fr.news
51.8K

Traditionis Custodes : Y a-t-il de la lumière à l'horizon ?

PaxLiturgique.fr a analysé la situation actuelle de la messe en France.

• La rigidité de François telle qu'exprimée dans son Traditionis Custodes semble s'assouplir.

• Les signes en sont : le décret pour la FSSP et, de facto, pour les autres communautés de la Messe romaine ; le récent pèlerinage Summorum Pontificum à Rome ; la lettre ambiguë de Parolin aux évêques français et italiens.

• Les évêques français font preuve d'indécision car ils perdent de l'argent à cause de Traditionis Custodes et font face à une forte opposition de la part de catholiques souvent jeunes.

• L'archevêque de Paris, Mgr Ulrich, a autorisé le Père de Labarre FSSP à célébrer la messe à Notre-Dame-du-Lys et a même permis un dialogue avec les catholiques de l'association Ste-Cécile.

• Les catholiques tiennent une veillée devant le palais d'Ulrich à Paris du lundi au vendredi de 13h à 13h30.

#newsKohiultboc

Verminator
NON, la messe n'est pas le combat central, le combat central est LA FOI. Arius célébrait la bonne messe.
Verminator
bad cop, good cop. Le bon policier Ratzi libéralise la messe dans l'espoir que les tradis seront ramollis au contact des modernos et finiront la cervelle en bouillie (calcul exact), le hic est que la libéralisation a attiré plein de nouvelles recrues (pas prévu au calcul), donc les tradis ralliés deviennent un phénomène de masse susceptible de contrebalancer la course à l'abîme, donc le méchant …More
bad cop, good cop. Le bon policier Ratzi libéralise la messe dans l'espoir que les tradis seront ramollis au contact des modernos et finiront la cervelle en bouillie (calcul exact), le hic est que la libéralisation a attiré plein de nouvelles recrues (pas prévu au calcul), donc les tradis ralliés deviennent un phénomène de masse susceptible de contrebalancer la course à l'abîme, donc le méchant policier Bergoglio interdit la messe pour freiner l'élan tradi.
Verminator
Les tradi-diots vénèrent donc le bon policier Ratzi et rampent devant le méchant Bergoglio pour l'amadouer. Opération séduction réussie : les tradi-diots prennent des vessies pour des laternes, à savoir Ratzi serait tradi et Bergoglio serait pape.
Grosminet
Bergoglio, dans sa haine de la Tradition exprimée par son motu proprio hargneux Traditionis Custodes, réalise peut-être qu'il a labouré la mer. Il aura voulu, par caprice et non pour le bien souverain de la Sainte Eglise, éradiquer totalement et définitivement la Messe de toujours, inabrogée car inabrogeable, dans un acte qui dépassait infiniment ses prérogatives.
Verminator
ses prérogatives dans l'hypothèse où il serait pape... Mais il est certain que ce motu proprio a révélé clairement sa haine satanique de la religion catholique.