Clicks282

W. Lewoniuk et 12 martyrs catholiques uniates

Guillaume Chazerain
Le dimanche 6 octobre 1996, Saint Jean-Paul II procédait à la 98e cérémonie de béatification de son pontificat, place Saint-Pierre à Rome, en élevant à l’honneur des autels 13 laïcs polonais, le …More
Le dimanche 6 octobre 1996, Saint Jean-Paul II procédait à la 98e cérémonie de béatification de son pontificat, place Saint-Pierre à Rome, en élevant à l’honneur des autels 13 laïcs polonais, le bienheureux Wincenty Lewoniuk et 12 martyrs catholiques uniates, massacrés le 24 janvier 1874 pour s’être opposés à l’intégration de leur paroisse à l’Église orthodoxe russe.
Le 24 janvier 1874 à Pratulin, en Poldasie (Podlachie), à la frontière polonaise avec la Biélorussie, la troupe tsariste fusillait treize paysans désarmés qui cherchaient à empêcher un prêtre orthodoxe de prendre possession de leur église. Dans un premier temps, ils avaient essayé de se défendre avec des armes de fortune contre les attaques à la baïonnette. Puis, lorsque les soldats du tsar avaient commencé à ouvrir le feu, ils s’étaient mis à genoux en priant. Ce drame illustre les conflits qui ont longtemps divisé et divisent encore catholiques et orthodoxes dans l’Europe de l’Est : ces paysans étaient en effet des « uniates », c’est-à-dire des chrétiens de rite oriental (comme les orthodoxes) mais restés fidèles à Rome. Ces 13 fidèles gréco-catholiques tentaient de défendre leur Église que les autorités voulaient rattacher à l’Église orthodoxe. Les gréco-catholiques de cette région ont leur origine dans l’Union de Brest-Litovsk par laquelle, en 1596, des communautés orthodoxes décidèrent de reconnaître la primauté de l’évêque de Rome, obtenant en contrepartie de conserver leur tradition liturgique. Les treize Bienheureux : Wincenty Lewoniuk, Daniel Karmasz, Lukasz Bojko, Bartolomiej Osypiuk, Onufry Wasyluk, Filip Kiryluk, Konstanty Bojko, Anicet Hryciuk, Ignacy Franczuk, Jan Andrzejuk, Konstanty Lukaszuk, Maksym Hawryluk et Michal Wawryszuk.