la distribuer par des femmes et des laïcs… Par la suite distribuez, au lieu de la communion personnelle, une coupe d’hosties non consacrées qui peut être emportée à la maison. Expliquez que c’est de cette façon que dans la vie de tous les jours doivent être reçus les dons divins. Placez aussi, pour les communions, des distributeurs automatiques d’hosties et appelez-les tabernacles. Apprenez-leur à échanger des signes de paix.
Encouragez les gens à se déplacer dans l’église pour interrompre les dévotions et les prières. Ne faites pas le signe de la croix, mais plutôt un signe de paix. Expliquez que Jésus aussi s’est déplacé pour saluer ses disciples…
30 — Après que l’antipape sera élu, dissolvez les synodes d’évêques, les associations de prêtres et les conseils paroissiaux. Interdisez à tous les religieux de mettre en discussion, sans permission, ces nouvelles dispositions. Expliquez que Dieu aime l’humilité et déteste ceux qui aspirent à la gloire… Dites aux gens qu’ils doivent obéir à leurs supérieurs ecclésiastiques.
31 — … Le signe de la croix ne doit plus être fait, ni porté sur les personnes (on ne doit plus bénir). Faire le signe de la croix sera considéré d’idolâtrie…
32 – Déclarez faux les dogmes précédents, sauf celui de l’infaillibilité du Pape. Proclamez Jésus un révolutionnaire en faillite. Annoncez que le vrai Christ viendra bientôt…
33 – …faites la conquête du monde ! Tout cela apportera à l’humanité ce qu’elle a toujours désiré : l’époque d’or de la paix.
www.marie-julie-jahenny.fr/la-destruction-…
Ineffable
@Spina Christi 2
Lorsque l'Église change le rituel entourant la messe, comme Elle le fit dans le passé, puisque manifestement les Apôtres ne célébraient pas en latin (me semble que c'est évident ça), alors les fidèles (laïcs ou consacrés) qui s'accrochent aux anciens rites, et qui vont contre l'autorité de l'Église sur la question, alors ils se coupent de l'Église et sont idolâtres du rite …More
@Spina Christi 2
Lorsque l'Église change le rituel entourant la messe, comme Elle le fit dans le passé, puisque manifestement les Apôtres ne célébraient pas en latin (me semble que c'est évident ça), alors les fidèles (laïcs ou consacrés) qui s'accrochent aux anciens rites, et qui vont contre l'autorité de l'Église sur la question, alors ils se coupent de l'Église et sont idolâtres du rite plutôt qu'adorateur de l'Eucharistie. C'est l'Esprit qui rend vivant la matière, pas l'inverse. C'est l'Esprit qui rend vivant le rite, ce n'est pas le rite qui amène par magie l'Esprit sur l'Autel.
Voilà ce que je comprends. Le modernisme affecte aussi les traditionalistes puisque s'attacher au rite comme ils le font, ça frôle l’idolâtrie et l'esprit matérialiste des païens qui pratiquent la magie.
Ludovic Denim
@Don Reto Nay : Pourquoi ils ne sont pas bannis les petero, sylvanus, louangesdml, etc ? On ne discute pas avec l'erreur quand celle-ci est intentionnelle. Il y a des gens qui les lisent et pour qui ces personnes ajoutent une grande confusion !!!
apvs
Don Reto Nay il y a 3 heures :

Vous voulez donc dire que l'Eglise (p.e. le Curé d'Ars, Saint François de Sales) jusqu'à 1970 a célébré une fausse messe et que les Byzantins, les églises orientales, les coptes, les arméniens etc. célèbrent encore une fausse liturgie?

Petero :

NON, parce que ce rite auquel vous êtes restés attachés et d'autres églises restées unis au pape, ce n'est que le rite,…More
Don Reto Nay il y a 3 heures :

Vous voulez donc dire que l'Eglise (p.e. le Curé d'Ars, Saint François de Sales) jusqu'à 1970 a célébré une fausse messe et que les Byzantins, les églises orientales, les coptes, les arméniens etc. célèbrent encore une fausse liturgie?

Petero :

NON, parce que ce rite auquel vous êtes restés attachés et d'autres églises restées unis au pape, ce n'est que le rite, la forme extérieur. Ceux qui célèbrent la messe sous cette forme extraordinaire, mais que ne la célébrant pas sous la forme voulu par Jésus, dans la mesure où il la célèbre dans l'Eglise uni au pape, le pain qu'il consacre devient bien le Vrai Pain de Vie.
Ce n'est pas une fausse liturgie, mais une liturgie qui dans sa forme ne correspond pas à la liturgie célébrée par Jésus et transmise à ses Apôtres.


MAIS ENFIN, CHER DON RETO NAY..... PISS'K'ON VOUS L'DIT !!! 🤐 🤨 😈 C'EST PAS ASSEZ CLAIR ?
Spina Christi 2
faux prophète petero
"ce rite auquel vous êtes restés attachés et d'autres églises restées unis au pape, ce n'est que le rite, la forme extérieur. Ceux qui célèbrent la messe sous cette forme extraordinaire, mais que ne la célébrant pas sous la forme voulu par Jésus, dans la mesure où il la célèbre dans l'Eglise uni au pape, le pain qu'il consacre devient bien le Vrai Pain de Vie."

