fr.news
1251.2K

Un cardinal prie pour que catholiques et juifs "restent unis dans la foi".

Le cardinal Antonio Cañizares, 74 ans, a participé le 29 octobre à une "prière" interreligieuse organisée par l'Amistad Judeocristiana de Valencia.

A cette occasion, il a rendu "grâce à Dieu" pour avoir partagé "la même prière" et le "même Père" avec nos "frères juifs", rapporte InfoCatolica.com (30 octobre).

Il a continué en demandant que "parmi nous il n'y ait que fraternité, et que nous restions unis dans la foi qui nous donnera la paix".

Cañizares est un ancien professeur de théologie, un ancien membre de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi et un ancien Préfet de la Congrégation pour le Culte Divin.

Son surnom est "Petit Ratzinger", en référence à des croyances similaires et à une ressemblance physique entre lui et Benoît XVI. Il est considéré comme un "conservateur".

Image: Antonio Cañizares, © Mazur, CC BY-NC-SA, #newsUchcrnwfgx

Psaume 62
J’avais mis au défi apvs de me trouver un seul Père de l’Église, un seul Saint ou un seul vrai théologien catholique qui contredirait clairement et intrinsèquement CETTE SIMPLE ÉVIDENCE de la Foi chrétienne selon quoi la Croix est D’ABORD la manifestation extrême de l’Amour miséricordieux de Dieu pour l’humanité déchue et perdue AVANT d’être un instrument de supplice cruel, et je constate …More
J’avais mis au défi apvs de me trouver un seul Père de l’Église, un seul Saint ou un seul vrai théologien catholique qui contredirait clairement et intrinsèquement CETTE SIMPLE ÉVIDENCE de la Foi chrétienne selon quoi la Croix est D’ABORD la manifestation extrême de l’Amour miséricordieux de Dieu pour l’humanité déchue et perdue AVANT d’être un instrument de supplice cruel, et je constate bien entendu qu’il n’a pas su relever le défi, préférant noyer la question par de pieuses paroles de diversion et préférant s’enferrer en kamikaze dans son erreur grossière.

Pour reprendre des paroles justes sur le fond, lues quelque part ce matin sur un autre fil de discussion (en en modifiant quelques mots) : argumenter contre des polémistes butés et malveillants c’est comme jouer aux échecs contre un pigeon. Peu importe la qualité des arguments, le pigeon va juste renverser toutes les pièces, chier sur le plateau et se pavaner fièrement comme s’il avait gagner... LOL !
apvs
Actes des apôtres, chap 9 :
« Lève-toi, va dans la rue appelée rue Droite, chez Jude : tu demanderas un homme de Tarse nommé Saul. Il est en prière,
et il a eu cette vision : un homme, du nom d’Ananie, entrait et lui imposait les mains pour lui rendre la vue. »
Ananie répondit : « Seigneur, j’ai beaucoup entendu parler de cet homme, et de tout le mal qu’il a fait subir à tes fidèles à …More
Actes des apôtres, chap 9 :

« Lève-toi, va dans la rue appelée rue Droite, chez Jude : tu demanderas un homme de Tarse nommé Saul. Il est en prière,

et il a eu cette vision : un homme, du nom d’Ananie, entrait et lui imposait les mains pour lui rendre la vue. »

Ananie répondit : « Seigneur, j’ai beaucoup entendu parler de cet homme, et de tout le mal qu’il a fait subir à tes fidèles à Jérusalem.

( ndt : mystère de la SOUFFRANCE INJUSTE qui s'abat sur ceux qui aiment le Christ, tout comme Lui lors de sa Passion )

Il est ici, après avoir reçu de la part des grands prêtres le pouvoir d’enchaîner tous ceux qui invoquent ton nom. »

Mais le Seigneur lui dit : « Va ! car cet homme est l’instrument que j’ai choisi pour faire parvenir mon nom auprès des nations, des rois et des fils d’Israël.Et moi, je lui montrerai tout ce qu’il lui faudra souffrir pour mon nom. »
( ndt : tout est dit. )

Nous sommes des êtres HUMAINS, capables de souffrir, chacun de nous en a fait l'expérience. Que des milliers de personnes soient morts durant l'Antiquité par le supplice de la croix, et même : que le Christ soit mort ou non ( évidemment oui !!! ) sur une croix, NE CHANGE RIEN À CE QU'EST LA CROIX, POUR UN CHRÉTIEN OU UN NON CHRÉTIEN : PAR DEFINITION, DANS LE PRINCIPE, AVANT TOUTE CHOSE, L'OUTIL DU PLUS CRUEL ET DU PLUS DOULOUREUX SUPPLICE QUI SOIT. La croix est une invention humaine, et très cruelle, servant normalement à supplicier les grands coupables condamnés à mort.

C'est le stade no1, indispensable, de la réflexion.

( Pour mémoire : sau6 a traité ce rappel, que j'avais déjà fait précédemment, de rien de moins que......DEMONIAQUE ! 🤦 🤒 Mieux vaut entendre ça que d'être sourd, surtout de la part d'un "chrétien" )

Voir un crucifix, et prendre acte de ce que cela représente, n'est EN AUCUN CAS un motif de FUIR ce crucifix avec peur ou dégoût. Au minimum, un non chrétien voudra en savoir d'avantage sur ce "pauvre homme ainsi humilié et torturé à mort". Il voudra savoir POURQUOI il a subit une telle peine, pourquoi les chrétiens en ont fait leur emblème...

Cette première interrogation, ce premier regard de profonde compassion est pour le néophyte le PREMIER PAS vers la foi chrétienne.

ET SI LA VUE DU CRUCIFIX ETAIT UN MOTIF DE PEUR OU DE DÉGOÛT VIS-À-VIS DE LA FOI CHRÉTIENNE, SI LA VUE DU CRUCIFIX DECOURAGEAIT LES CONVERSIONS, ALORS LE BON DIEU N'EN AURAIT JAMAIS FAIT L'EMBLEME DE SA SAINTE EGLISE, ALORS QU'IL DESIRE Y ATTIRER TOUS LES HOMMES !

Où donc l'Écriture nous confirme de la "non nocivité" de la vue du crucifix sur les néophytes ? Écoutons :

" Et Moi, lorsque J'aurai été élevé de terre ( en croix ) , J'ATTIRERAI TOUS LES HOMMES À MOI. "

Si le Christ sait que du haut de la croix, Il attirera à Lui tous les hommes, c'est.......qu'Il sait qu'Il ne les fera pas fuir !
👌

2 ) C'EST LE CHRIST, ET NON UN HOMME LAMBDA, QUI MEURT SUR LA CROIX.

A ce second stade, le bon sens humain, chrétien ou non ( même Pilate l'a eu ), se rend compte que non seulement cette mort en croix est une torture sans nom, MAIS QU'ELLE EST TOTALEMENT INJUSTE. Je ne développe pas pourquoi, il suffit de lire l'Evangile.

Et puisque c'est le Christ, et non mr Lambda qui est mis en Croix, alors la souffrance TROUVE ICI UN SENS REDEMPTEUR : car la souffrance cesse d'être une malédiction sans but, elle devient LE REMEDE à nos souffrances, cette mort cruelle SIGNE LA MORT DE LA MORT, LA DESTRUCTION DE L'ENFER ! CAR C'EST LE DIEU FAIT HOMME QUI SOUFFRE VOLONTAIREMENT, PAR AMOUR.

La plus grande souffrance est de ne pas être aimé, de ne pas savoir aimer, ET VOICI QUE LE CHRIST PREND SUR LUI NOTRE CHATIMENT ET NOUS DONNE LA VIE ! QUEL AMOUR INOUÏ, INSURPASSABLE !
apvs
Amour et horreur de souffrance, ne sont-ils pas en parfaite opposition ? ( oui, mais Dieu a voulu nous sauver par la FOLIE de la croix )
Pourquoi donc la Croix est un tel mystère de souffrance, alors qu'en lui, TOUT VIENT DE L'AMOUR FOU DE DIEU POUR NOUS ?
Et bien tout simplement, parce que LE CHRIST VEUT QUE NOUS PUISSIONS LE CONSOLER DE SES SOUFFRANCES ENDURÉES PAR AMOUR, PAR NOTRE HUMBLE AMOUR.
More
Amour et horreur de souffrance, ne sont-ils pas en parfaite opposition ? ( oui, mais Dieu a voulu nous sauver par la FOLIE de la croix )

Pourquoi donc la Croix est un tel mystère de souffrance, alors qu'en lui, TOUT VIENT DE L'AMOUR FOU DE DIEU POUR NOUS ?

