montfort.kingeshop.com
* NEUVAINE aux SACRÉS-CŒURS pour les Premiers Vendredi et Samedi du mois *

« Lorsque tout le monde (les habitants de l’île de la Floriana) fut réuni,
M. Borgella fit une instruction sur les commandements de Dieu ;
il appuya principalement sur les obligations
des pères et des mères à l’égard de leurs enfants,
leur faisant voir que puisqu’ils n’avaient point de Pasteur pour les instruire,
il …More
* NEUVAINE aux SACRÉS-CŒURS pour les Premiers Vendredi et Samedi du mois *

« Lorsque tout le monde (les habitants de l’île de la Floriana) fut réuni,
M. Borgella fit une instruction sur les commandements de Dieu ;
il appuya principalement sur les obligations
des pères et des mères à l’égard de leurs enfants,
leur faisant voir que puisqu’ils n’avaient point de Pasteur pour les instruire,
il y avait double obligation pour eux
de les former à la pratique des vertus chrétiennes
et de les éloigner des compagnies dangereuses,
qui pourraient les entraîner dans le désordre et les perdre pour jamais.

M. Borgella fit encore une instruction sur les sacrements,
leur en expliqua la nature, les effets,
et surtout la manière d’administrer le sacrement de Baptême.
Il leur fit, en outre sentir que,
ne pouvant recevoir les sacrements
que Notre-Seigneur Jésus-Christ avait institués
pour la guérison et la sanctification de nos âmes,
ils devaient y suppléer par un désir vif et ardent de les recevoir,
surtout dans leurs derniers moments.

L’instruction finie, nous leur distibuâmes divers objets de piété,
comme des chapelets, des médailles, de petites croix, etc.
Nous leur laissâmes aussi quelques abrégés de la Doctrine chrétienne en espagnol :
de sorte que tous parurent contents. »
catholique.forumactif.com/t4-la-contritio…
(Le Père Dosithée Desvault, missionnaire apostolique aux Îles Marquises dans une lettre du 21 août 1838)

* * *
Les TROIS AVE MARIA du matin & du soir
en l’honneur de la Puissance, de la Sagesse et de la Miséricorde de Marie,
avec cette invocation à la fin :

- le matin : « Ô ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant ce jour. »
- le soir : « Ô ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant cette nuit.»

« Oh ! quelle sainte pratique de piété !
c’est un moyen très efficace d’assurer votre salut. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)


* Le ROSAIRE : MÉTHODE & EXPLICATION en CANTIQUE par St Louis-Marie Grignion de Montfort (PDF illustré de 12 pages)