Clicks692

François : "Il était évident que Jésus n'avait aucune ambition politique" (novembre 2018)

fr.cartoon
6
Image: © gloria.tv, CC BY-ND, #newsFdwwkwywql
Etienne bis
Bergoglio ne peut pas en dire autant de lui-même.
Elie M.
Ave Maria a du mal a comprendre que le Royaume de Jésus sur la terre suppose le jugement de sa Venue glorieuse. Avant, seules sont possibles des préparations ou préfigurations. Ce qui n'est déjà pas mal du tout, mais inscrit dans une histoire : ce qu'une génération a construit de beau, la suivante peut le démolir.
Pour comprendre, lire les pages www.eecho.fr
AveMaria44
Le problème pour François est que l'on demande dans le PATER qu'il règne sur la terre comme au ciel et non comme en Chine ou en URSS. La politique étant l'application de la morale à la cité on ne voit pas comment on pourrait en exclure le Roi des rois, l'Alpha et L’Oméga, celui PAR quoi tout a été fait et POUR qui tout est fait.
NSJC a refusé la royauté charnelle de ceux qui voulait le faire …More
Le problème pour François est que l'on demande dans le PATER qu'il règne sur la terre comme au ciel et non comme en Chine ou en URSS. La politique étant l'application de la morale à la cité on ne voit pas comment on pourrait en exclure le Roi des rois, l'Alpha et L’Oméga, celui PAR quoi tout a été fait et POUR qui tout est fait.
NSJC a refusé la royauté charnelle de ceux qui voulait le faire roi parce qu'ils avaient été rassasié de pain et que son heure n'était pas encore venue, qu'il n'était pas remonté vainqueur vers son Père, mais il est clair qu'il donne aux Apôtres la mission de soumettre toutes les nations à son doux joug. Les sociétés se devant aussi de lui rendre leurs hommages.
AveMaria44
Car il faut qu'il règne: " jusqu'à ce qu'il ait mis tous ses ennemis sous ses pieds. (1Cor 15, 25)
......Que votre règne arrive sur la terre COMME au ciel.....
Catholique et Français
Certes Notre-Seigneur, lorsqu'Il est venu pour la première fois sur terre il y a deux mille ans, n'avait à l'époque "aucune ambition politique" car Il n'était pas venu pour cela : "15. Et Jésus, sachant qu'ils allaient venir L'enlever pour Le faire roi, se retira de nouveau sur la montagne, Lui seul." (Jean VI). Il était venu pour nous sauver, subir sa Passion et nous racheter sur la Croix; c'…More
Certes Notre-Seigneur, lorsqu'Il est venu pour la première fois sur terre il y a deux mille ans, n'avait à l'époque "aucune ambition politique" car Il n'était pas venu pour cela : "15. Et Jésus, sachant qu'ils allaient venir L'enlever pour Le faire roi, se retira de nouveau sur la montagne, Lui seul." (Jean VI). Il était venu pour nous sauver, subir sa Passion et nous racheter sur la Croix; c'est déjà... pas mal ! Maintenant, ce serait un gros mensonge ou une grosse erreur que d'affirmer que Notre-Seigneur n'a toujours "aucune ambition politique"; car de fait, depuis 1689, Il veut, comme c'est son Droit, régner sur les sociétés ("polis") bien plus ouvertement et bien plus intimement qu'Il ne l'a fait entre Constantin et 1789 : "...Il désire donc, ce me semble, entrer avec pompe et magnificence dans la maison des princes et des rois, pour y être honoré autant qu'Il a été outragé, méprisé et humilié en sa Passion, et qu'Il reçoive autant de plaisir de voir les grands de la terre abaissés et humiliés devant Lui, comme Il a senti d'amertume de se voir anéanti à leurs pieds..." (Paroles de Notre Seigneur à sainte Marguerite-Marie). Ce sera un excellent prélude à la Parousie.
AveMaria44
" Toutes puissance m'a été donnée dans le ciel et sur la terre. Allez donc, enseignez toutes les nations, les baptisant au nom du Père, du Fil et du Saint-Esprit,
leur apprenant à observer tout ce que je vous ai commandé. Et moi, je suis avec vous toujours jusqu'à la fin du monde. (Mt 28, 18-20)