Et bien tout simplement, parce que LE CHRIST VEUT QUE NOUS PUISSIONS LE CONSOLER DE SES SOUFFRANCES ENDURÉES PAR AMOUR, PAR NOTRE HUMBLE AMOUR.

Lui, nous aimait DEPUIS TOUT ÉTERNITÉ, mourir pour nous sur la croix n'a pas changé ni augmenté son Amour pour nous.

MAIS TOUTES SES SOUFFRANCES NOUS SERVENT DE SIGNE INFAILLIBLE, REELS, INCARNÉS, POUR QU'ENFIN NOS YEUX S'OUVRENT À SON AMOUR.

ET ELLES NOUS PERMETTENT DE FAIRE CE QUI NOUS ETAIT ENCORE IMPOSSIBLE : REPONDRE PERSONNELLEMENT PAR NOTRE COMPASSION ENVERS LE CRUCIFIÉ À CET AMOUR SALVATEUR, PAR NOTRE ASSOCIATION À SES SOUFFRANCES.

" Si nous souffrons avec Lui, avec Lui nous règnerons."
apvs
Il est vraiment ! il est vraiment phénoménal ! LALALALA ! LALALALA !
Quand la sau6 chante, c'est qu'elle est cuite :))))
Je le mets au défi de me trouver un seul Père de l’Église, un seul Saint ou un seul vrai théologien catholique qui dirait clairement et intrinsèquement le contraire.
Oooooh pas si vite, sau6, commençons par interroger la Source même de toute vérité ! avant de vous donner …More
Il est vraiment ! il est vraiment phénoménal ! LALALALA ! LALALALA !
Quand la sau6 chante, c'est qu'elle est cuite :))))

Je le mets au défi de me trouver un seul Père de l’Église, un seul Saint ou un seul vrai théologien catholique qui dirait clairement et intrinsèquement le contraire.

Oooooh pas si vite, sau6, commençons par interroger la Source même de toute vérité ! avant de vous donner une liste qui ne pourra certainement pas être exhaustive de tous les saints qui ont bien vu premièrement dans la Croix un mystère de souffrance appelant la compassion envers le Christ tout Amour, de la part de ses énamourés :

QUE DIRA LE RESSUSCITÉ, LORSQU'IL REVIENDRA DANS SA GLOIRE POUR JUGER LES VIVANTS ET LES MORTS ? Lisons :

" Venez à Moi, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume qui vous est réservé depuis la création du monde !
Car J'AI EU FAIM , et vous m'avez donné à manger,
J'AI EU SOIF, et vous m'avez donné à boire
J'ÉTAIS ETRANGER, et vous m'avez accueilli,
J'ÉTAIS NU, et vous m'avez vêtu
J'ETAIS MALADE, et vous m'avez visité,
J'ÉTAIS EN PRISON, et vous êtes venu jusqu'à moi.
( ndt : JE SOUFFRAIS, donc.)

«Alors les justes lui répondront: “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu…?
TU AVAIS DONC FAIM, et nous t’avons nourri?
TU AVAIS SOIF, et nous t’avons donné à boire?
TU ETAIS UN ETRANGER, et nous t’avons accueilli?
TU ETAIS NU, et nous t’avons habillé? TU ETAIS MALADE OU EN PRISON…
( ndt : QUAND DONC SOUFFRAIS-TU ? )
Quand sommes-nous venus jusqu’à toi?”

«Et le Roi leur répondra:
“Amen, je vous le dis,
CHAQUE FOIS QUE VOUS L'AVEZ FAIT À L'UN DE CES PETITS QUI SONT MES FRERES, C'EST À MOI QUE VOUS L'AVEZ FAIT. "

( ndt : A MOI, QUI SOUFFRAIT BIEN REELLEMENT MA DOULOUREUSE PASSION EN CHACUN D'EUX. )

Car les souffrances de la sainte Passion du Christ se prolongeront JUSQU'À LA FIN DES SIÈCLES dans tous ceux qui prolongent l'Incarnation du Christ sur la terre, et qui souffrent avec Lui pour racheter le monde.

Saint François d'Assise,
Sainte Claire,
Saint Martin,
Saint Pierre et saint Paul,
Sainte Geneviève,
Sainte Jeannes d'Arc,
Sainte Catherine de Sienne,
Sainte Odile,
Tous les saints docteurs, vierges et martyrs,
Saint Augustin,
Saint Jean Chrysostome,
Saint Pie V et saint Pie X,
Tous les saints papes,
Saint Vincent de Paul,
Saint François de Sales,
Sainte Thérèse d'Avila,
Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus,
Saint Jean Bosco,
saint Jean-Marie Vianney,
sainte Bernadette Soubirous,
......etc.......

A chacun de compléter à sa guise la liste de tous les saints dont la sainteté vient de leur compassion active aux souffrances de leur Divin Sauveur.

C'EST CUIT ! A TABLE LES ENFANTS :)))))) 🌭
perceval2507
Psaume 62 : " C'est pourquoi c'est une excellente idée de mettre en avant médiatiquement l’Enfant- Jésus Roi d’Amour en certaines occasions, à la place de Jésus-Crucifié ( Signe qui certes est le plus éloquent et ultime quant au Salut ), à condition par exemple de ne pas le faire de façon confuse et syncrétiste.
J’ai dit aussi à raison, qu’une croix en soi, et a fortiori une croix sans crucifié …More
Psaume 62 : " C'est pourquoi c'est une excellente idée de mettre en avant médiatiquement l’Enfant- Jésus Roi d’Amour en certaines occasions, à la place de Jésus-Crucifié ( Signe qui certes est le plus éloquent et ultime quant au Salut ), à condition par exemple de ne pas le faire de façon confuse et syncrétiste.

J’ai dit aussi à raison, qu’une croix en soi, et a fortiori une croix sans crucifié, ne signifie rien spontanément, sans explication, pour le non-chrétien lambda, c’est-à-dire qui n’a pas une grande culture historique et religieuse, pas plus du reste qu’un enfant souriant et les bras ouverts."

=> "Oui mais non " !!!
Donc c'est bien ce que j'affirmais ; aberrant d'en être à justifier La Croix ! François a bel et bien évité de représenter la Croix pour ne pas stigmatiser et toi vipère idiote inutile tu essuies les plâtres hérétiques de ta coterie conciliaire !
apvs
@sau6 :
"A SOUFFERT SOUS PONCE-PILATE" ( Credo des apôtres )
"HOMME DE DOULEUR, FAMILIER DE LA SOUFFRANCE" ( Isaïe)
"QU'IL DEVAIT SOUFFRIR BEAUCOUP DE LA PART DES JUIFS" ( Notre Seigneur Jesus Christ )
Allez, je vous mets au défi de me dénicher un quelconque docteur de l'Eglise qui contesterait ces Paroles de l'Écriture, et à plus tard, sau6 :-)

🤗
Spina Christi 2
Méthode Coué n°62
"nos détracteurs et je dois dire en effet qu'ils sont à court de véritables arguments.."
(J'aime ce "nos" auto-consolateur : c'est qu'elle se sentait bien seule la chouineuse vipère, qui veut absolument rallier à sa cause moderniste...)
A court de véritables arguments à propos de quoi ?
Du scandale d'apostasie pachamama ?
Des supposées représentations de la Très Sainte Vierge …
More
Méthode Coué n°62
"nos détracteurs et je dois dire en effet qu'ils sont à court de véritables arguments.."

(J'aime ce "nos" auto-consolateur : c'est qu'elle se sentait bien seule la chouineuse vipère, qui veut absolument rallier à sa cause moderniste...)

A court de véritables arguments à propos de quoi ?

