Clicks360

Comment gagner contre la mort (Partie IV)

Le Patriarcat Catholique Byzantin, la voix de celui qui crie dans le désert, protège les vérités fondamentales de la foi chrétienne contre l'hérésie, et met au défi la hiérarchie apostate de quitter le chemin du mensonge et de la mort - à savoir, de se repentir. Le Vatican apostat et certaines conférences épiscopales dotés de l'esprit d'apostasie promeuvent de nouveaux et dangereux vaccins, et c'est pourquoi nous sommes obligés de mettre ouvertement en garde contre cette menace.

Point de vue d'une science sérieuse concernant ce nouveau vaccin :

1. Il modifie le génome humain, et c'est un crime contre l'humanité en tant que tel

2. Il est censé servir de moyen de contrôle et de manipulation d'une personne, et c'est une forme d'esclavage de la nouvelle ère. L'homme devient une sorte de moyen, qui peut être utilisé à mauvais escient en tant qu’instrument et afin de commettre les crimes les plus graves.

Du point de vue naturel, ce nouveau vaccin est inhumain et criminel.

Quelle est la vision de Dieu ?

Il confirme le point de vue naturel et va au-delà, en y ajoutant une dimension spirituelle. Une personne qui accepte la marque de la bête, c'est-à-dire une puce, est condamnée au lac de feu après sa mort (Ap. 19:20). Et c'est une affaire sérieuse ! Il ne s'agit plus seulement de la vie temporelle, mais de la vie éternelle. Par conséquent, le PCB vous avertit de ne pas, en aucun cas, vous engager dans le processus de vaccination en plusieurs étapes, mais plutôt de faire des sacrifices, même les plus importants. Si vous effectuez le premier pas erroné et que vous receviez le premier vaccin, même s'il n'était pas toxique, vous deviendrez soumis à un mécanisme de contrôle et vous pourrez, par la suite, difficilement refuser une vaccination plus poussée, qui vous sera imposée. Si vous dites A, vous devrez dire B et ensuite vous direz C, et le retour en arrière ne sera plus possible.

Option 1 : Si vous acceptez le vaccin, cela provoquera des maladies, des ulcères, comme le prévient les Écritures, et éventuellement un dépeuplement ou, en d'autres termes, la mort. Cela fait partie du plan vaccinal. Mais ce qui est encore pire, c’est qu’après la mort physique viendra la mort éternelle dans le lac ardent.

Option 2 : Si vous refusez ce vaccin « volontaire », vous serez persécuté, et cela pourra même conduire à la mort en tant que martyr. Cependant, vous recevrez une couronne de gloire éternelle après la mort. Si vous choisissez cette deuxième option, vous vous protégerez contre les maladies liées à la vaccination, et également contre la conséquence la plus tragique que comprend cette vaccination, à savoir, le châtiment du lac ardent.

La situation dans laquelle nous nous trouvons à présent, trouve ses racines les plus profondes dans les années soixante du siècle dernier. C'était l'époque de l'invasion de la révolution occulte, paganiste, technique et culturelle et, surtout, une percée spirituelle lors du Concile de Vatican II. L'Église a cessé d'être le pilier de la vérité et, au moyen de ce qu'on appelle l'aggiornamento, elle s'est ouverte au monde. Ce processus de remplacement de la vérité par le mensonge, du bien par le mal, de la justice par l'anarchie, s'est poursuivi avec une démoralisation systémique dans le but de détruire la famille, de légaliser les crimes de pédophilie, d'homosexualité… et cela a abouti à une utilisation abusive massive de la vaccination. Le crime organisé a été officiellement commis par des institutions internationales, et a commencé à changer le système juridique, abusant de la science, de la technologie et des soins de santé, et son but était un génocide progressif. Tout était caché et progressait par étapes, donc les gens étaient incapables de se défendre, et parce qu'ils ne se défendaient pas, la perversité occupait des positions élevées et, aujourd'hui, le génocide est géré sans aucun obstacle sous prétexte de soins de santé et de droits de l’homme.

Cependant, Dieu veut que nous soyons sauvés ! Faites passer le mot, sensibilisez, montez dans l'opposition, rejetez le vaccin, unissez-vous, participez à des manifestations et ne croyez pas les médias traditionnels, car ils mentent.

Tout le monde mourra. Aujourd'hui, il y a une forte pression pour que les gens se fassent vacciner contre le Covid-19, vaccination qui est censée réduire la population mondiale de 6 milliards d’individus. Ceux qui reçoivent le vaccin seront progressivement tués par celui-ci. Ceux qui le refusent seront persécutés et pourront être violemment tués, même en martyrs. Jeunes ou vieux, les gens doivent effectivement s'attendre à mourir. Par conséquent, il faut savoir se préparer à sa mort, car votre existence ne se termine pas avec la mort. L'éternité tout entière en dépend !

Que faire pour gagner la vie éternelle ?

La condition la plus importante pour le salut de l'âme est ce qu’on appelle la contrition parfaite. Qu'est-ce que ça veut dire ? Cela veut dire deux choses :

1) Reconnaître le mal que j'ai fait au cours de ma vie, devant moi-même et devant Dieu,

2) Croire que Dieu a donné, pour moi et mes péchés, son Fils, qui a versé Son sang pour moi, pour le pardon de mes péchés, au Golgotha. L’exigence du salut consiste à croire en l’amour de Dieu, à connaître le pardon de Dieu, qui est conditionné par la repentance.

