Clicks990
shazam
5
Commentaires au sujet du film Avatar (2009) Commentaires au sujet du film Avatar (2009) Par le Fr. Robert Barron : Spiritualité d'Hollywood VS spiritualité de la Bible. Commentaires plus particulièr…More
Commentaires au sujet du film Avatar (2009)

Commentaires au sujet du film Avatar (2009)
Par le Fr. Robert Barron : Spiritualité d'Hollywood VS spiritualité de la Bible. Commentaires plus particulièrement destinés aux jeunes gens influencés par la spiritualité de certains films hollywoodiens.

Fr. R.Barron :
On voit vraiment dans Avatar, le genre de religion qu’Hollywood trouve acceptable…

Attention, peut-être y a-t-il un principe vital qui unifie toute chose, mais selon la Bible, c’est une créature. Dieu est un pouvoir transcendant. Il a crée l’univers et parle et agit personnellement. La est toute la différence. La religion hollywoodienne est un panthéisme. Leur dieu n’est pas une personne qui s’adresse à nous, mais une force à laquelle nous pouvons nous connecter à loisir.

Paul Ricœur faisait une distinction entre ‘religions de manifestation’ et ‘religions de proclamation’.
Allez voir le film pour ses splendides images avec les lunettes 3D, mais méfiez-vous de cette spiritualité hollywoodienne que le film promeut.
tgo001
shazam : lisez bien ce que j'ai écrit, vous verrez que cela contient déjà ce que vous considérez comme un "complément" nécessaire.
jean pierre aussant
Le film, plaisant à voir de prime abord, est en réalité non seulement truffé d'images subliminales contre la civilisation occidentale et l'homme blanc mais surtout il est en faveur du new age ainsi que du principe "d'open source religion" qui est la négation même du message chrétien "nul ne va au Père que par moi".
shazam
Spina Christi 2 Merci spina pour cette information, je connaissais l’existence de ce film bien sur, mais je ne l’ai jamais vu ni même fait attention.
Vous posez LA bonne question qu’il faudrait lui poser… Au-delà de son offense, ce monsieur a passé l’âge de provoquer papa (et Papa) avec ‘ce qu’il a fait’… Il y a des cabinets pour ça…

tgo001Tgo ; j’acquiesce à votre analyse. Il faut y rajouter …More
Spina Christi 2 Merci spina pour cette information, je connaissais l’existence de ce film bien sur, mais je ne l’ai jamais vu ni même fait attention.
Vous posez LA bonne question qu’il faudrait lui poser… Au-delà de son offense, ce monsieur a passé l’âge de provoquer papa (et Papa) avec ‘ce qu’il a fait’… Il y a des cabinets pour ça…

tgo001Tgo ; j’acquiesce à votre analyse. Il faut y rajouter aussi ce que le Fr. Barron dit avec grande pertinence : (Dieu) n’est pas "la vague toile de fond de la vie" auquel on se branche à loisir (à 'loisir' ?...), c’est une personne qui s’adresse à nous !
Je l’approuve complètement, Dieu, la spiritualité n’est pas un ‘agréable’ sentiment de régression océanique, une indifférenciation du moi, perte de l’ego (soi-disant), etc.
Prudence donc avec la fusion, qui tourne à la confusion, et qui en emmènent certains à la piste de l’hôpital psy pour atterrir et se reconstruire.
Spina Christi 2
Autre "spiritualité" hollywoodienne à l'oeuvre...

Le personnage carrément le plus pourri du film "Kill Bill", un infirmier violeur, proxénète et quasi nécrophile, contrevenant aux règles sanitaires en vigueur dans les hôpitaux exhibe à qui veut la voir une croix pectorale.
Question : quel est le but recherché par Quentin Tarentino ?


2.bp.blogspot.com/…/KILL+BILL+1+FIL…

www.youtube.com/watc…More
Autre "spiritualité" hollywoodienne à l'oeuvre...

Le personnage carrément le plus pourri du film "Kill Bill", un infirmier violeur, proxénète et quasi nécrophile, contrevenant aux règles sanitaires en vigueur dans les hôpitaux exhibe à qui veut la voir une croix pectorale.
Question : quel est le but recherché par Quentin Tarentino ?


2.bp.blogspot.com/…/KILL+BILL+1+FIL…

www.youtube.com/watch
tgo001
Parfaite analyse pour moi pour 2009 ! Et 8 années plus tard nous voyons bien qu'il y avait un mal sous-jacent dans cette fiction. Aujourd'hui on dit que le signe de la croix, révèle 2 plans, un vertical (d'abord) et un horizontal (ensuite) ; le mal dont nous parlons ici est pour moi de ne considérer que le plan horizontal ; c'est nier Dieu, en considérant la nature comme se suffisant à elle même.