Du scandale d'apostasie pachamama ?
Des supposées représentations de la Très Sainte Vierge Marie nue ?
De la suppression de la Croix dans la vidéo syncrétiste de François ?
De l'abomination des unions civiles unisexe ?

Il est clair qu'en guise de "véritables arguments" les détracteurs de la Vérité doivent redoubler d'efforts et pratiquer des contorsions inouïes pour tenter pitoyablement de justifier, s'il était possible, tous ces scandales commis "dans l'esprit du concile"...


🤗
Spina Christi 2
Psaume 62
"Jamais en effet je n’ai nié que la Croix ne représente le mieux le mystère de la Foi chrétienne et du Salut...
(...) ...ce signe de l’Incarnation trouve son plein accomplissement à la Croix"

Eh bien pour ne stigmatiser ni les juifs ni les musulmans, François l'a purement et simplement supprimée !More
Psaume 62
"Jamais en effet je n’ai nié que la Croix ne représente le mieux le mystère de la Foi chrétienne et du Salut...

(...) ...ce signe de l’Incarnation trouve son plein accomplissement à la Croix"


Eh bien pour ne stigmatiser ni les juifs ni les musulmans, François l'a purement et simplement supprimée !
3 more comments from Spina Christi 2
Spina Christi 2
Psaume 62
"La question en effet n’est pas : « La Croix est-elle un supplice dans le principe ? » mais : « Aux yeux d’un (vrai) chrétien, la croix est-elle D’ABORD un instrument de supplice ou D’ABORD la manifestation extrême de l’Amour miséricordieux de Dieu pour l’humanité déchue et perdue ? »"
Il semblerait que François soit bien au-dessus (plutôt bien au-dessous) de ce genre de questionnement …More
Psaume 62
"La question en effet n’est pas : « La Croix est-elle un supplice dans le principe ? » mais : « Aux yeux d’un (vrai) chrétien, la croix est-elle D’ABORD un instrument de supplice ou D’ABORD la manifestation extrême de l’Amour miséricordieux de Dieu pour l’humanité déchue et perdue ? »"

Il semblerait que François soit bien au-dessus (plutôt bien au-dessous) de ce genre de questionnement, qui supprime la Croix de sa vidéo syncrétiste !
Spina Christi 2
Psaume 62
"Se rendre à cette simple évidence ne contredit en rien le fait que la Croix est LE signe le plus ÉLOQUENT et ULTIME de la PASSION de Dieu pour l’humanité..."
Vas donc dire ça à François qui, quand il pratique le syncrétisme, supprime carrément cette Croix !More
Psaume 62
"Se rendre à cette simple évidence ne contredit en rien le fait que la Croix est LE signe le plus ÉLOQUENT et ULTIME de la PASSION de Dieu pour l’humanité..."

Vas donc dire ça à François qui, quand il pratique le syncrétisme, supprime carrément cette Croix !
Spina Christi 2
Psaume 62
"Pour un baptisé, voir D’ABORD en la Croix..."
Les baptisés dans cette vidéo syncrétiste de François peuvent toujours chercher la Croix...More
Psaume 62
"Pour un baptisé, voir D’ABORD en la Croix..."

Les baptisés dans cette vidéo syncrétiste de François peuvent toujours chercher la Croix...
Psaume 62
« Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ : dans sa grande miséricorde, il nous a fait renaître pour une vivante espérance grâce à la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts, pour un héritage qui ne connaîtra ni corruption, ni souillure, ni flétrissure. Cet héritage vous est réservé dans les cieux, à vous que la puissance de Dieu garde par la foi, pour un salut prêt …More
« Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ : dans sa grande miséricorde, il nous a fait renaître pour une vivante espérance grâce à la résurrection de Jésus Christ d’entre les morts, pour un héritage qui ne connaîtra ni corruption, ni souillure, ni flétrissure. Cet héritage vous est réservé dans les cieux, à vous que la puissance de Dieu garde par la foi, pour un salut prêt à se révéler dans les derniers temps. Aussi vous exultez de joie, même s’il faut que vous soyez affligés, pour un peu de temps encore, par toutes sortes d’épreuves ; elles vérifieront la valeur de votre foi qui a bien plus de prix que l’or – cet or voué à disparaître et pourtant vérifié par le feu –, afin que votre foi reçoive louange, gloire et honneur quand se révélera Jésus Christ. Lui, vous l’aimez sans l’avoir vu ; en lui, sans le voir encore, vous mettez votre foi, vous exultez d’une joie inexprimable et remplie de gloire, car vous allez obtenir le salut des âmes qui est l’aboutissement de votre foi. » (1ère lettre de saint Pierre apôtre 1, 3-9)

Quelle joie ! Le Christ est vraiment ressuscité !
Psaume 62
Il est vraiment ! il est vraiment phénoménal ! LALALALA ! LALALALA !
Oui, phénoménal, il l’est apvs, pour tenter de noyer par des raisonnements tortueux CETTE SIMPLE ÉVIDENCE de la Foi chrétienne selon quoi la Croix est D’ABORD la manifestation extrême de l’Amour miséricordieux de Dieu pour l’humanité déchue et perdue AVANT d’être un instrument de supplice cruel ( qu’endurèrent d’ailleurs …More
Il est vraiment ! il est vraiment phénoménal ! LALALALA ! LALALALA !

Oui, phénoménal, il l’est apvs, pour tenter de noyer par des raisonnements tortueux CETTE SIMPLE ÉVIDENCE de la Foi chrétienne selon quoi la Croix est D’ABORD la manifestation extrême de l’Amour miséricordieux de Dieu pour l’humanité déchue et perdue AVANT d’être un instrument de supplice cruel ( qu’endurèrent d’ailleurs quantité de condamnés à mort au temps de l’Empire romain ) !

Je le mets au défi de me trouver un seul Père de l’Église, un seul Saint ou un seul vrai théologien catholique qui dirait clairement et intrinsèquement le contraire.

C'est étonnant de voir comme il peut réussir aussi facilement à faire avaler des couleuvres à ses amis ! Phénomène grégaire et mimétique ou phénomène de "prestidigitation" ?

apvs est tellement phénoménal dans ses contorsions argumentaires que je le crois capable d'aider "Ludovic Denim" à démontrer que la terre est D'ABORD ... plate !! Ah Ah Ah Ah !

😀
Psaume 62
Se rendre à cette simple évidence ne contredit en rien le fait que la Croix est LE signe le plus ÉLOQUENT et ULTIME de la PASSION de Dieu pour l’humanité, Passion qui en l’occurrence est l’autre nom de l’AMOUR FOU de Dieu désirant endurer les pires humiliations et souffrances pour libérer et sauver Son Aimée (l’Humanité et l’Église). Dieu aurait pu sauver l’humanité perdue de façon moins …More
Se rendre à cette simple évidence ne contredit en rien le fait que la Croix est LE signe le plus ÉLOQUENT et ULTIME de la PASSION de Dieu pour l’humanité, Passion qui en l’occurrence est l’autre nom de l’AMOUR FOU de Dieu désirant endurer les pires humiliations et souffrances pour libérer et sauver Son Aimée (l’Humanité et l’Église). Dieu aurait pu sauver l’humanité perdue de façon moins extrême ainsi que l’enseignent la Tradition de l’Église et l’Aquinate en particulier. Mais dans ce cas la preuve de Son immense Amour n’aurait pas été aussi éclatante.

Les angoisses du Christ à Gethsémani, jusqu’à transpirer du sang, attaqué par Satan et réconforté par un Ange, ne furent pas uniquement liées à la perspective du supplice de la croix mais aussi de toutes les souffrances de la Passion ( essentiellement : foule haineuse et vociférante, flagellation, couronnement d'épines, chemin de croix, crucifixion ), et surtout, aux dires de saints mystiques, liées à la vive conscience de l'inutilité de son sacrifice pour beaucoup.

