Clicks16

Catéchisme en Images, image no.8 - l'Ascension

LE SYMBOLE DES APÔTRES Sixième article : Est monté aux cieux… 1. Ces paroles : Est monté aux cieux, signifient que, le quarantième jour après sa résurrection, Jésus-Christ s’est élevé au ciel, …More
LE SYMBOLE DES APÔTRES

Sixième article : Est monté aux cieux…


1. Ces paroles : Est monté aux cieux, signifient que, le quarantième jour après sa
résurrection, Jésus-Christ s’est élevé au ciel, par sa propre puissance, en présence
d’un grand nombre de ses disciples.
2. Jésus-Christ est monté au ciel le jour de l’Ascension.
3. Avant l’Ascension, Jésus-Christ était au ciel comme Dieu, mais il n’y était pas
comme homme. Depuis l’Ascension, il y est comme Dieu et comme homme.
4. Notre-Seigneur est monté au ciel : 1° pour prendre possession de la gloire qui lui
était due ; 2° pour nous y préparer une place ; 3° pour intercéder pour nous auprès
de son Père ; 4° pour nous envoyer le Saint-Esprit.
5. L’Ascension de Notre-Seigneur est ainsi racontée au commencement des Actes
des Apôtres (ch. 1er, v. 1 à 11) :
1 J’ai parlé dans mon livre, ô Théophile, de tout ce que Jésus a fait et enseigné, 2
depuis le commencement, jusqu’au jour où il fut élevé, après avoir instruit par le
Saint-Esprit les apôtres qu’il avait choisis.
3 Il s’était montré depuis sa passion et leur avait fait voir par beaucoup de preuves
qu’il était vivant, leur apparaissant durant quarante jours, et leur parlant du
royaume de Dieu. 4 Un jour qu’il était à table avec eux, il leur recommanda de ne
point s’éloigner de Jérusalem, mais d’y attendre la promesse du Père, « que vous
avez, leur dit-il, entendue de ma propre bouche.
5 Car Jean a baptisé dans l’eau, mais dans peu de jours, vous serez baptisés dans le
Saint-Esprit ».
6 Alors, ceux qui étaient présents lui demandèrent : Seigneur, sera-ce en ce temps
que vous rétablirez le royaume d’Israël ? 7 Et il leur répondit : Ce n’est pas à vous de
savoir les temps ni les moments que le Père a fixés de sa propre autorité.
8 Mais vous recevrez la vertu du Saint-Esprit qui descendra sur vous, en sorte que
vous me rendrez témoignage dans Jérusalem, et dans toute la Judée et la Samarie, et
jusqu’aux extrémités de la terre.
9 Après qu’il eut dit ces paroles, ils le virent s’élever, et il entra dans une nuée qui le
déroba à leurs yeux.
10 Et, comme ils étaient attentifs à le regarder montant au ciel, deux hommes vêtus
de blanc se présentèrent tout d’un coup à eux. 11 Et ils leur dirent : Hommes de
Galilée, pourquoi vous arrêtez-vous à regarder au ciel ? Jésus, qui, en se séparant de
vous, s’est élevé dans le ciel, viendra de la même manière que vous l’y avez vu
monter.
6. Jésus-Christ monte au ciel par sa propre vertu et sans être soulevé par quelque
force étrangère, comme Élie, par exemple, qui y fut transporté sur un char de feu,
ou bien comme le prophète Habacuc ou le diacre Philippe, qui, soutenus dans les
airs par la puissance divine, parcoururent des distances considérables.
7. Jésus-Christ monte au ciel, non pas seulement par cette vertu toute-puissante que
comme Dieu il tenait de sa divinité, mais encore par celle qu’il possédait comme
homme.
8. Un pareil prodige dépassait les forces ordinaires de la nature humaine, mais cette
vertu dont était douée l’âme bienheureuse du Sauveur pouvait transporter son
corps où elle voulait. De son côté, le corps parvenu à l’état de la glorification,
obéissait facilement aux ordres de l’âme, quand celle-ci lui imprimait le
mouvement.
9. Les autres articles du Symbole qui s’appliquent à Notre-Seigneur Jésus-Christ
nous montrent son humilité et ses prodigieux abaissements. En effet, on ne saurait
rien imaginer de plus bas et de plus abject pour le Fils de Dieu que d’avoir pris notre
nature avec toutes ses faiblesses, et d’avoir bien voulu souffrir et mourir pour nous.
Mais aussi, en proclamant dans l’article précédent qu’il est ressuscité d’entre les
morts, et dans celui-ci qu’il est monté au ciel et qu’il est assis à la droite de Dieu son
Père, nous ne pouvons rien dire de plus magnifique ni de plus admirable pour
célébrer sa gloire et sa divine majesté.

Explication du tableau

10. Ce tableau représente l’Ascension de Jésus-Christ sur le mont des Oliviers. Cette
montagne a trois cimes et c’est de celle du milieu que Notre-Seigneur est monté au
ciel, en présence de ses disciples et des saintes femmes, laissant, dit-on, sur le roc,
l’empreinte de son pied gauche.
11. Au moment où Jésus-Christ disparaît, dans une nuée lumineuse, aux yeux de ses
disciples, deux anges leur apparaissent et leur disent : « Hommes de Galilée,
pourquoi vous arrêtez-vous à regarder le ciel ? Ce Jésus qui, du milieu de vous, a été
enlevé au ciel, en viendra de la même manière que vous l’avez vu monter. »

Catéchisme en Images, édition 1908 - PDF - Toutes les pages.

Et aussi en version Textes transcrits:
Catéchisme en Images, édition 1908 - PDF - Textes transcrits.