Que devons-nous faire précisément au moment de notre mort ? Nous devrions répéter le nom de Jésus, Yehoshua en hébreu. Notre salut est en Lui : « Car celui qui invoquera le nom du Seigneur sera sauvé » (voir Rom 10:9). Vous pouvez imaginer Jésus sur la croix, avec ses cinq blessures et, pour chacune de ces blessures, répéter la prière de contrition parfaite : « Jésus, Jésus, Jésus, ayez pitié de moi ! ». Au moment de la mort, une personne est incapable de se concentrer même sur une courte prière ; donc, dans vos pensées au moins, répétez intensément le saint nom de « Yehoshua ». Vous serez sauvé sous ce nom. C'est le médicament le plus efficace contre la mort éternelle. Cela doit être connu. Mais certaines personnes peuvent mourir dans un accident de voiture ou une tragédie soudaine. C'est pourquoi il ne faut pas compter sur l’ultime moment. Nous devrions réserver du temps aujourd'hui pour cette courte prière, qui offre la sécurité du salut, afin de ne pas avoir peur de la mort. La tradition de l'Église consistant à prier sept fois par jour, trouve ses racines dans les psaumes. Idéalement, la prière de contrition parfaite ci-dessus, comprenant l'invocation du nom de Dieu, devrait être répétée après votre réveil, vers 9h00, 12h00, 15h00 et 18h00, puis vers 21h00, et juste avant de vous endormir. Vous ne devez pas risquer de ne connaître la chose la plus importante qu’en théorie, auquel cas vous négligeriez de vous assurer que la contrition parfaite s'enracine dans votre âme. Cela signifierait qu'il y aurait un risque d'oublier ce médicament, et de ne pas l'utiliser au moment où votre vie éternelle ou votre mort éternelle sera définitivement déterminée.

Idéalement, vous devriez inclure dans votre routine quotidienne au moins une heure fixe de communion avec Dieu par jour, en cette période de guerre spirituelle intense. Faites cette promesse à Dieu. Pendant cette heure, vous pouvez passer une période plus courte à lire les Écritures ou à lire ce qui concerne la vie des saints et des martyrs. Nous incluons un court passage de la vie de Saint-Marc et Saint-Marcellien :

« À l'époque de la persécution des chrétiens sous l'empereur Dioclétien, deux frères, Mark et Marcellien, furent arrêtés et emprisonnés pour leur foi. Ils avaient 30 jours pour reconsidérer leur foi. Leur mère accourut vers eux et se lamenta : « Ayez pitié de moi, votre mère, qui vous ai élevés, et ne vous abandonnez pas volontairement à la mort. » Leur père gémit également : « Mes fils, j'espérais que vous m'enterreriez et, maintenant, c’est moi qui devrais vous enterrer ? Soumettez-vous à la volonté de l'empereur, afin que je ne voie pas votre sang couler. » Les épouses des deux frères vinrent avec leurs enfants dans les bras, et pleurèrent : « Que va-t-il nous arriver, et qu'arrivera-t-il à ces enfants ? À qui appartiennent vos maisons ? Oh vous, maris cruels ! Vous nous abandonnez, vos femmes et vos enfants, et vous vous donnez aux bourreaux ! Les deux maris menaient une terrible bataille spirituelle, et ils étaient sur le point de faiblir. Au moment critique, le colonel Sébastien qui, secrètement, était un chrétien, vint à la prison et exhorta les prisonniers à garder la foi. Il a dit à leurs proches : « Ne persuadez pas ces guerriers du Christ. Ne les forcez pas à apprécier la vie temporaire plus que la vie éternelle. Souvenez-vous que grâce à une brève souffrance, vous pouvez obtenir la joie éternelle ! Les frères tinrent bon, et tous deux moururent. Sébastien les suivit peu après, afin d’obtenir la couronne des martyrs. C'était le 20 janvier de l’an 288.

La vie éternelle possède la plus haute valeur. Nous devons nous attendre à ce que le diable essaie de nous la voler. Il essaiera de nous mentir pour nous faire accepter ce vaccin mortellement dangereux et qui s’accompagne du puçage, comme s’il s’agissait d’une chose tout à fait normale, et pour nous faire perdre, par la suite, la vie éternelle. L'homme préfère éviter les ennuis et refuse d'admettre que ceux-ci le conduisent à des problèmes encore plus grands, qui deviennent insolubles. C'est pourquoi la prière quotidienne est si importante ; elle nous maintient dans la vérité et en alerte, afin de nous assurer que nous ne nous abandonnerons pas au tissu du mensonge.

Les Ecritures disent que la foi triomphe du monde. La foi en Jésus-Christ triomphe de la mort ! Il a dit : « Celui qui croit en moi vivra, même s'il meurt » (Jean 11:25).

+ Élie
Patriarche du Patriarcat Catholique Byzantin

+ Méthode OSBMr + Timothée OSBMr
Evêques secrétaires

Le 28 décembre 2020

Le Patriarcat Catholique Byzantin (PCB) est une communauté de moines, de prêtres et d’évêques vivant dans des monastères. Le PCB est dirigé par le patriarche Élie avec deux évêques secrétaires, + Timothée et + Méthode. Ce Patriarcat est né de la nécessité de défendre les vérités chrétiennes fondamentales contre les hérésies et l'apostasie. Le PCB ne reconnaît pas le pseudo-pape Bergoglio, et ne lui est pas subordonné.

Abonnez-vous aux newsletters du PCB

vkpatriarhat.us4.list-manage.com/…4da3e3582e1ecefc&id=c8496b93c3