La perspective de ces souffrances cruelles à endurer le Vendredi Saint impressionna et répugna bien sûr à la nature humaine de Notre-Seigneur, entre autres au niveau de l’imagination et de la sensibilité, mais sa nature divine unie à son humanité se soumit à la Volonté très sainte de Son Père, Volonté qui est Feu d’amour dévorant pour l’humanité comme si celle-ci ne comportait qu’un seul pécheur à sauver et comme si ce pécheur était unique dans le Fils : « Le Fils de Dieu qui m’a aimé et s’est livré lui-même POUR MOI » (St Paul aux Galates).

Et c’est justement parce que le Christ rejeta en lui de tout Son être les impressions de la chair et du diable [ selon lesquelles, entre autres, la croix est D’ABORD un instrument de supplice ], qu’au terme de son agonie (« aigoine » = angoisse ) il put voir D’ABORD dans la Passion (dont la crucifixion), qui l’attendait très bientôt, la réalité de la manifestation extrême de Son Amour miséricordieux pour l’humanité pécheresse et de la défaite radicale de Satan, et en particulier dans la croix le lit nuptial de Ses épousailles avec l’Église. Une fois sorti de son agonie, rien ne pouvait l’arrêter et l’effrayer quant aux souffrances de la Passion. Plus que jamais, tout Son être criait :

« Je suis venu jeter un feu sur la terre ; et combien je voudrais qu'il fût déjà allumé ! » (Luc 12.49)

Le supplice de la croix et les souffrances terribles consenties par le Divin Crucifié à la Croix sont donc ABSOLUMENT indissociables de l’Amour Divin manifesté.

Soit dit en passant, non, la crucifixion n’est pas forcément le supplice mortel qui soit le plus cruel, celui provoquant forcément le plus de souffrances (physiques et morales). D’autres formes de mort cruelle ( à base de tortures sous plusieurs formes possibles, toutes aussi atroces les unes que les autres, et cela pendant plusieurs jours ) peuvent occasionner humainement des souffrances encore plus intenses que la mort par crucifixion.

C’est parce que le Christ Sauveur, vrai Dieu et vrai homme, voulut assumer jusqu’à ses dernières conséquences la condition humaine pécheresse et déchue ( telles que les angoisses extrêmes causées par le sentiment intense d’abandon de Dieu que peut parfois éprouver l'être humain fragile et pécheur ), qu’il se fit péché à la Croix (cf. 2 Corinthiens 5.21), désirant ainsi partager, le plus radicalement et authentiquement possible, cette condition humaine, afin de réconcilier, s'ils le veulent bien, tous les hommes avec Dieu, de les libérer par Son Sang de l’emprise du péché et de Satan, et de leur manifester jusqu’où est capable d'aller Son Amour pour eux.
Psaume 62
Pour un baptisé, voir D’ABORD en la Croix un instrument de supplice cruel et d’atroces douleurs, c’est donc jeter sur elle un regard plus ou moins charnel voire démoniaque, c’est être focalisé sur les souffrances du Sauveur au risque de tomber plus ou moins dans le travers bien connu du « dolorisme » qui s’est décliné sous plusieurs formes funestes dans l’histoire des chrétiens, et qui en …More
Pour un baptisé, voir D’ABORD en la Croix un instrument de supplice cruel et d’atroces douleurs, c’est donc jeter sur elle un regard plus ou moins charnel voire démoniaque, c’est être focalisé sur les souffrances du Sauveur au risque de tomber plus ou moins dans le travers bien connu du « dolorisme » qui s’est décliné sous plusieurs formes funestes dans l’histoire des chrétiens, et qui en empêcha beaucoup, souvent pourtant très pieux, de laisser Dieu dilater leurs âmes et remplir la croix de leurs épreuves terrestres d’une sainte joie dans l’Esprit.

C’est le même saint Paul qui dit ces paroles : « Héritiers de Dieu, héritiers avec le Christ, si du moins nous souffrons avec lui pour être avec lui dans la gloire », « Je trouve ma joie dans les souffrances que j'endure pour vous et je complète, en ma chair, ce qui manque aux épreuves du Christ pour son corps qui est l'Église », et ces autres paroles : « Que le Dieu de l’espérance vous remplisse de toute joie et de paix dans la foi, afin que vous débordiez d’espérance par la puissance de l’Esprit Saint. » « Soyez TOUJOURS dans la joie, priez sans relâche, rendez grâce en toute circonstance ».

Ce qui distingue radicalement les souffrances cruelles vécues jadis par des dizaines de milliers de condamnés à mort par crucifixion, d’avec celles vécues par le Divin Crucifié sur sa Croix, c’est que ces dernières furent habitées absolument par l’AMOUR FOU et la FORCE DIVINE du Fils Éternel de Dieu.

Il est à observer que les représentations de la Crucifixion dans l’art chrétien ont varié au cours du temps et selon les régions. Certaines traditions préférant se focaliser sur la crudité des souffrances de la Crucifixion, avec un Crucifié abattu lamortdanslart.files.wordpress.com/…/matthias_grc3bc… . D’autres traditions préférant insister sur la gloire et la joie de la Résurrection étant déjà secrètement à l’oeuvre, avec un Crucifié souriant et en majesté jeanluccollignon.blog4ever.com/une-serie-limit… Toutes ces traditions disent chacune à leur façon le mystère insigne de l'Amour Eternel crucifié et de la Croix glorieuse, source du Salut.

Pour rappel, la Passion d’Amour ardent de Dieu pour l’humanité s’est manifestée par toute la vie de Jésus-Christ, pas seulement par la Croix, ainsi que le déclare le Père Eternel à Ste Catherine de Sienne:dans le Dialogue :

« Car tout a été fait par l’Amour : “Que pouvons-nous voir qui puisse davantage confondre notre orgueil sinon un Dieu que s’humilie dans l’homme ? La haute divinité descendue vers toute la bassesse de l’humanité ? Quelle en est la cause ? L’Amour. L’Amour le fait habiter dans l’étable au milieu des animaux. L’Amour le fait se rassasier d’opprobres, se vêtir de souffrances et endurer la faim et la soif. L’Amour le fait courir, dans sa prompte obéissance, jusqu’à l’ignominieuse mort de la Croix. L’Amour le fait descendre aux enfers et piller les limbes pour récompenser pleinement ceux qui avaient longtemps attendu leur rédemption. L’Amour l’a fait se laisser à nous en nourriture. L’Amour, après l’Ascension, a envoyé le feu du Saint-Esprit qui nous a illuminés par son enseignement... Toute chose a donc été faite par l’Amour. »
Thierry73
@apvs Est-ce que cela implique qu'il faille rester au seul stade de la souffrance ? Certainement pas, ce serait du dolorisme, et il n'y a plus alors de "MYSTERE" proprement dit. C'EST L'AMOUR DU CHRIST qui donne sens à ses souffrances, c'est l'AMOUR qui fait tout et qui permet aux souffrances d'être salvifiques.
Je n'ai jamais écrit que la souffrance n'avait pas été salvifique. Je n'ai jamais …More
@apvs Est-ce que cela implique qu'il faille rester au seul stade de la souffrance ? Certainement pas, ce serait du dolorisme, et il n'y a plus alors de "MYSTERE" proprement dit. C'EST L'AMOUR DU CHRIST qui donne sens à ses souffrances, c'est l'AMOUR qui fait tout et qui permet aux souffrances d'être salvifiques.
Je n'ai jamais écrit que la souffrance n'avait pas été salvifique. Je n'ai jamais écrit que le Seigneur n'avait pas été martyrisé sur la Croix ! Je prétends même que c'est uniquement la souffrance qui nous fait racheter nos péchés ! Le Seigneur n'a-t-il pas enseigné à Sainte Brigitte que nous devions saluer pendant un an ses 5000 plaies (pardonnez-moi mais je ne me souviens plus du nombre exact) !

Merci finalement d'en arriver à la même conclusion que moi. Le Seigneur Jésus-Christ a souffert une horrible Passion, uniquement par Amour pour l'Humanité mais il est également écrit dans les saintes écritures qu'il versa des larmes de sang au Jardin des Oliviers ou à Gethsémani si vous préférez, devant l'étendue des péchés à racheter. Parmi ceux qui le firent le plus souffrir, ce sont ceux relatifs à la tiédeur des hommes !
S'il vous arrive de dire votre chapelet, immanquablement, en récitant le CREDO, vous prononcerez ces Paroles...
Je n'ai pas peur d'affirmer sur ce site que je médite mon chapelet quotidiennement et que la Sainte Vierge a explicitement demandé de faire la diffusion de cette dévotion. J'anticipe au cas où on me taxerait d'hypocrite...

