Clicks309

Qu’est-ce que c’est l’Église ?

shazam
33
Un dessin animé qui met les enseignements de l'Eglise à la portée de tous. 52 / Qu’est-ce que c’est l’Église ? Le mot église vient du grec ecclesia, ce qui veut dire : appelé hors. Qui a appelé ? …More
Un dessin animé qui met les enseignements de l'Eglise à la portée de tous.
52 / Qu’est-ce que c’est l’Église ?
Le mot église vient du grec ecclesia, ce qui veut dire : appelé hors.
Qui a appelé ? Et bien... Dieu, bien sûr !

Le chrétien est appelé
- Le chrétien est appelé à quitter le monde pour suivre le Christ.
- L’Église est donc la communauté de ceux qui suivent le Christ, et qui sont liés les uns aux autres.
- Avec le Christ nous sommes liés par la foi, l’espérance, et une charité vivante.
- Nous sommes liés les uns aux autres par la profession commune de la foi par la célébration des sept sacrements, et la reconnaissance du gouvernement de l’Église.
- Tout cela nous rend catholique, dans le sens profond du mot, et un membre vivant de l’Église.

L’Église est le Corps mystique du Christ
Et cela nous mène à cette image de l’Église qu’on utilise le plus souvent : l’Église est le Corps mystique du Christ. Le christ est la tête, nous sommes les membres de son corps. Cette image biblique nous montre deux choses :

/ Premièrement : sans la tête, le corps ne fonctionne pas, et c’est ainsi dans l’Église, sans le Christ, rien ne va plus ! car Il est la tête. Jésus en parle aussi dans la parabole de la vigne : Il est la vigne, nous sommes les sarments.

(Jean 15,5 : Moi, je suis la vigne, et vous, les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure, celui-là porte beaucoup de fruit, car, en dehors de moi, vous ne pouvez rien faire.)

S’ils sont séparés de la vigne, les sarments ne peuvent pas porter du fruit, ils sèchent, et c'est pareil avec nous. Le Christ est donc la tête de l’Église, Il lui donne l’Orientation et sans Lui rien n’est possible.

Appelés à agir dans le monde
En même temps nous sommes appelés comme membres à agir dans le monde qui nous entoure. Nous sommes pour ainsi dire les mains et les pieds de Dieu dans le monde.

// Deuxièmement : l’image du corps montre que l’Église n’est pas simplement une assemblée de croyants. Un corps ne fonctionne que si les organes et les parties différentes coopèrent, c’est pareil pour le Corps mystique du Christ ! : il y a des taches et des offices différents. Tous les membres de l’Église sont ordonnés hiérarchiquement les uns aux autres, et tous à la tête.

L’Église en chemin
Tous les baptisés appartiennent à ce Corps mystique, pas uniquement ceux qui se trouvent sur terre en ce moment, mais aussi ceux qui ont précédé : les défunts, qui ont encore besoin d’une purification, et ceux qui sont déjà glorifiés en Dieu. On parle ici de l’Église en chemin : c’est nous ici sur terre.

L’Église souffrante
Ce sont les âmes du purgatoire.

L’Église triomphante
Ce sont les âmes du Ciel.

Ceux qui cherchent Dieu
- Ordonné à ce Corps mystique, le sont aussi, les hommes qui n’ont peut-être jamais entendu parler de l’Église mais qui vivent de manière juste et pieuse devant Dieu.

- Ceux qui désirent un rédempteur et qui cherche Dieu en vérité en suivant leur conscience.

→ Même s’ils n’appartiennent pas, ou pas encore, à l’Église, Dieu toutefois les soutient avec Sa Grâce pour qu’ils puissent trouver le Chemin pour entrer en communion avec Lui.

- En même temps, il peut y avoir des gens qui appartiennent - grâce au baptême – à l’Église, mais qui ne sont que des membres mort au Corps mystique du Christ par leur conduite de vie.
Coucou shazami
L'Eglise représente notre très Sainte Mère, la Vierge Marie
Si nous critiquons l'église, nous critiquons la Très Sainte Vierge Marie
Nous devons prier pour l'église surtout en ces temps
Comme nous dit Notre Seigneur Jésus Christ Lc 18,8

Je vous le déclare : bien vite, il leur fera justice. Cependant, le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la …
More
Coucou shazami
L'Eglise représente notre très Sainte Mère, la Vierge Marie
Si nous critiquons l'église, nous critiquons la Très Sainte Vierge Marie
Nous devons prier pour l'église surtout en ces temps
Comme nous dit Notre Seigneur Jésus Christ Lc 18,8

Je vous le déclare : bien vite, il leur fera justice. Cependant, le Fils de l’homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?