🥴 🥴 🥴 🥴 🥴More
faux prophète petero
"ce rite auquel vous êtes restés attachés et d'autres églises restées unis au pape, ce n'est que le rite, la forme extérieur. Ceux qui célèbrent la messe sous cette forme extraordinaire, mais que ne la célébrant pas sous la forme voulu par Jésus, dans la mesure où il la célèbre dans l'Eglise uni au pape, le pain qu'il consacre devient bien le Vrai Pain de Vie."

🥴 🥴 🥴 🥴 🥴

Je crois que vous ne vous comprenez même plus vous-mêmes, tellement votre discours est obscur.

Je pense que la modération prendra à votre égard les mesures qui s'imposent.

Je ne vous dis pas "salut" !
Spina Christi 2
faux prophète petero
"Ce n'est pas le rite qui transforme le pain en corps du Christ, mais la main du Christ, présent dans le prêtre qui est resté attaché au Corps du Christ, uni à sa tête, notre Très Saint Père le pape."

Mais alors, si ce n'est pas le rite qui transforme le pain en Corps du Christ, pourquoi affirmer que le rite "contraire au projet de Dieu "donne du pain des protestants ???????…More
faux prophète petero
"Ce n'est pas le rite qui transforme le pain en corps du Christ, mais la main du Christ, présent dans le prêtre qui est resté attaché au Corps du Christ, uni à sa tête, notre Très Saint Père le pape."

Mais alors, si ce n'est pas le rite qui transforme le pain en Corps du Christ, pourquoi affirmer que le rite "contraire au projet de Dieu "donne du pain des protestants ???????
🤦

Vous errez dans les ténèbres, petero !
Par pitié pour le salut de votre âme, demandez un rendez-vous avec votre évêque et un confesseur.
petero
Spina Christi 2 faux docteur petero

Bref, c'est le gros bordel dans votre tête de faux apôtre !
Car soit le rite Saint Pie V (ou rite "extraordinaire") donne la Vie donnée par le Christ et va dans le Projet de Dieu, soit il est contraire au projet de Dieu et il ne donne pas la Vie mais un simple morceau de pain !


petero Vous n'avez rien compris à la messe. Ce n'est pas le rite qui transforme …More
Spina Christi 2 faux docteur petero

Bref, c'est le gros bordel dans votre tête de faux apôtre !
Car soit le rite Saint Pie V (ou rite "extraordinaire") donne la Vie donnée par le Christ et va dans le Projet de Dieu, soit il est contraire au projet de Dieu et il ne donne pas la Vie mais un simple morceau de pain !


petero Vous n'avez rien compris à la messe. Ce n'est pas le rite qui transforme le pain en corps du Christ, mais la main du Christ, présent dans le prêtre qui est resté attaché au Corps du Christ, uni à sa tête, notre Très Saint Père le pape.

C'est comme si vous me disiez que votre cœur, sorti de votre corps, continuerai à donne la vie à votre corps.
Spina Christi 2
faux docteur petero
"le rite c'est la forme, ce n'est pas le fond. C'est le rite qui est contraire au projet de Dieu, et pas la sainte messe elle même"

Mais alors, si c'est une histoire de forme et non de fond, pourquoi affirmer que dans la Messe selon le rite Saint Pie V ce n'est que "du pain des protestants" qui est donné aux fidèles ? Car si l'Eucharistie n'est pas le Fond de la Messe, qu'…More
faux docteur petero
"le rite c'est la forme, ce n'est pas le fond. C'est le rite qui est contraire au projet de Dieu, et pas la sainte messe elle même"

Mais alors, si c'est une histoire de forme et non de fond, pourquoi affirmer que dans la Messe selon le rite Saint Pie V ce n'est que "du pain des protestants" qui est donné aux fidèles ? Car si l'Eucharistie n'est pas le Fond de la Messe, qu'est-ce que c'est ?

Là encore vous vous auto-démolissez mon pauvre ami.
petero
Don Reto Nay maintenant
Vous voulez donc dire que l'Eglise (p.e. le Curé d'Ars, Saint François de Sales) jusqu'à 1970 a célébré une fausse messe et que les Byzantins, les églises orientales, les coptes, les arméniens etc. célèbrent encore une fausse liturgie?

NON, parce que ce rite auquel vous êtes restés attachés et d'autres églises restées unis au pape, ce n'est que le rite, la forme extérie…More
Don Reto Nay maintenant
Vous voulez donc dire que l'Eglise (p.e. le Curé d'Ars, Saint François de Sales) jusqu'à 1970 a célébré une fausse messe et que les Byzantins, les églises orientales, les coptes, les arméniens etc. célèbrent encore une fausse liturgie?

NON, parce que ce rite auquel vous êtes restés attachés et d'autres églises restées unis au pape, ce n'est que le rite, la forme extérieur. Ceux qui célèbrent la messe sous cette forme extraordinaire, mais que ne la célébrant pas sous la forme voulu par Jésus, dans la mesure où il la célèbre dans l'Eglise uni au pape, le pain qu'il consacre devient bien le Vrai Pain de Vie.

Ce n'est pas une fausse liturgie, mais une liturgie qui dans sa forme ne correspond pas à la liturgie célébrée par Jésus et transmise à ses Apôtres.