En conclusion, je remarque que votre marque de fabrique, c'est d'ergoter sur les mots d'où finalement une certaine perte de temps alors que nous sommes souvent globalement d'accord sur le fond !
apvs
Je n'ai pas d'autre "marque de fabrique", cher Thierry, que d'aimer la Vérité. Votre commentateur-star a décidé de contredire pour contredire, en affirmant que la croix n'était pas, dans le principe, un supplice, mais de l'amour ! de l'amour de l'amour de l'amour !
Pardon d'avoir passer peut-être trop de temps à montrer que cette vision désincarnée de la douloureuse Passion du Christ est …More
Je n'ai pas d'autre "marque de fabrique", cher Thierry, que d'aimer la Vérité. Votre commentateur-star a décidé de contredire pour contredire, en affirmant que la croix n'était pas, dans le principe, un supplice, mais de l'amour ! de l'amour de l'amour de l'amour !
Pardon d'avoir passer peut-être trop de temps à montrer que cette vision désincarnée de la douloureuse Passion du Christ est inacceptable. Pour rappel : VOUS l'avez appuyez, vous demandant même "quels arguments vos contradicteurs pourraient bien trouver encore" ( sic ). Reconnaissez que vous n'êtes donc pas complètement étranger à la longueur de cet échange que vous avez provoqué, et que vous y avez montré une certaine incohérence... puisque finalement vous n'êtes pas si d'accord que cela avec votre "commentateur star" :)
Sans rancune aucune.
apvs
@Thierry73
Aux yeux d’un (vrai) chrétien, la Croix n’est pas D’ABORD un instrument de supplice
Vos "contradicteurs", Thierry, ce sont bien sûr saint François d'Assise et ses disciples tel que Jacopone da Todi..., mais c'est avant tout la sainte Église elle-même qui vous contredit.
S'il vous arrive de dire votre chapelet, immanquablement, en récitant le CREDO, vous prononcerez ces Paroles :

"a …More
@Thierry73
Aux yeux d’un (vrai) chrétien, la Croix n’est pas D’ABORD un instrument de supplice
Vos "contradicteurs", Thierry, ce sont bien sûr saint François d'Assise et ses disciples tel que Jacopone da Todi..., mais c'est avant tout la sainte Église elle-même qui vous contredit.

S'il vous arrive de dire votre chapelet, immanquablement, en récitant le CREDO, vous prononcerez ces Paroles :


"a SOUFFERT sous Ponce Pilate".

La souffrance, Thierry...c'est la souffrance, avant tout autre chose. Allez rencontrer quelqu'un qui souffre dans son lit d'hôpital, et dîtes lui d'entrée de jeu que "non, ce n'est pas sa souffrance qu'il doit considérez... " Vous seriez un bien piètre visiteur pour ce malade.

Ensuite, immanquablement, vous en arriveriez à méditer : LES MYSTERES DOULOUREUX.

Dois-je vous le dire, Thierry, les mystères douloureux sont avant tout des mystères... : DOULOUREUX, personne ne peut en faire l'économie.
L'Eglise n'a pas souhaité les nommer "mystères d'amour miséricordieux" ou "mystère des sublimes transports de l'âme". Tout simplement parce que le Christ a voulu passer PAR LA SOUFFRANCE ET LA MORT CRUELLE pour nous sauver.

Est-ce que cela implique qu'il faille rester au seul stade de la souffrance ? Certainement pas, ce serait du dolorisme, et il n'y a plus alors de "MYSTERE" proprement dit là dedans. Non : C'EST L'AMOUR DU CHRIST qui donne sens à ses souffrances, c'est l'AMOUR qui fait tout et qui permet aux souffrances du Christ et de ses saints d'être salvifiques.

Enfin, votre contradicteur, Thierry, c'est la sainte Ecriture, c'est le prophète Isaïe, c'est Notre Seigneur Lui-même :

Hymne du serviteur souffrant, Isaïe 53


Qui aurait cru ce que nous avons entendu ? Le bras puissant du Seigneur, à qui s’est-il révélé ?

Devant lui, le serviteur a poussé comme une plante chétive, une racine dans une terre aride ; il était sans apparence ni beauté qui attire nos regards, son aspect n’avait rien pour nous plaire.

Méprisé, abandonné des hommes, homme de douleurs, familier de la souffrance, il était pareil à celui devant qui on se voile la face ; et nous l’avons méprisé, compté pour rien.

En fait, c’étaient nos souffrances qu’il portait, nos douleurs dont il était chargé. Et nous, nous pensions qu’il était frappé, meurtri par Dieu, humilié.

Or, c’est à cause de nos révoltes qu’il a été transpercé, à cause de nos fautes qu’il a été broyé. Le châtiment qui nous donne la paix a pesé sur lui : par ses blessures, nous sommes guéris.


Matthieu 16,21
Dès lors Jésus commença à faire connaître à ses disciples qu'il fallait qu'il allât à Jérusalem, qu'il souffrît beaucoup de la part des anciens, des principaux sacrificateurs et des scribes, qu'il fût mis à mort, et qu'il ressuscitât le troisième jour.

Et oui, la croix est, avant tout, une insondable souffrance, une violence injuste inouïe qui a torturée le Christ comme jamais personne n'avait été torturé. Mais en comprenant qu'Il l'a endurée PAR AMOUR des pécheurs, nous pouvons croire aussi que ce calvaire nous sauve, CAR C'EST DIEU LUI-MÊME QUI SOUFFRAIT A LA PLACE DES FAUTIFS POUR LEUR DONNER LA VIE.

Jamais nous n'auront assez d'une seule vie ici-bas pour pénétrer cette Lumière insondable de l'Amour miséricordieux, dévorant le Cœur Transpercé du Ressuscité, et qui nous donne la paix et la joie d'être sauvés, en amitié avec Dieu !

Adoré et béni soit Celui qui a racheté le monde par sa sainte Croix, le Christ notre Dieu et notre Roi !
Amen +
Thierry73
@Spina Christi 2 Vous doutez donc !
Oui j'avoue humblement avoir des moments de doute... D'ailleurs, si je m'en réfère à une de mes saintes préférées, je ne suis pas le seul à douter. Je m'en réfère à un échange entre Sainte Thérèse et son confesseur. Je cite :
As-tu parfois douté ?
- Un soir, je fus prise d’une véritable angoisse et mes ténèbres augmentèrent. Je ne sais quelle voix maudite …More
@Spina Christi 2 Vous doutez donc !
Oui j'avoue humblement avoir des moments de doute... D'ailleurs, si je m'en réfère à une de mes saintes préférées, je ne suis pas le seul à douter. Je m'en réfère à un échange entre Sainte Thérèse et son confesseur. Je cite :
As-tu parfois douté ?
- Un soir, je fus prise d’une véritable angoisse et mes ténèbres augmentèrent. Je ne sais quelle voix maudite me disait : "Es-tu sûre d’être aimée de Dieu ? Est-il venu te le dire ? Ce n’est pas l’opinion des créatures qui te justifiera devant lui…"
Venez à la Tradition y faire quelques bonnes retraites de Saint Ignace, et vous la retrouverez votre Foi !

Certes, je doute mais s'il suffit de "quelques bonnes retraites de Saint Ignace", pour être certain d'aller au Ciel (parce que c'est effectivement mon souhait le plus cher), je suis prêt à vous suivre !
🤗
Spina Christi 2
Je ne sais pas trop au ton de votre post si douter est une "vertu" à vos yeux ou un défaut ...
Quoi qu'il en soit, si vous êtes vraiment et sérieusement prêt, envoyez-moi un mot en privé et je vous donnerais les adresses pour des retraites St Ignace (ouvertes à tous inclus non-chrétiens).
More
Je ne sais pas trop au ton de votre post si douter est une "vertu" à vos yeux ou un défaut ...