Nous recourons à vous dans notre tribulation, ô Bienheureux Joseph : et, après avoir imploré le secours de votre sainte Epouse, nous sollicitons aussi avec confiance votre patronage. Par l'affection qui vous a uni à la Vierge Immaculée, Mère de Dieu; par l'amour paternel, dont vous avez entouré l'Enfant Jésus, nous vous supplions de regarder, avec bonté, l'héritage que Jésus-Christ a conquis au prix de son sang, et de nous assister de votre puissance et de votre secours, dans nos besoins. Protégez, ô très sage gardien de la divine Famille, la race élue de Jésus-Christ. Préservez-nous, ô Père très aimant, de toute souillure d'erreur et de corruption, soyez-nous favorable, ô notre très puissant libérateur. Du haut du ciel, assistez-nous dans le combat que nous livrons à la puissance des ténèbres ; et de même que vous avez arraché autrefois l'Enfant Jésus au péril de la mort, défendez aujourd'hui la Sainte Eglise de Dieu, des embûches de l'ennemi et de toute adversité. Couvrez chacun de nous de votre perpétuelle protection, afin que, à votre exemple, et soutenus par votre secours, nous puissions vivre saintement, pieusement mourir, et obtenir la béatitude éternelle. Ainsi soit-il.

Léon XIII
Thierry73 likes this.
shazam

Coucou Nat ! Pas mieux !  :-))
natale07 likes this.
shazam likes this.
crocodile and 2 more users like this.
crocodile likes this.
Alex78 likes this.
Psaume 62 likes this.
shazam
MYSTICI CORPORIS CHRISTI

LETTRE ENCYCLIQUE
DE SA SAINTETÉ LE PAPE PIE XII

SUR LE CORPS MYSTIQUE DE JÉSUS-CHRIST
ET SUR NOTRE UNION EN LUI AVEC LE CHRIST (extraits)

Nous avons vu avec une immense consolation un spectacle qui a fait resplendir d'un éclat significatif dans toutes les parties de l'univers une image du Corps mystique de Jésus-Christ. Nous avons vu, en effet, au milieu d'…More
MYSTICI CORPORIS CHRISTI

LETTRE ENCYCLIQUE
DE SA SAINTETÉ LE PAPE PIE XII

SUR LE CORPS MYSTIQUE DE JÉSUS-CHRIST
ET SUR NOTRE UNION EN LUI AVEC LE CHRIST (extraits)

Nous avons vu avec une immense consolation un spectacle qui a fait resplendir d'un éclat significatif dans toutes les parties de l'univers une image du Corps mystique de Jésus-Christ. Nous avons vu, en effet, au milieu d'une guerre longue et meurtrière qui avait malheureusement brisé la communauté fraternelle des peuples, tous Nos fils dans le Christ du monde entier, d'une même volonté et d'un même amour, porter leurs regards vers leur Père commun qui, chargé des soucis et des angoisses de tous, dirige en ces temps troublés la barque de l'Eglise catholique. Nous n'avons pas seulement constaté l'unité merveilleuse du peuple chrétien, mais aussi l'affirmation de ce fait: de même que Nous embrassons d'un amour paternel les peuples de n'importe quel pays, ainsi les catholiques à leur tour, bien qu'appartenant à des nations en guerre les unes contre les autres, tournent de partout leurs regards vers Nous comme vers le Père très aimant qui, guidé par une absolue impartialité et par un jugement intègre à l'égard des deux camps, domine l'agitation et les tempêtes des bouleversements humains pour prêcher et défendre de toutes ses forces la vérité, la justice et la charité. P2-3

Que l'Eglise soit un corps, la Sainte Ecriture le dit à maintes reprises. Le Christ, dit l'Apôtre, est la Tête du Corps qu'est l'Eglise. Si l'Eglise est un corps, il est donc nécessaire qu'elle constitue un organisme un et indivisible, selon les paroles de saint Paul: Bien qu'étant plusieurs, nous ne faisons qu'un seul corps dans le Christ. Ce n'est pas assez de dire: un et indivisible; il doit encore être concret et perceptible aux sens, comme l'affirme Notre Prédécesseur d'heureuse mémoire, Léon XIII, dans sa Lettre encyclique Satis cognitum : " C'est parce qu'elle est un corps que l'Eglise est visible à nos regards. " C'est donc s'éloigner de la vérité divine que d'imaginer une Eglise qu'on ne pourrait ni voir ni toucher, qui ne serait que " spirituelle " (" pneumaticum "), dans laquelle les nombreuses communautés chrétiennes, bien que divisées entre elles par la foi, seraient pourtant réunies par un lien invisible.p4

