Clicks864

Au nom de ma fille (In God’s Country - 2007)

shazam
41
Inspiré d'une histoire vraie. Judith est mormone, elle appartient depuis toujours à l'une de ces communautés, tout comme sa mère et sa grand-mère avant elle. Elle est une des huit épouses de Josiah …More
Inspiré d'une histoire vraie. Judith est mormone, elle appartient depuis toujours à l'une de ces communautés, tout comme sa mère et sa grand-mère avant elle. Elle est une des huit épouses de Josiah et mère de cinq de ses 48 enfants. Josiah en est un membre influent et il est pressenti pour succéder au ‘prophète’.

Dans cette congrégation, les filles ne peuvent épouser qu'un homme d'âge mur, et c'est le ‘prophète’ qui décide de ces alliances.

Quand sa fille Alice, 12 ans, est agressée par l'un des membres de la communauté et que Josiah reste impassible, Judith comprend que ses filles sont en danger. Elle demande à Josiah d'intervenir, mais il la chasse avec ses cinq enfants…
anne11
Le film est vraiment bien, je l'ai vu il y a une année, je recommande!
shazam
Thierry73 likes this.
shazam likes this.
Katelle likes this.
shazam
Dans l’enfer de la polygamie, une histoire vraie. Pour la fuite de Julina afin d’échapper au ‘Prophète’ Ervil Lebaron.

Dans l’enfer de la polygamie, titre français, est l’adaptation (libre) des mémoires de l’auteure américaine Susan Ray Schmidt, Favorite Wife : Escape from Polygamy.
Susan Ray Schmidt organise aujourd’hui des séminaires et s’exprime dans les églises pour venir en aide à ceux …More
Dans l’enfer de la polygamie, une histoire vraie. Pour la fuite de Julina afin d’échapper au ‘Prophète’ Ervil Lebaron.

Dans l’enfer de la polygamie, titre français, est l’adaptation (libre) des mémoires de l’auteure américaine Susan Ray Schmidt, Favorite Wife : Escape from Polygamy.
Susan Ray Schmidt organise aujourd’hui des séminaires et s’exprime dans les églises pour venir en aide à ceux qui ont décidé de fuir la pratique de la polygamie.
La fiction dresse le portrait d’Ervil Lebaron, célèbre gourou d’une secte défendant la polygamie et qui avait défrayé la chronique à l’aube des années 80. Celui-ci avait commandité le meurtre de plusieurs personnes liées aux membres de son groupe et opposés à ses pratiques. Condamné à la prison à vie, il avait trouvé la mort en 1981.
Un téléfilm avait déjà été inspiré de ces faits, Prophet of evil : the Ervil LeBaron story.
(toutelatélé.com)
shazam
Polygamie : une communauté de Mormons atteinte d’une maladie rare

Plusieurs enfants sont atteints d'acidurie fumarique, une maladie génétique rare très invalidante et favorisée par la polygamie pratiquée dans la communauté.
Une maladie génétique rare frappe une communauté mormone de l’Arizona, aux Etats-Unis. Une enquête de la BBC rapporte que plusieurs enfants nés dans les années 90 au sein …More
Polygamie : une communauté de Mormons atteinte d’une maladie rare

Plusieurs enfants sont atteints d'acidurie fumarique, une maladie génétique rare très invalidante et favorisée par la polygamie pratiquée dans la communauté.
Une maladie génétique rare frappe une communauté mormone de l’Arizona, aux Etats-Unis. Une enquête de la BBC rapporte que plusieurs enfants nés dans les années 90 au sein de ce groupe, installé à Short Creek, présentent la même pathologie. Elle se manifeste par des déficiences mentales, une déformation du visage (front proéminent, oreilles basses, yeux écartés, petite mâchoire) et une incapacité à parler et à marcher.

Gènes défectueux
Le médecin découvre que la sœur de l'enfant est atteinte de la même maladie, et bientôt que huit cas de cette pathologie très rare sont regroupés à Short Creek. Il se trouve que dans cette communauté, la pratique de la polygamie est répandue, explique la BBC.
Or, pour que l'acidurie fumarique se développe, il faut que l'enfant hérite de gènes défectueux de la part de ses deux parents. Une situation qui a plus de chances de se produire dans une communauté qui pratique la polygamie en vase clos, favorisant ainsi la consanguinité.

Une pratique condamnée par l'Eglise
Citée par la BBC, Faith Bistline, une ancienne membre de la communauté, rapporte que cinq de ses cousins seraient touchés. « Ils sont complètement handicapés physiquement et mentalement », a-t-elle expliqué. Le plus vieux a appris à marcher à l’âge de deux ans, mais il n’a pu poursuivre cet apprentissage à cause de graves crises de convulsions. Aujourd’hui âgé de 30 ans, il est incapable de ramper. Tous doivent s’alimenter par des tubes.
Plusieurs dizaines de milliers de Mormons vivraient aujourd’hui dans l'ouest des Etats-Unis dans des communautés polygames, malgré l’interdiction de cette pratique par l’Église mormone officielle en 1890.
(pourquoidocteur.fr) Publié 03.08.2017

-

« C’est pas bon pour les lapins !... c’est pas bon pour les hommes !... » Le Papet d’Ugolin, in : Manon des sources :-)