Quoi qu'il en soit, si vous êtes vraiment et sérieusement prêt, envoyez-moi un mot en privé et je vous donnerais les adresses pour des retraites St Ignace (ouvertes à tous inclus non-chrétiens).
Thierry73
@Spina Christi 2 Je ne sais pas trop au ton de votre post si douter est une "vertu" à vos yeux ou un défaut ...
Pour moi, le doute fait partie de la vie. Sur un plan humain, c'est certainement une vertu. Sur un plan spirituel, le doute peut parfois conduire au désespoir...
Mais posez la question à certains de vos Amis si le doute fait partie de leur cheminement spirituel... parce que sinon le …More
@Spina Christi 2 Je ne sais pas trop au ton de votre post si douter est une "vertu" à vos yeux ou un défaut ...
Pour moi, le doute fait partie de la vie. Sur un plan humain, c'est certainement une vertu. Sur un plan spirituel, le doute peut parfois conduire au désespoir...
Mais posez la question à certains de vos Amis si le doute fait partie de leur cheminement spirituel... parce que sinon le péché d'orgueil n'est pas très loin !
Catholique et Français
✍️ "Je crois avoir fait plus d’actes de Foi depuis un an que pendant toute ma vie" : «Je jouissais alors d’une Foi si vive, si claire, que la pensée du Ciel faisait tout mon bonheur, je ne pouvais croire qu’il y eût des impies n’ayant pas la Foi. Je croyais qu’ils parlaient contre leur pensée en niant l’existence du Ciel, du beau Ciel où Dieu Lui-même voudrait être leur éternelle récompense. …More
✍️ "Je crois avoir fait plus d’actes de Foi depuis un an que pendant toute ma vie" : «Je jouissais alors d’une Foi si vive, si claire, que la pensée du Ciel faisait tout mon bonheur, je ne pouvais croire qu’il y eût des impies n’ayant pas la Foi. Je croyais qu’ils parlaient contre leur pensée en niant l’existence du Ciel, du beau Ciel où Dieu Lui-même voudrait être leur éternelle récompense.
« Aux jours si joyeux du temps pascal, Jésus m’a fait sentir qu’il y a véritablement des âmes qui n’ont pas la Foi, qui par l’abus des grâces perdent ce précieux Trésor, source des seules joies pures et véritables. Il permit que mon âme fût envahie par les plus épaisses ténèbres et que la pensée du Ciel si douce pour moi ne soit plus qu’un sujet de combat et de tourment... Cette épreuve ne devait pas durer quelques jours, quelques semaines, elle devait ne s’éteindre qu’à l’heure marquée par le Bon Dieu et... cette heure n’est pas encore venue...
«Je voudrais pouvoir exprimer ce que je sens, mais hélas ! je crois que c’est impossible. Il faut avoir voyagé sous ce sombre tunnel pour en comprendre l’obscurité. Je vais cependant essayer de l’expliquer par une comparaison. Je suppose que je suis née dans un pays environné d’un épais brouillard, jamais je n’ai contemplé le riant aspect de la nature, inondée, transfigurée par le brillant soleil ; dès mon enfance il est vrai, j’entends parler de ces Merveilles, je sais que le pays où je suis n’est pas ma patrie, qu’il en est un autre vers lequel je dois sans cesse aspirer (He 11, 13-16).
«Ce n’est pas une histoire inventée par un habitant du triste pays où je suis, c’est une réalité certaine car le Roi de la Patrie au brillant Soleil est venu vivre trente-trois ans dans le pays des ténèbres (Jn 1, 5. 9. 10); hélas ! les ténèbres n’ont point compris que ce Divin Roi était la Lumière du monde... Mais Seigneur, votre enfant l’a comprise votre divine Lumière, elle vous demande pardon pour ses frères, elle accepte de manger aussi longtemps que Vous le voudrez le pain de la douleur (Ps 127, 2) et ne veut point se lever de cette table remplie d’amertume où mangent les pauvres pécheurs avant le jour que Vous avez marqué... Mais aussi ne peut-elle pas dire en son nom, au nom de ses frères ? Ayez pitié de nous Seigneur, car nous sommes de pauvres pécheurs ! (Mt 9, 10-11 ; Lc 18, 13)... Oh ! Seigneur, renvoyez-nous justifiés... Que tous ceux qui ne sont point éclairés du lumineux flambeau de la Foi le voient luire enfin... ô Jésus, s’il faut que la table souillée par eux soit purifiée par une âme qui Vous aime, je veux bien y manger seule le pain de l’épreuve jusqu’à ce qu’il Vous plaise de m’introduire dans votre lumineux Royaume. La seule grâce que je vous demande c’est de ne jamais vous offenser !...
«Ma Mère bien-aimée, ce que je vous écris n’a pas de suite ; ma petite histoire qui ressemblait à un conte de fée s’est tout à coup changée en prière, je ne sais pas quel intérêt vous pourrez trouver à lire toutes ces pensées confuses et mal exprimées. Enfin ma Mère, je n’écris pas pour faire une œuvre littéraire mais par obéissance ; si je vous ennuie, du moins vous verrez que votre enfant a fait preuve de bonne volonté. Je vais donc sans me décourager continuer ma petite comparaison, au point où je l’avais laissée. Je disais que la certitude d’aller un jour loin du pays triste et ténébreux m’avait été donnée dès mon enfance ; non seulement je croyais d’après ce que j’entendais dire aux personnes plus savantes que moi, mais encore je sentais au fond de mon cœur des aspirations vers une région plus belle. De même que le génie de Christophe Colomb lui fit pressentir qu’il existait un nouveau monde, alors que personne n’y avait songé, ainsi je sentais qu’une autre terre me servirait un jour de demeure stable (He 13, 14).
«Mais tout à coup les brouillards qui m’environnent deviennent plus épais, ils pénètrent dans mon âme et l’enveloppent de telle sorte qu’il ne m’est plus possible de retrouver en elle l’image si douce de ma Patrie, tout a disparu ! Lorsque je veux reposer mon cœur fatigué des ténèbres qui l’entourent, par le souvenir du Pays lumineux vers lequel j’aspire, mon tourment redouble; il me semble que les ténèbres, empruntant la voix des pécheurs, me disent en se moquant de moi : “ Tu rêves la Lumière, une Patrie embaumée des plus suaves parfums, tu rêves la possession éternelle du Créateur de toutes ces merveilles, tu crois sortir un jour des brouillards qui t’environnent ! Avance, avance, réjouis-toi de la mort qui te donnera, non ce que tu espères, mais une nuit plus profonde encore, la nuit du néant.”
«Mère bien-aimée, l’image que j’ai voulu vous donner des ténèbres qui obscurcissent mon âme est aussi imparfaite qu’une ébauche comparée au modèle ; cependant je ne veux pas en écrire plus long, je craindrais de blasphémer... j’ai peur même d’en avoir trop dit... Ah ! que Jésus me pardonne si je Lui ai fait de la peine, mais Il sait bien que tout en n’ayant pas la JOUISSANCE de la Foi, je tâche au moins d’en faire les OEUVRES. Je crois avoir fait plus d’actes de Foi depuis un an que pendant toute ma vie. À chaque nouvelle occasion de combat, lorsque mon ennemi vient me provoquer, je me conduis en brave, sachant que c’est une lâcheté de se battre en duel, je tourne le dos à mon adversaire sans daigner le regarder en face ; mais je cours vers mon Jésus, je Lui dis être prête à verser jusqu’à la dernière goutte de mon sang pour CONFESSER qu’il y a un Ciel. Je Lui dis que je suis heureuse de ne pas jouir de ce beau Ciel sur la terre afin qu’Il l’ouvre pour l’éternité aux pauvres incrédules. Aussi malgré cette épreuve qui m’enlève toute jouissance, je puis cependant m’écrier : “ Seigneu Vous me comblez de joie par tout ce que Vous faites. ” (Ps 91 / 92, 5) Car est-il une joie plus grande que celle de souffrir pour votre Amour ? Plus la souffrance est intime, moins elle paraît aux yeux des créatures, plus elle Vous réjouit, ô mon Dieu ! Mais si par impossible Vous-même deviez ignorer ma souffrance, je serais encore heureuse de la posséder si par elle je pouvais empêcher ou réparer une seule faute commise contre la Foi..." (Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus et de la Sainte Face) ✍️ ✍️ ✍️
apvs
En toute amitié : c'est là votre erreur, cher Thierry. Oh non, le doute n'est pas vertueux, pardonnez-moi de vous l'affirmer, et en aucun cas la petite Thérèse ne peut vous jeter sur la voie du doute par son exemple ! C'est juste un contre-sens absolu ( mais on apprend de ses erreurs ! ). DIEU A PERMIS QU'ELLE SOIT TENTÉE TRÈS FORTEMENT PAR LE DOUTE ( sur l'existence du Ciel, notamment ) MAIS …More
En toute amitié : c'est là votre erreur, cher Thierry. Oh non, le doute n'est pas vertueux, pardonnez-moi de vous l'affirmer, et en aucun cas la petite Thérèse ne peut vous jeter sur la voie du doute par son exemple ! C'est juste un contre-sens absolu ( mais on apprend de ses erreurs ! ). DIEU A PERMIS QU'ELLE SOIT TENTÉE TRÈS FORTEMENT PAR LE DOUTE ( sur l'existence du Ciel, notamment ) MAIS ELLE N'A JAMAIS DOUTÉ, ELLE N'A JAMAIS CÉDÉ À CETTE TENTATION, ELLE A CHOISI DE CROIRE ENVERS ET CONTRE TOUT, DE TOUTES SES FORCES, MÊME AU COEUR DE SA NUIT SPIRITUELLE.
Puisse la petite Thérèse vous lancer sur la voie de la confiance, gonflez la voile de votre foi au souffle de l'Amour, comme elle, SANS RIEN CRAINDRE, et surtout, SURTOUT, ne doutez jamais du Bon Dieu.