Toutefois il ne faut pas penser que le Christ étant la Tête, occupant une place si élevée, ne requiert pas l'aide de son Corps. Car il faut affirmer du Corps mystique ce que saint Paul affirme du corps humain: La tête ne peut dire aux pieds : je n'ai pas besoin de vous. Il est tout à fait évident que les fidèles ont absolument besoin de l'aide du divin Rédempteur, puisque lui-même a dit : Sans moi vous ne pouvez rien faire, et que selon la doctrine de l'Apôtre tout l'accroissement de ce Corps mystique pour son édification dérive de sa Tête, le Christ. Il faut pourtant maintenir, bien que cela paraisse vraiment étonnant, que le Christ requiert le secours de ses membres. Tout d'abord, parce que le Souverain Pontife tient la place de Jésus-Christ, et il doit, pour ne pas être écrasé par la charge de son devoir pastoral, appeler un bon nombre de fidèles à prendre une part de ses soucis et être chaque jour soutenu par la prière secourable de toute l'Eglise. De plus, comme le Sauveur dirige invisiblement l'Eglise par lui-même, il veut recevoir l'aide des membres de son Corps mystique pour accomplir l'œuvre de la Rédemption. Cela ne provient pourtant pas de son indigence et de sa faiblesse, mais plutôt de ce que lui-même a pris cette disposition pour le plus grand honneur de son Epouse sans tache. p11-12

Que si nous comparons le Corps mystique avec ce qu'on appelle corps moral, il faut alors remarquer que la différence est grande, et même d'importance et de gravité extrêmes. Dans le corps moral en effet, il n'y a pas d'autre principe d'unité que la fin commune et, au moyen de l'autorité sociale, la commune poursuite de cette même fin; dans le Corps mystique dont Nous parlons, au contraire, à cette commune poursuite s'ajoute un autre principe intérieur qui, existant vraiment dans tout l'organisme aussi bien que dans chacune des parties, et y exerçant son activité, est d'une telle excellence que, par lui-même, il l'emporte sans aucune mesure sur tous les liens d'unité qui font la cohésion d'un corps physique ou social. Ce principe, Nous l'avons dit, n'est pas de l'ordre naturel, mais surnaturel; bien mieux, c'est en luimême quelque chose d'absolument infini et incréé, à savoir l'Esprit de Dieu qui, selon saint Thomas, " un et unique, remplit toute l'Eglise et en fait l'unité ". p16

Notre très sage Prédécesseur, Léon XIII, d'heureuse mémoire, a donc raison, en parlant sur le même sujet de notre union au Christ et de l'habitation en nous du Saint-Esprit, de tourner nos regards vers cette vision béatifique où, dans le ciel, cette même union mystique trouvera sa consommation et son achèvement. " Cette union admirable qu'on appelle " inhabitation ", dit-il, ne diffère que par la condition ou l'état de celle où Dieu embrasse ses élus en les béatifiant. " C'est dans cette vision que, d'une façon inexprimable, il nous sera donné de contempler le Père, le Fils et l'Esprit divin des yeux de notre esprit renforcés d'une lumière divine, d'assister nous-mêmes de très près pendant toute l'éternité aux processions des Personnes divines, et d'être comblés d'une joie très semblable à celle qui fait le bonheur de la très sainte et indivisible Trinité. p21

Pour lire l’encyclique de Pie XII, ici :
Mystici Corporis Christi (29 juin 1943) | PIE XII

---

Première lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens (extrait de 1 Cor :12)

Prenons une comparaison : le corps ne fait qu’un, il a pourtant plusieurs membres ; et tous les membres, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps. Il en est ainsi pour le Christ. C’est dans un unique Esprit, en effet, que nous tous, Juifs ou païens, esclaves ou hommes libres, nous avons été baptisés pour former un seul corps. Tous, nous avons été désaltérés par un unique Esprit. Le corps humain se compose non pas d’un seul, mais de plusieurs membres.12-14

Il a voulu ainsi qu’il n’y ait pas de division dans le corps, mais que les différents membres aient tous le souci les uns des autres. Si un seul membre souffre, tous les membres partagent sa souffrance ; si un membre est à l’honneur, tous partagent sa joie. Or, vous êtes corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes membres de ce corps.25-27
crocodile and one more user like this.
crocodile likes this.
Psaume 62 likes this.