Clicks1.1K
fr.news
17

Arguments tranchants : Viganò réfute Ratzinger et Sarah sur la "réforme de la réforme"

La même malice a produit à la fois les textes ambigus de Vatican II et le Nouveau Rite ambigu, a déclaré l'archevêque Carlo Maria Viganò à ResNovae.fr (15 juin).

Leurs auteurs savaient que les évêques "conservateurs" interpréteraient les deux textes de manière catholique, alors que l'intention réelle et le résultat étaient tout sauf cela. Viganò pose la question révélatrice suivante :

"Avez-vous déjà vu un prêtre qui célèbre le Novus Ordo avec l'autel face à Dieu, entièrement en latin, en portant la chasuble romaine et en distribuant la communion au banc de communion, sans que cela ne suscite l'ire de son évêque et de ses confrères, même si, à proprement parler, cette façon de célébrer serait parfaitement légitime ?"

Certains prêtres ont effectivement essayé de le faire mais ont été traités "pire que ceux qui célèbrent habituellement la Messe tridentine", souligne Viganò.

Il n'est pas d'accord avec Ratzinger, Sarah et d'autres qui ont plaidé pour un "renouveau liturgique" progressif de la nouvelle messe. Pour Viganò, de telles tentatives ne sont que de la poudre aux yeux pour rendre présentable le Nouveau Rite qui ne l'est pas. Il pose la question évidente : "Quel est l'intérêt de célébrer le Novus Ordo vers Dieu, de changer les prières d'offertoire et de distribuer la communion sur la langue, alors que la messe romaine a toujours prévu cela ?".

La "Réforme de la Réforme" part pour Viganò des mêmes présupposés erronés qui ont animé les changements après Vatican II, lorsque la liturgie a été modifiée "à volonté" et que le vénérable rite romain a été "modernisé" et dénaturé. Récemment, la "Réforme de la Réforme" a voulu habiller le Nouveau Rite "pour le faire ressembler à ce qu'il n'est pas et ne veut pas être", déclare Viganò.

Dans le premier cas, cela obligeait une reine [= le Rite romain] à porter des sabots et à s'habiller en haillons, dans le second, un roturier [= le Nouveau Rite] devait porter une tiare royale sur des cheveux ébouriffés ou s'asseoir sur un trône avec un chapeau de paille. Derrière ces tentatives se cache pour Viganò quelque chose que ces prélats n'osent pas avouer : "l'échec du Concile et plus encore de sa liturgie."

#newsPxlpgxhlvs

AveMaria44
Mais il va falloir choisir : Mgr Vigano ou Berg Oglio ou l'abbé Pagliarani, qui gouverne l’Église ? Et puis outre la Liturgie, il y a aussi l’œcuménisme à saveur maçonnique, vrai cancer....
Aube de la Force
"LAISSONS FAIRE NOTRE-SEIGNEUR" Rappelons-nous la parole du divin Maître. Lui seul décide, l'élection ne nous appartient pas, la démocratie n'entre pas au Ciel. Monseigneur Vigano, nous pouvons lui faire confiance, prier pour Lui, remercier Dieu et réciter le Pater afin que Sa Sainte Volonté s'accomplisse."Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, c'est Moi qui vous ai choisis et établis" (Évangile …More
"LAISSONS FAIRE NOTRE-SEIGNEUR" Rappelons-nous la parole du divin Maître. Lui seul décide, l'élection ne nous appartient pas, la démocratie n'entre pas au Ciel. Monseigneur Vigano, nous pouvons lui faire confiance, prier pour Lui, remercier Dieu et réciter le Pater afin que Sa Sainte Volonté s'accomplisse."Ce n'est pas vous qui m'avez choisi, c'est Moi qui vous ai choisis et établis" (Évangile de Saint Jean 15 16).
AveMaria44
L'élection ne nous appartient pas, mais nous devons nous soumettre au seul vrai Vicaire de NSJC pour notre salut.
blanche52
Un deuxième Mgr Lefebvre !
ladoctrine
Ben non..... monsieur l'abbé Vigano n'est pas évêque 😟
Marie-Pierre Jeanine THIERY shares this
1.1K
Aube de la Force
Monseigneur Vigano, plus qu'une chance pour l'Eglise,la Providence probablement.
AveMaria44
Oui, très bonnes remarques, il enterre la réforme de la réforme et l'herméneutique de la continuité, on sort du mensonge. Viva Vigano.....