Vous m'avez dit aimer les écrits de Maria Valtorta : COUREZ lire le passage parlant des disciples envoyés par saint Jean Baptiste pour interroger Jésus " Es-Tu Celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? "
Vous découvrirez comment ce grand saint, précurseur du Christ, "le plus grand parmi les enfants des hommes", n'a JAMAIS douté du Christ.
apvs
Le doute ne s'oppose CERTAINEMENT PAS au péché d'orgueil, Thierry, soyez-en sûr ! Est-ce par humilité que Ponce Pilate répliqua " QU'EST-CE QUE LA VÉRITÉ ! " au Christ qui lui disait qu'Il était venu pour rendre témoignage à la Vérité, et que quiconque était de la Vérité écoutait sa Voix.
Que dire encore pour vous en persuader ? Croyez-moi, le doute ne peut pas "faire parti de la vie", puisque …
More
Le doute ne s'oppose CERTAINEMENT PAS au péché d'orgueil, Thierry, soyez-en sûr ! Est-ce par humilité que Ponce Pilate répliqua " QU'EST-CE QUE LA VÉRITÉ ! " au Christ qui lui disait qu'Il était venu pour rendre témoignage à la Vérité, et que quiconque était de la Vérité écoutait sa Voix.

Que dire encore pour vous en persuader ? Croyez-moi, le doute ne peut pas "faire parti de la vie", puisque le doute, C'EST LA MORT DE LA FOI.

Les francs-maçons, en particulier, DOUTENT systématiquement de tout, c'est ce qui marque au fer rouge leur esprit enténèbré.
Quand on est franc-maçon, oui, le doute "fait parti de la vie"........mais pas quand on est chrétien, sûrement pas. Que le Christ soit votre Lumière et vous comble en surabondance des dons de son Esprit Saint +
Cordialement.
😇
Catholique et Français
Merci cher ami car vous dites EXACTEMENT la vérité dans votre avant-dernier commentaire : on ne doute pas sans faute personnelle et, a fortiori, on ne perd pas la Foi sans faute personnelle, fautes dont seul Dieu peut juger le degré de gravité. Il y a un abime entre la tentation et la faute.
Psaume 62
@Thierry73
S’agissant cher Thierry de la question de la place du doute dans le cheminement spirituel, que tu as donc abordée, mon avis est que tes contradicteurs ont en partie raison. En partie seulement car la foi comporte une dimension rationnelle et car il convient de distinguer deux plans. Le plan intellectuel et rationnel et le plan de la foi. Au plan du raisonnement rationnel qui s’applique …More
@Thierry73
S’agissant cher Thierry de la question de la place du doute dans le cheminement spirituel, que tu as donc abordée, mon avis est que tes contradicteurs ont en partie raison. En partie seulement car la foi comporte une dimension rationnelle et car il convient de distinguer deux plans. Le plan intellectuel et rationnel et le plan de la foi. Au plan du raisonnement rationnel qui s’applique à quantité de domaines (philosophique, psychologique, scientifique, etc.), le doute est parfaitement sain, fécond et nécessaire pour humblement se remettre soi-même en question ainsi que ses préjugés, pour atteindre progressivement et de plus en plus clairement les vérités qui sont accessibles rationnellement. En revanche, au plan de la foi, de la relation avec la transcendance, avec Dieu, le doute radical est une tentation ( la tentation suprême consistant bien sûr à douter de la Bonté miséricordieuse du Bon Dieu pour les pécheurs que nous sommes ), tentation qui certes peut être permise par Dieu à un moment donné de notre vie, en vue de quelque bien et mérite pour soi ou pour les âmes dans la communion des saints, mais tentation qui est à combattre fermement et énergiquement. Autant le fait de ne pas remettre en question régulièrement, courageusement et humblement une partie de ses opinions personnelles ne touchant pas directement à la vie théologale, conduit à la stagnation spirituelle et à la névrose intellectuelle et psychologique, jusqu'à la folie dans certains cas quand il s’agit de s’enfermer à triple tour dans des convictions délirantes; autant le fait pour un chrétien de douter radicalement des vérités de la Révélation chrétienne, non seulement peut faire perdre l’équilibre mental mais surtout peut conduire à se révolter profondément contre Dieu au risque de se couper pour toujours de Son Amour miséricordieux. Bonne journée !
Thierry73
@Psaume 62 Merci mon Frère pour ton message éclairé et bienveillant, toujours nuancé et pédagogique à mon égard... Je pense néanmoins que le doute fait partie du cheminement de notre condition humaine dans la mesure où seul Dieu est la Vérité ! En revanche, je ne douterai jamais de l'Amour du Christ pour toute créature humaine et qui dit Amour, dit miséricorde !
En Christ !
Spina Christi 2
Thierry73
"Désolé mais je ne prétends aucunement détenir la Vérité en terme de foi"
Vous doutez, donc !
Normal, après 50 ans de formatage moderniste relativiste...
Venez à la Tradition y faire quelques bonnes retraites de Saint Ignace, et vous la retrouverez votre Foi !
Si vous voulez, j'ai de bonnes adresses...

🤗More
Thierry73
"Désolé mais je ne prétends aucunement détenir la Vérité en terme de foi"

Vous doutez, donc !

Normal, après 50 ans de formatage moderniste relativiste...

Venez à la Tradition y faire quelques bonnes retraites de Saint Ignace, et vous la retrouverez votre Foi !

Si vous voulez, j'ai de bonnes adresses...


🤗
Thierry73
@Roy-XXIII Désolé mais je ne prétends aucunement détenir la Vérité en terme de foi, ni d'ailleurs en matière théologale. Je connais bien trop mes limites mais je réfute les procédés didactiques de certains de vos Amis (apvs et Catholique et Français) qui semblent donner des cours de théologie à longueur de journée en "rabaissant" leurs contradicteurs.
Selon certains sur ce site, mon Frère …More
@Roy-XXIII Désolé mais je ne prétends aucunement détenir la Vérité en terme de foi, ni d'ailleurs en matière théologale. Je connais bien trop mes limites mais je réfute les procédés didactiques de certains de vos Amis (apvs et Catholique et Français) qui semblent donner des cours de théologie à longueur de journée en "rabaissant" leurs contradicteurs.
Selon certains sur ce site, mon Frère Psaume 62 aurait fait fuir de nombreux internautes. Je puis vous affirmer qu'il en est de même pour vous (les "anti-conciliaires") ayant reçu de nombreux témoignages dans ce sens ! On peut débattre sans insulte et sans cynisme en respectant les idées et les divergences liturgiques de son prochain ! En Christ 🤗
Spina Christi 2
"Selon certains sur ce site, mon Frère Psaume 62 aurait fait fuir de nombreux internautes."
Non, il ne les a pas fait tous fuir, mais il a fait supprimer beaucoup de comptes.
Mais ça c'était avant, quand votre ami à 95% jouissait (dans tous les sens du terme) sur GTV d'un petit pouvoir de petit chef. Aujourd'hui : fini ce petit pouvoir, aussi votre ami, de petit chef arrogant qu'il était s'est …
More
"Selon certains sur ce site, mon Frère Psaume 62 aurait fait fuir de nombreux internautes."

Non, il ne les a pas fait tous fuir, mais il a fait supprimer beaucoup de comptes.

Mais ça c'était avant, quand votre ami à 95% jouissait (dans tous les sens du terme) sur GTV d'un petit pouvoir de petit chef. Aujourd'hui : fini ce petit pouvoir, aussi votre ami, de petit chef arrogant qu'il était s'est fait petite victime pleurnicheuse.


🤗
Thierry73
@apvs "est-ce que la Croix est TOUT D'ABORD un instrument de supplice, qu'on la regarde en tant que chrétien ou non.'
Non ma pensée n'est pas confuse je vous rassure, elle est même très précise sur ce sujet fondamental. La Croix et notamment tout ce qui précède (les larmes de sang de Gethsémani, le procès inique, la flagellation, le couronnement, le portement de la Croix) sont le couronnement …More
@apvs "est-ce que la Croix est TOUT D'ABORD un instrument de supplice, qu'on la regarde en tant que chrétien ou non.'
Non ma pensée n'est pas confuse je vous rassure, elle est même très précise sur ce sujet fondamental. La Croix et notamment tout ce qui précède (les larmes de sang de Gethsémani, le procès inique, la flagellation, le couronnement, le portement de la Croix) sont le couronnement de l'Acte d'Amour et de Miséricorde infinis de notre Seigneur Jésus-Christ. Mourir d'Amour pour sauver toute l'humanité de ses péchés, quoi de plus incroyable ? La Croix doit être adorée pour ce qu'elle est le don ultime du Père Céleste, son Fils !
Enfin, cher apvs, je ne nie pas vos connaissances théologiques mais daignez accepter que vos interprétations puissent être sinon contestées, remises en cause par d'autres, sans "rabaisser" ou vous moquer de vos contradicteurs. Ou alors, faites preuve de compassion et vous gagnerez en charité...
🤗
apvs
Mais cher Thierry, je ne demande que cela : faire preuve avec vous de compassion envers notre très doux Seigneur, qui endura pour vous comme pour moi, pécheurs, les atroces souffrances de la Croix. Que cette compassion pour Ses saintes souffrances réponde à l'Amour indicible de son Sacré Cœur ! Bien amicalement 🤗
Psaume 62
apvs a écrit : Je n'ai pas d'autre "marque de fabrique", cher Thierry, que d'aimer la Vérité. Votre commentateur-star a décidé de contredire pour contredire, en affirmant que la croix n'était pas, dans le principe, un supplice, mais de l'amour ! de l'amour de l'amour de l'amour ! Pardon d'avoir passer peut-être trop de temps à montrer que cette vision désincarnée de la douloureuse Passion du …More
apvs a écrit : Je n'ai pas d'autre "marque de fabrique", cher Thierry, que d'aimer la Vérité. Votre commentateur-star a décidé de contredire pour contredire, en affirmant que la croix n'était pas, dans le principe, un supplice, mais de l'amour ! de l'amour de l'amour de l'amour ! Pardon d'avoir passer peut-être trop de temps à montrer que cette vision désincarnée de la douloureuse Passion du Christ est inacceptable

Réponse : Incroyable encore ! Sans doute pour se donner et pour donner l’impression d’être dans son bon droit de me contredire, apvs a déformé encore allègrement ma proposition !

La question en effet n’est pas : «
La Croix est-elle un supplice dans le principe ? » mais : « Aux yeux d’un (vrai) chrétien, la croix est-elle D’ABORD un instrument de supplice ou D’ABORD la manifestation extrême de l’Amour miséricordieux de Dieu pour l’humanité déchue et perdue ? »

La réponse erronée sinon hérétique de apvs est, je le cite : « la croix est D’ABORD un instrument de supplice ! ».

Ma réponse et celle de l’Église est : la croix est D’ABORD la manifestation extrême de l’Amour miséricordieux de Dieu pour l’humanité déchue et perdue.

J’ai déjà été confronté plusieurs fois par le passé à des développements aussi incroyablement obstinés qu’erronés de la part de apvs, et je crois que cette fois-ci je suis encore bien servi !

Le comble étant que apvs, qui m’attribue ici le désir de le contredire pour le contredire, paraît lui-même être tombé dans ce travers, emporté dans son élan réflexe de vouloir d’emblée réagir et renchérir sur des paroles ironiques méprisantes de son compère Spina Christi 2.

Entraîné par sa rhétorique et par quelque désir de ne pas vouloir démordre de son erreur, il a certes brassé quelques très justes vérités en même temps que des lapalissades, pensant peut-être pouvoir nous faire avaler par là même la couleuvre de son jugement initial grossièrement erroné [ « Et bien pour une personne chrétienne aussi, la croix est D’ABORD un instrument de supplice ! » ], sans pouvoir ou sans vouloir, semble-t-il, faire machine arrière, en reconnaissant humblement son erreur dont je ne peux imaginer qu’il n’en ait pas du tout conscience (bien qu’il soit toujours possible d’étouffer sa conscience par mauvaise foi orgueilleuse) tant cette erreur est grosse !
Thierry73
@apvs et @Roy-XXIII J'ai répondu tout à l'heure à apvs...
Roy-XXIII
Puisque vous êtes convaincu de l'avoir fait ce doit être le cas vu votre orgueil de penser détenir la Vérité en terme de foi ... (Vous ne m'en voudrez pas de vous citer puisqu'il ne s'agit là que de quelques mots d'Amour)
Thierry73
@Roy-XXIII Ça donnerait presque envie de rajouter des petits noms d'oiseaux ...
Pas craquer ... Non pas craquer ...

Ce qui vous caractérise chers amis traditionalistes, les uns comme les autres, c'est votre manque de charité. C'est aussi votre orgueil de penser détenir la Vérité en terme de foi. C'est enfin globalement et surtout votre manque d'Amour. Quand on se prévaut de saint François d'Assise …More
@Roy-XXIII Ça donnerait presque envie de rajouter des petits noms d'oiseaux ...
Pas craquer ... Non pas craquer ...

Ce qui vous caractérise chers amis traditionalistes, les uns comme les autres, c'est votre manque de charité. C'est aussi votre orgueil de penser détenir la Vérité en terme de foi. C'est enfin globalement et surtout votre manque d'Amour. Quand on se prévaut de saint François d'Assise, saint parmi les saints, on réfléchit à ces vertus théologales et surtout on n'insulte pas...
Roy-XXIII
Il n'empêche que : "Vos contradicteurs", c'est saint François d'Assise et son disciple Jacopone da Todi, pauvre Thierry... avez-vous lu le Stabat Mater Dolorosa ?
Si ce n'est par facilité (coté pratique de jouer le Caliméro) , pourquoi perdre votre temps avec moi plutôt que de répondre à apvs ?More
Il n'empêche que : "Vos contradicteurs", c'est saint François d'Assise et son disciple Jacopone da Todi, pauvre Thierry... avez-vous lu le Stabat Mater Dolorosa ?

Si ce n'est par facilité (coté pratique de jouer le Caliméro) , pourquoi perdre votre temps avec moi plutôt que de répondre à apvs ?
apvs
@Thierry73 : où est votre réponse, où sont vos arguments ? Ici, je n'entends qu'accusations gratuites "à la mode François premier"... 😲